Hong Sang-soo KG

Commentaires
Cinephile 30/06/2019 20:00:01
J'ai toujours pas fait le deuil non plus.
Dimitri 26/08/2020 17:40:49


📢leprodiss Par rapport au bref échange qu'on a eu sur la fiche de List, je peux enfin m'auto-proclamer fan du travail du réalisateur coréen (pas moins de 6 films vus cette année, et c'est pas fini!). Je ressors justement de Seule sur la plage la nuit, et je l'ai trouvé magnifique. Je pense que 2020 aura été l'année qui m'a vu tombé amoureux du Cinéma de HSS. Comme le dit reso, on se sent un peu à la maison quand on lance l'un de ses films (d'ailleurs ça me manque déjà :hap: ).


Prochaine étape: Le jour d'après, Oki's Movie et Hotel by the River. Pas pour tout de suite malheureusement. Mais pour patienter, j'ai toujours Haewon sur mon étagère qui n'attend que d'être revu !

Alvy-Singer 26/08/2020 19:43:36

Merde j'ai vraiment l'impression d'avoir raté quelque chose avec ce fameux Hong Sang-Soo... :snif:

Je trouve que ça manque de mise en scène... :snif:

Tandis que Lee Chang-Dong m'a mis une claque avec son poetry! D'ailleurs j'ai hâte de voir oasis mais c'est un autre débat...

Dimitri 26/08/2020 19:52:40

Il n'est jamais trop tard pour se faire un deuxième avis ! Mais je trouve que la mise en scène est bien là au contraire, aussi radicalement sobre qu'efficace (la preuve: c'est ce qui rend les films du cinéaste si uniques). Peut-être que tu devrais laisser une chance à Hill of Freedom :)

Message édité
GodArt 18/05/2021 14:16:17

HSS > Rohmer 


GodArt 18/05/2021 14:56:03

Entre Rohmer et HSS il y'a beaucoup de différences. Mais la plus importante est que chez HSS on a pas besoin de dire les choses, on laisse une grande place à l'interprétation et l'intelligence du spectateur. Un personnage est amoureux d'un autre, chez HSS on va le montrer sans forcément le dire alors que chez Rohmer on va le répéter de toutes les manières possible ça sonne faux et c'est dérangeant.

C'est pour ça que j'adore "Perceval le gallois", les longues tirades où les personnages parlent d'amour sont justifiées, logiques et naturelles dans cette oeuvre.

Mordechaye 18/05/2021 14:59:20

Ben souvent ce qui est intéressant chez Rohmer c'est le décalage entre la parole et les actes justement. Une grande partie du charme de "La collectionneuse" vient par exemple de là.

Alvy-Singer 18/05/2021 19:19:51

On laisse la place à l'ennui surtout... :hap:

Non je déconne, enfin quoi que... J'en ai vu quatre et j'ai pas réussi à rentrer dedans. C'est dommage car sur le papier ya tout pour me plaire: des jeunes gens qui parlent d'amour, de plan de carrière, de création artistique, de sexe, tout en se bourrant la gueule, que demander de plus?

Seulement j'ai trouvé ça tellement sobre, avec des personnages très statiques et un montage composé de plans non-esthétisants qui s'étirent...


Et je suis complètement d'accord avec Mordechaye, le cinéma de Rohmer n'est pas composé de gens qui martèlent une affirmation vraie, bien au contraire, souvent on y trouve des personnages en contradiction entre ce qu'ils font et ce qu'ils disent. Je pense par exemple à L'amour l'après-midi où le personnage dit qu'il n'est pas du genre à tromper sa femme alors qu'il se permet un jeu de drague avec une amie à lui, par exemple...


Concernant HSS, je ne vais pas abandonner et je vais m'en visionner encore un ou deux tout de même, car je pense rater quelque chose.