Lilly Wachowski KG

Commentaires
harmonia 09/03/2016 16:53:46
Ou des réalisateurices :)

:d) Ça sonne moins bien :-(
Patate 09/03/2016 17:00:27
Parkko a écrit :C'est la même chose, non ?



Les deux termes sont plutôt vagues mais il est de meilleur ton de parler de Transgenre, parce que ce qu'il y a entre ses jambes on s'en fout un peu :hap:
resolution 09/03/2016 17:28:02
oldsoul a écrit :Ou des réalisateurices :)


:rire:

Non mais sérieusement sans vouloir envenimer les choses, oui on s'en fout, ces gens là font ce qu'ils veulent, etc, c'est leur problème... ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas ironiser là-dessus ou en rire, qu'on soit entre amis ou non d'ailleurs, cynisme, pseudo-rebelle ou pas...

Parce que lorsqu'on vient nous parler de mentalité du XVe siècle (ce qui n'a pas grand sens en soi) ça sous entend qu'il y a un sens à l'histoire, que tout le monde pense pareil à une époque, etc, ce qui est faux et qui est une interprétation morale. Or je suis désolé mais j'étais déjà né par exemple lorsqu'on a retiré l'homosexualité (rien que ça) des maladies mentales, donc tout ceci est très récent... alors les transgenres...

Je ne dis pas que c'est bien, je ne dis pas que c'est mal, je m'en fous. Cependant venir nous sortir le coup du fait que tout le monde n'a pas le même point de vue... merci mais c'est une banalité, cependant je vois bien plus d'intolérance de la part des moralisateurs que de la part des sceptiques (encore qu'ici personne n'a rien dit sérieusement contre ce changement de sexe, sans doute car tout le monde s'en fout au fond).

Parce que quand bien même c'est un droit de ne pas crier "bravo" à chaque fois que certains perçoivent une avancée et d'exprimer ses réticences.

C'est ce qui est gênant avec la morale, des gens viennent dire ça c'est bien, ça c'est mal et interdire toute expression d'opinion contraire... et Nietzsche l'explique très bien dans Généalogie de la morale, où les faibles vont se mettre ensemble pour faire "chanter" les forts, les faire culpabiliser de penser ça ou ça. Or si on se fie à ses constructions morales on arrête de penser, de réfléchir réellement aux problèmes.

Parce que pour être sérieux je m'en cogne qu'un gars décide d'être une fille (ou inversement) même si ça me semble totalement absurde, parce que tant que la personne ne vient pas me faire la morale je m'en fous, elle ne m'emmerde pas, je ne l'emmerde pas, par contre ce qui est amusant c'est d'aller taquiner les parangons de vertu parce que eux justement ne conçoivent pas que justement on ne puisse ne pas se réjouir de ça.

Alors on peut me traiter de cynique, de pseudo cynique... ça ne changera rien qu'on est dans une belle application de la morale où certains ont décidé que ça c'était bien et que par conséquent on ne pouvait rien dire dessus.

Parce que je suis désolé, mais le fait d'être transsexuel n'est ni commun, ni courant et ne fait pas partie de la norme non plus. Il est donc normal que ça ne soit pas considéré comme tel. D'ailleurs c'est assez étrange que ces gens, si on écoute les moralisateurs, on devrait les considérer comme des gens normaux, en niant tout à fait ce que le mot normalité veut dire, alors que la majorité des gens veut justement ne pas être normale, veut être différente, se démarquer (même si ça se fait bien souvent dans le conformisme le plus désolant). Ces gens là ont une vraie différence et lorsqu'on voit les films d'Almodovar on voit très bien que certains savent très bien l'exploiter en en jouer...

Et différent ne veut pas dire pour autant moins humain.

Pousser les gens à accepter ce qu'ils n'aiment pas, ce qu'ils ne trouvent pas normal ne va pas les rendre plus tolérant, bien au contraire.

D'ailleurs une personne réellement ouverte d'esprit non seulement accepterait qu'on plaisante sur ce sujet, qu'on ironise, qu'on soit cynique, etc, car c'est un sujet comme un autre, mais aussi comprendrait que l'on puisse rejeter ça ou du moins ne pas trouver ça formidable, soit parce que ça ne correspond pas aux valeurs qui lui ont été inculquées (qui ne sont pas forcément mauvaises hein), ou tout simplement parce que ça contredit ce que la nature lui dit.

Parce que oui certains commentaires, dont le mien ont été cynique, mais personne n'a insulté et le cynisme était plus orienté vers la société en général qu'à l'encontre de personnes.

Je rajouterai cependant qu'il faut également bien réfléchir par quoi on veut remplacer les valeurs que l'on veut détruire, sinon on tombe dans une sorte de nihilisme actif, de destruction de la société...
leprodiss 09/03/2016 18:04:18
Mais qui a dit qu'il fallait dire " bravo " ? J'ai juste vu des gens un peu lourds faire des blagues avec la même délicatesse qu'un Bigard parlant de meufs. Enfin je te réponds demain, quand j'aurai un PC à disposition (j'ai des convictions, mais peu de temps à ce moment précis :hap: )
Trikou 09/03/2016 19:04:27
Salut à tou-te-euh-eux-ad-ileu-s ! Je fous mon premier post sur CL. :hap:
Rastignac 09/03/2016 19:07:18
Trik qui cède enfin à la tentation ! :bridgelyriremaléfique:
leprodiss 09/03/2016 19:09:13
Bon, fuck :hap:

Comme je l'ai dit plus haut, tu peux faire des blagues sur ce que tu veux. Mais, et comme tu mets en avant ton ouverture d'esprit tu vas comprendre (je dis ça sans ironie), j'ai aussi le droit de trouver ça lourd et pas drôle, non ? Tu penses ce que tu veux des transgenres, ou de n'importe quel autre sujet, comme je pense ce que je veux de la teneur de certains messages. L'ouverture, ça va dans les deux sens (Nietzsche en parle certainement quelque part :hap: ).

Quand je parle du 15ème siècle c'est une image, une hyperbole sans véracité historique. Faut pas être aussi premier degré.

Ah, je suis moralisateur ? Encore une fois je ne dis pas " Pensez cela ", je donne mon point de vue. Pourquoi pourrais-tu t'exprimer, réclamer une liberté de parole et ne pas en faire profiter les autres ? Je veux bien croire que ton premier post est ironique, mais j'y vois surtout du mépris et une sorte de détachement qui minimise l'importance du choix de devenir transgenre. Bien sûr t'as le droit de t'en foutre comme tu le dis, sauf que t'es loin de t'en foutre puisque tu émets un jugement via un commentaire. Je me fiche que ça ne touche pas une partie des gens, vraiment !, mais moi ça me parle parce que ça touche à la construction identitaire et je me dis que ça peut aider des gens qui sont concernés et qui sont mal à l'aise avec ça. Mais bien sûr qu'on peut faire des blagues, mais personnellement j'ai du mal quand c'est purement méchant, gratuit.

Quand tu dis que les transgenres ne sont pas normaux, je comprend l'idée. Mais est-ce que cette idée ne découle pas de ce que la société impose comme normes ? Un peu comme le fait que pour beaucoup, une famille est un modèle de vie (et que si t'es pas en couple, ou que si tu l'es mais que tu n'as pas d'enfants, on va s' en étonner par exemple). Dans notre contexte, un transgenre détonne. Comme, j'imagine, un couple de lesbiennes dans les années 60 (je ne dis pas que des lesbiennes actuellement n'ont pas de problèmes).

(Et juste, j'ai l'impression d'être Lisa Azuelos quand tu parles de moralisateurs ou de parangons de vertu. Je sais qu'on a tendance à partir un peu loin, mais non, je ne suis pas comme ça, c'est inutile et peu productif de vouloir le faire croire :hap: ).
Trikou 09/03/2016 19:13:51
Eugene a écrit :Trik qui cède enfin à la tentation ! :bridgelyriremaléfique:


J'ai la flemme de transférer mes notes SC ici pour l'instant... je ferai ça ce WE. :noel:
resolution 09/03/2016 20:17:47
Leprodiss, bien sûr que tu as le droit de trouver ça lourd, mais bon ce n'était pas comme si c'était bien méchant. Je sais bien que le XVe siècle était une hyperbole mais c'est parfois assez révélateur parce que dire ça, c'est donner un sens à l'histoire, comme si on allait toujours dans le bon sens, que le monde était chaque année un peu meilleur, alors j'aimerai bien que ça soit le cas, cependant il semblerait que la réalité montre parfois le contraire.

En parlant d'ouverture je suis certain (alors j'ai peut-être tort) que si un transgenre venait ici et qu'on l'apprenait au détour d'une discussion et bien personne ne dirait rien, ou rien de plus qu'une blague comme on peut tous se charrier de temps en temps (ce qui est normal, l'inverse serait malsain je pense), par contre si cette personne vient nous imposer qu'on l'appelle illeuh ou je ne sais pas quoi, et vient nous faire la morale ça risque de bien plus mal passer.

Et mon commentaire est plus sur justement tout le discours qu'on peut produire sur les transsexuels de nos jours, que je ne cautionne pas du tout, sur des tas de sites plus ou moins féministes (Madmoizelle.com en tête). Et c'est là que je vais vraiment passer pour réac mais autant je m'en fous qu'une personne soit transsexuelle, mais autant je ne considère pas ça comme normal de se dire fille alors qu'on a une bite ou inversement. Je sais qu'il y a des cas où des gens peuvent avoir certaines malformations génétiques, cependant c'est très rare et c'est ce qu'on peut appeler une erreur de la nature ou de la génétique, tout comme peuvent l'être d'autres malformations (je dis ça pour dire que ça n'en fait rien un argument). Et je n'ai aucune envie que l'on me force à dire que c'est bien ou normal (j'ai bien compris que ce n'est pas ton cas). Autant je n'ai aucun problème avec des gens qui veulent se travestir ou autre parce que oui les vêtements et leur attribution aux différents sexe c'est une construction sociétale, autant se dire femme alors qu'on a une bite...
ce n'est pas la norme et si ça le devenait on créerait des populations entières qui deviendraient stériles et ça serait la fin de l'humanité (ou du moins pour ces populations) ou alors c'est du bébé éprouvette en laboratoire, ce qui n'est pas le summum de l'éthique scientifique non plus.

Au "mieux" ça peut être accepté, toléré, mais contrairement à ce que je peux lire sur des sites féministes (car j'aime me faire mal) je ne pense pas que ça doit être encouragé et que ces cas là doivent être traités à la marge.

Donc mon commentaire est vraiment plus pour me moquer de la bienpensance qui interdit de dire autre chose que c'est génial, plutôt que de venir insulter ce mec qui subitement dit qu'il est une femme (même si forcément ça pose des questions, deux frères qui tous les deux veulent devenir des femmes) et je ne pense pas me tromper en disant que oldsoul a posté son message dans la même intention, ironiser et railler un peu autour de l'interdit d'aller contre le sens du "progrès".


Après la famille reste un repère pour beaucoup, c'est ce que j'expliquais sur les valeurs qui sont détruites, alors certes certains au moment de la manif pour tous ont dit que la famille nucléaire telle qu'on la connaît ou que la défende les réac n'existe pas depuis si longtemps elle reste un repère qui fait sens pour beaucoup de gens, car sans ces repères et la créations de nouvelles valeurs et bien on a juste du nihilisme et ça conduit à l'affirmation : "le mariage gay ? dans 10 ans on pourra épouser son chien". Parce que ces gens là on détruit ce en quoi ils croient et s'ils n'ont plus de valeurs, tout devient possible même l'absurde le plus total.

Mais comme dit ces valeurs ont un sens, la famille nucléaire a un sens, un couple qui vit ensemble pour procréer, transmettre son patrimoine génétique et protéger leur progéniture.
(ce qui ne veut pas dire que je suis contre le mariage gay, j'explique juste)
Waho 09/03/2016 20:37:05
Après faut pas non plus sortir la même rhétorique que pour les sites comme Madmoizelle où les avis sont assez extrêmes j'imagine. Ici on est sur un site de partage cinématographique,on se connait tous plus ou moins et je pense qu'on est tous un minimum ouvert d'esprit, dans un sens comme dans l'autre. Du moins on est tous capable d'accepter un avis différent, c'est même la nature du site.

Donc faire des blagues sur le sujet ça pose pas de problème (j'ai été le premier couillon sur jvc à sortir la phrase déjà nulle "olol les soeurs Wachowski" :hap: ). Ce qui m'emmerde c'est les répliques passive agressive du genre "merci le progrès :) ", le genre de truc que je vois souvent sur jvc et qui n'invite ni au dialogue ni à la réflexion, c'est juste une ironie vide de sens qui je suppose fait du bien à celui qui la sort ? Mais à force c'est agaçant, parce que si on y répond on est le gars relou qui aime pas les blagues... Mais bon là on est sur la fiche de la personne sur CL, c'est pas un blabla, donc ces phrases vide de sens j'ai envie d'y répondre pour éviter que les commentaires partent en couille dans ce sens là.

C'est pas une réflexion sur la famille, ou la morale, ou la liberté d'expression, la pensée nietzschéenne, c'est juste un truc qui m'agace en tant que CLien :hap: