Valley of Love

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Stebbins 18/06/2015 22:21:49
Pas mal du tout, avec un Gérard Depardieu et une Isabelle Huppert dans leur propre rôle, à peine déformés. La réflexion contrastée entre idéalisme ( Huppert ) et scepticisme ( Depardieu ) est intéressante même si un brin stérile au final. Ca se laisse regarder surtout pour deux très grands acteurs, parce qu'il faut dire que Guillaume Nicloux se débrouille, sans plus. Un joli film.
Parkko 21/06/2015 20:45:58
L'un dans l'autre on reste bloqué 1h30 avec deux emmerdeurs dans la vallée de la mort.
J'ai trouvé ça vraiment futile. Le film n'ose même pas réellement traiter de son sujet "histoire de faire genre quoi". Il est là mais on ne le voit pas. Je pense que c'est surtout par facilité que de ne pas filmer la rencontre. Ou alors il n'aurait pas fallu laisser des indices au spectateur avec les mains, on aurait pu croire que Depardieu inventait la rencontre pour soulager Huppert. Mais non, là tout est dit sans qu'on puisse vraiment saisir le truc.
Bref, une ambiance qui ne prend pas. J'ai trouvé ça très plat.
Mordechaye 23/06/2015 19:35:48
C'est plutôt étrange en terme d'ambiance je trouve, je ne suis pas sur que ça m'ait saisi tout de suite, je crois même que c'est assez longuet en fait. Pour autant on a le grand Depardieu et Huppert dans (quasiment) leur propre rôle et la on touche à quelque chose de vraiment bien, cette vision très crue et réelle de ce qu'ils sont devenus entrant évidemment en écho avec celle que nous, spectateurs, nous faisons d'eux. Le problème d'un film d'acteurs comme celui-la c'est que cela finit parfois par bouffer le film et j'ai l'impression que c'est un peu le cas ici, ça tourne parfois un peu à vide mais qu'importe, on a droit à une poignée de très belles scènes qui emmènent le film de Nicloux un peu ailleurs ... ainsi qu'un final d'une rare beauté.
Siry 10/07/2015 18:58:20
Putain, qu'est ce q'il est beau Gégé. :snif:
Siry 10/07/2015 19:00:46
Pour ceux qui se demandent le nom de la musique, c'est The Unanswered Question de Charles Ives.