Quand passent les cigognes

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
28/02/2019 22:41:54
C'est très joliment filmé, et ces travellings, déjà dans Soy Cuba, il y'en avait peu, mais quel enchantement ! Écureuil qui descend du bus et se perds dans la foule...
Par contre ça n'a rien à envier à Hollywood niveau lourdeur
01/03/2019 08:59:32
Qu est ce qui te dérange de lourd ?
02/03/2019 00:22:57
Les personnages n'ont qu'une seule face, ils sont bons ou mauvais. La caméra est totalement centrée sur Veronica, qui est bien jolie mais pas franchement passionnante. C'est tout ce qu'elle a pour elle, elle est juste jolie. La morale est imposée à coup de rouleau compresseur, voir le grand discours à l’hôpital. Je ne juge pas la morale ou les idées du film, ça n'aurait pas de sens, mais il y a des façon pudiques et masquées de dire les choses qui sont propres au cinéma et là, on passe souvent à côté.
02/03/2019 21:35:58
Ah cimer d avoir développé un peu, je suis pas d accord dans le sens où le film propose autre chose que de la pudeur ou une autre conception de la pudeur. Parce que j ai pas eu l impression d avoir des personnages mis à nu, même si c est une histoire très axé tragédie romantique où les sentiments et les angoisses sont déployés à l écran (comme dans La balade du soldat ou un peu dans Guerre et Paix).

Le discours de l hopital m avait beaucoup touché parce que ça faisait le choix de se fixer sur le visage de l héroïne en laissant suggérer des choses qui se passent dans ses pensées pendant qu elle entend des répliques qu elle se prend en plein dans la figure. Le discours en lui même, je crois qu on peut se détacher de son contenu qui, isolé, doit paraître lourd.

Mais j imagine bien que ça peut déplaire avec ce côté bourrin russe.
20/02/2022 20:16:49

Une prouesse technique ce film, y'a de ces scènes n'empêche pfiouuuu :ouch:

Message édité
20/02/2022 20:24:07

J'ai un souvenir assez marqué de  la mort de Boris

10/08/2022 01:35:22
Avis

Après Soy Cuba, j’attendais un autre choc et Kalatozov ne m’a pas déçu.

L’histoire est très simple : un couple s’aime puis l’homme part à la guerre de manière soudaine, on suit la femme et son attente insupportable, pas besoin d’en dire plus. Et il n’en faut pas plus pour livrer un mélodrame absolument bouleversant.

C’est juste un grand film de cinéma où chaque élément est agencé à la perfection. Kalatozov n’est peut-être pas aussi avant-gardiste et fou que pour son film cubain qui suivra mais il témoigne déjà d’une maîtrise absolue de la mise en scène. Il y a bien entendu énormément de plans longs/plan-séquences où la caméra va suivre un personnage, parfois s’élever pour mieux capturer une scène de foule ou un spectacle de destruction, mais aussi parfois pour filmer un dialogue de la plus simple des manières possibles, isoler un personnage au sein du plan pour complètement changer la donne… Il y a également pas mal de passages plus baroques comme par exemple la scène dans l’appartement avec le bombardement qui altère complètement l’éclairage ou une scène de fuite où pour le coup on utilise énormément de montage pour créer un truc haletant. C’est virtuose sans jamais s’enfermer dans ses procédés.

Je dois cependant dire que ce qui m’a le plus marqué, ce sont les plans sur Tatyana Samojlova, l’actrice principale. Déjà, c’est une femme superbe avec un visage magnétique. Ensuite, elle joue admirablement bien, tant la malice des premières scènes que le mélange de désespoir, de résignation et de résilience qui suivent sur tout le reste du film. Et Kalatozov arrive toujours à capter son regard, à jouer avec le cadrage et l’éclairage pour complètement exacerber ses émotions. Du coup mon amour pour le film se joue énormément sur cette seule relation entre l’actrice et la caméra, même si le film regorge de qualités et de personnages attachants (Boris et son père par exemple).
07/03/2023 23:34:57

📢Alex6360 qui voit un film ne venant pas de Hong Kong... Suspect. :(

08/03/2023 00:04:54

J'en ai même enchaîné 2 ça fait bizarre, va vite falloir que je mate un Wu Xia là :(

Je l'avais en Blu Ray celui là depuis quelque temps et ma copine commence à en avoir marre des films Hong kongais :-(

08/03/2023 00:08:01

Alex6360 a écrit :

J'en ai même enchaîné 2 ça fait bizarre, va vite falloir que je mate un Wu Xia là <img src='http://image.jeuxvideo.com/smileys_img/45.gif' alt=':(' />

Je l'avais en Blu Ray celui là depuis quelque temps et ma copine commence à en avoir marre des films Hong kongais <img src='http://image.jeuxvideo.com/smileys_img/14.gif' alt=':-(' />


:rire: