12 hommes en colère

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
flomarcq 24/09/2013 11:08:06
Merci Arte d'avoir diffusé ce film.

J'avais aimé le crime était presque parfait et ce principe de huis-clos d'Alfred Hitchcock et bien j'ai également adoré 12 hommes en colère. Je dirais même que ce film va encore plus loin dans le huis-clos. En effet, j'ai trouvé ça vraiment fort que l'action se passe dans une durée uniquement montré dans le film. Je veux dire part là que le film retrace toute la délibération des jurés sans aucun "raccourci". Enorme.

Les dialogues sont très bien (cette rhétorique :bave: ), les acteurs tous très bons.
Tout ça nous donne un très grand film :oui:



Les jurés n'ont pas prouvé que le jeune homme est innocent, ils ont prouvé que les différentes preuves et témoignages n'en faisaient pas le coupable, autrement dit qu'il n'était pas le meurtrier à coup sur, car ils ont tous un doute valable.

Tchitchoball 24/09/2013 13:01:38
Oui de ce que je me souviens le film n'est absolument pas moralisateur.
Bardamu 17/02/2014 21:55:16
c'est vrai, un certain manichéisme dans l'écriture des personnages discrédite le propos, mais le film se savoure tout de même très bien, on ne voit pas le temps passé, et puis j'aime bien cette apologie du souci du détail, Fonda me rappelle qqun d'ailleurs ...
Nitnek5091 17/03/2014 18:19:25
Une illustration a disparu ou il n'y en a jamais eu 9? (ou mon PC me joue des tours
blazcowicz 17/03/2014 18:20:15
Il en manque une en effet :hap:
Moriarty 17/03/2014 18:23:13
et hop ! Ni vu, ni connu :hap:
mistersunshine 17/06/2014 01:54:54
j'ai l'impression que le film souffre de l'effet Citizen Kane:

ceux qui ne l'aiment pas, ne l'ont pas aimé par défi, parcequ'ils ont entendu que c'était un chef d'oeuvre et se voit donc dans l'obligation de se poser en mouton noir.

dans un sens, ce sont peut être ceux là qui on inconsciemment le mieux compris le film.

je l'ai vu sans en rien attendre et j'ai bien aimé ce que j'ai vu:

c'est efficace, ça possède différent niveaux de lecture, et si les ficelles sont parfois visibles, ici tout est symbolique, comme au théatre, chaque déplacement, posture, réplique n'est pas innocente; formant un tout uni.

Une belle démonstration de suggestion pour peu qu'on s'investisse; là où la production actuelle aurait eu recours à des flash-back pour que le spectateur considéré comme imbecile comprenne bien tout.