Grizzly Man

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Hal 12/11/2012 19:42:28
Je serais tois je serais tenté par celui là :hap:
Le court La Soufrière est magnifique et très herzog aussi.
Hal 12/11/2012 19:45:50
J'aime beaucoup aussi quand il dit que le mec a réussit à capturer des moments dont même les cinéastes n'oseraient pas rêver.

Ou quand il filme je ne sais plus quoi et que le renard se ramène :snif:
Moriarty 12/11/2012 19:46:05
De toute façon, "Grizzly Man" je l'ai sous la main donc ce sera sans soute pour bientôt :p)
Fuz 12/11/2012 19:46:54
Oui il laisse tourner la caméra, et il arrive a capter des choses que les cinéastes ne peuvent pas faire, il laisse place au hasard. De toute façon le film est magnifique dans sa globalité.
Cheaken 12/11/2012 19:55:29
Complètement d'accord avec vous. La relation humain/renard est magnifique.
J'aime bien aussi le passage quand sa tente "s'effondre" à cause de la tempête (pluie, vent etc..) on a l'impression d'être avec lui et on frissonne avec lui. De toute façon, c'est génial ce qu'a fait Herzog pour ce documentaire. Les passages avec les images d'archive sont personnellement mes moments préférés :)
Waho 12/11/2012 20:01:15
Y a juste le passage où il écoute l'enregistrement des dernières minutes de Treadwell devant sa mère (je crois que c'est sa mère) que j'ai pas trouvé juste. C'était aussi fin que du Michael Moore :hap:
Kino 12/11/2012 20:10:17
Mais justement, ce passage est méga-ironique.
belenos 12/11/2012 20:43:35
Ben moi je l'ai trouvé con et débile :hap: . Herzog à plusieurs reprises nous montre bien toutes les limites de son raisonnement et de son action. Il ne cache pas la réaction de l'amérindien qui condamne fermement ses actions (débiles et contre-productives)ni son désarroi en face de la mort d'animaux qui confine presque au retard mental.
Là où je trouve ce docu intéressant c'est qu'il y a un dépassement de ce constat, une recherche de l?humanité qui y est très touchante, avec il est vrai de superbes images (le renard entre autres).
Kino 12/11/2012 20:46:54
Non mais c'est pas du tout de ça dont Herzog parle. En plus, le personnage n'est pas débile, il est même assez fascinant.
belenos 12/11/2012 20:51:38
Non il n'en parle pas directement et pourtant j'ai vu le même documentaire et c'est ce que j'y ai vu.
C'est précisément ce qui m'a fasciné et si ses actes sont débiles. Comment peut-on prétendre sauver des ours en les habituant au contact de l'homme? En enfreignant les lois de protection environnementale? Et comble de l'ironie un pauvre ours a été tué à la fin de cette histoire alors qu'il n'y était pour rien.
Tout cela est dit dans son documentaire que je trouve profondément ironique.