The Visit

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
MacGuffin 09/10/2015 22:07:52
Un found footage réalisé Shy, je dois dire que je m'attendais à mieux, plus méta, plus théorique, plus émouvant aussi, et il faut bien admettre qu'en terme de flippe pure le film n'est pas follement inventif.
Cela dit, il me semble qu'aucune des critiques assassines que j'ai lue ici (en diagonale) ne fait mention de l'humour du film. Sans doute parce que vous n'avez pas trouvé ça drôle, me direz vous. N'empêche qu'on est quand même souvent pas loin de la parodie, d'abord dans le fait de reprendre à peu près tous les figures imposées du genre : grande maison pleine de mystères, portes qui claquent, escaliers qui grincent, miroirs qui se cassent, jumps scares biens bourrins et vieux cinglés dégueulasses qui font des trucs bizarres la nuit (Haneke et son Amour, à côté, c'est de la gnigniote) ; puis en commentant et en détournant ces mêmes poncifs, comme lorsque l'ado imite la démarche nocturne particulièrement étrange de sa grand-mère, ou lorsqu'il résume le scénario délirant du film lors du morceau de hip hop final. Comme Phénomènes ou La Jeune fille de l'eau, ça paraitra évidemment ridicule à certains, mais il me semble évident que cette forme de grotesque est justement recherchée par le réalisateur.
Parkko 10/10/2015 00:22:33
Je lisais les critiques (finalement assez positives) du film et je suis vraiment d'accord sur les inrocks qui insistent sur le côté plaisant / ludique du film. J'ai vraiment pris ça comme un jeu en fait, très agréable. Le film est plein de vitalités et plein de dynamisme. Et j'ai aimé le côté "réalisme" du film qui refuse de tomber dans tout ce qui est surnaturel alors que c'est surtout sur cette veine que surfe (malheureusement à mon sens) tous les films d'horreur. Et en ça je le trouve assez intéressant. On est à la fois dans le film premier degré plutôt efficace et à la fois dans la parodie plutôt sympathique.

C'est le meilleur film du réal que j'ai vu depuis bien longtemps.
Lt-Schaffer 10/10/2015 18:29:59
"Cela dit, il me semble qu'aucune des critiques assassines que j'ai lue ici (en diagonale) ne fait mention de l'humour du film. Sans doute parce que vous n'avez pas trouvé ça drôle, me direz vous. N'empêche qu'on est quand même souvent pas loin de la parodie"

:d) J'en ai rapidement parlé mais je n'ai pas su comment l'aborder. C'est ce que je disais à propos de scènes que n'aurait pas renié Sam Raimi. Je me disais bien que l'effet était éventuellement recherché par Shyamalan, sans avoir aucune réelle idée de son utilité en fin de compte, à part donner au film encore plus de problèmes d'intention et d'identité.

Franchement je trouvais ça plus gênant qu'autre chose. Et pas dans un sens fun, enfin j'avais juste envie de me casser de la projo tellement j'étais gêné :hap:
Madlaine 14/10/2015 10:45:12
Franchement c'était moyen, mais le bon côté du truc c'est que je suis allé à la séance VF de 14h, bourrée de teenagers très réceptifs (cris, commentaires, rire à tous les gags...) qui m'ont rappelé que l'exploitation n'est pas complètement morte, et au final j'ai passé un bon moment... sans parler des pisse froids du fond de la salle qui arrêtaient pas de leur crier de fermer leur gueule ce qui foutait encore plus de bordel :rire:
Après je pense avoir à peu près compris la démarche de Shyamalan, qui reste un de mes réals favoris, un émouvant mélange d'ambition et de ratage complet, j'adore.
Park_Chan_Wook 14/10/2015 10:53:12
-MacGuffin- J'avoue pour le côté parodie. Je me suis demandé au début du film si il voulait pas se moquer de ce qu'on lui imposait, à savoir production horrifique petit budget destiné à faire du profit. Mais le fait qu'il remballe pour un second film pour Blumhouse, ça n'a pas l'air de trop lui déranger à M. Shyamalan.
Lt-Schaffer 14/10/2015 15:06:53
Park_Chan_Wook :d) J'ai pas nécessairement l'impression qu'on lui impose ce film, au contraire, de ce que j'ai compris c'est son projet le plus personnel depuis un bout de temps, notamment co-financé avec son salaire perçu sur After Earth...
MacGuffin 14/10/2015 15:51:18
Je ne pense pas non plus que Shyamalan cherche à se moquer du "style Blumhouse".
Il fait dans le grotesque parce que ça sert le film. Un des grands sujets de son cinéma a toujours été de sonder les peurs enfantines (c'est certainement aussi pour cela qu'il a été considéré comme le nouveau Spielberg), Quand je disais que le film ressemblait à Amour, c'était une blague, mais pas vraiment en fait. The Visit c'est quand même vraiment un film sur la peur que les enfants peuvent avoir pour la vieillesse et tout ce qui va avec : décrépitude du corps et de l'esprit. C'est ça qui est terrifiant pour les deux ados du film (c'est vers ça qu'on va ? vraiment ?). Il y a une séquence qui est assez révélatrice, quand le petit frère va explorer la cabane au fond du jardin dont l'accès est strictement interdit, que va-t-il y trouver ? Des cadavres ? Une petite fille séquestrée ? Un lieu de réunions occultes et sataniques ? Non, mais ce qu'il y trouve est encore plus horrible à ses yeux : des couches pleines de merde . La scène détourne les attentes vis-à-vis du genre et sert totalement la thématique du film. Encore une fois, je comprends qu'on puisse trouver ça ridicule au premier abord, mais le projet et l'intention de Shy me semblent assez claires et cohérentes (après, chacun jugera si c'est efficace ou pas...).
Park_Chan_Wook 14/10/2015 16:44:54
Le problème vient de là justement. Le film est très intelligent et aurait pu être beaucoup plus réussi sans ce "found footage" je pense. Je retiens une très bonne scène c'est la scène de cache-cache avec la grand-mère qui débarque , sont-ils dangereux, sont-ils fous ou juste incompris. Le film ne joue malheureusement pas (ou pas assez) là-dessus. Ajoutons à ça l'ajout de personnage peu utile, des placements de produits grotesque (je vous jure :hap: )

Ma question est plutôt : pourquoi un réal reconnu comme Shyamalan doit-il se tourner vers Jason Blum qui laisse la liberté à ses réals certes mais seulement à partir du moment ou il est capable de faire du chiffre avec des budgets minuscule.
Siry 21/10/2015 01:01:29
Excellent quand le vieux étale son caca sur le visage du gamin :bave:
irishman 23/12/2015 01:13:01
Un génie ce shyamalan, son ironie est si discret recherché et subtil, prendre ce film au sérieux c'est un peu ridicule, les effets de manches sont tellement grotesques, les clichés sont ultra-démonstratifs. Même en laissant le côté horrifique de côté, y a un côté sublime qui se dégage du film, l'ambiance anxiogène sublimé, les fondus enchainés qui annoncent une nuit '' d'enfer '' et surtout les contrastes, passer d'un plan ultra sombre à la lumière du matin. A deux doigts d'un méta film, comme je l'ai dit au début ce gars est un génie.