Andreï Roublev IMDb Streaming

Andrey Rublyov
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
stebbins 22/04/2014 01:31:33
@johnowen9 essaye Stalker, qui est une merveille plastique à part entière et dont le contenu reste plus abordable, vu qu'il s'agit d'une fable fantastique avec trois personnages forts intéressants. Solaris est pas mal non plus pour une seconde découverte, mais quand même plus complexe que Stalker...
Plume 22/04/2014 02:01:54
Tiens c'est marrant johnowen9 on a vu le film exactement au même moment! Par contre pour moi c'est l'inverse j'ai adoré (encore plus que Stalker d'ailleurs), le film a quelque chose d'envoutant, de mystique qui le rend complétement fascinant. Certes l'intrigue est un peu déstructuré mais du coup on est obligé de s'impliquer totalement dans le récit pour pas décrocher, et on est récompensé par des scènes incroyables (la scène de la cloche :bave:). Et puis en prime c'est une des plus belles métaphores du processus de création artistique que j'ai vue!
Mais c'est vrai que le film doit être éprouvant si on rentre pas dans le délire..
johnowen9 22/04/2014 14:17:56
@stebbins oui Stalker sera définitivement mon prochain Tarkovski, c'est sûr! J'aime la SF métaphysique, d'ailleurs j'ai adoré 2001, et l'intrigue risque de plus me faire accrocher... De toute manière, je vais, c'est sûr, mater l'ensemble de sa filmo!
johnowen9 22/04/2014 14:24:20
@Havøc pure coïncidence! C'est marrant comme la réception d'un film peut se faire totalement différemment d'une personne à l'autre, et c'est même fascinant!
Je me suis pourtant investi à fond. Je ne laisse pas les choses au hasard pour ce genre de films. J'ai parlé avec mon coloc (on a regardé ensemble le film), et je lui ai donné l'exemple de Mulholland Drive de Lynch. Je me suis investi pareillement dans la compréhension de ce film, pour au final pas capter grand-chose au premier visionnage, mais j'ai plus ressenti dans MD une forte poussé d'adrénaline, d'envoûtement total dans l'oeuvre. C'est d'ailleurs ce qui m'a fait bien plus y crocher que Andreï Roublev, malgré une intrigue encore plus destructurée et déstabilisante que AR, à mon sens!
Certes la métaphore du processus de création artistique ne m'a pas laissé pantois, notamment pour les nombreux parallèles traçables, d'après ce que j'ai vu avec la création cinématographique de Tarkovski sous le communisme. Ca touche même à une certaine forme d'universalité qui est vraiment fascinante...
Vivement que je regarde des autres Tarkovski, en espérant m'y accrocher plus! :bave:
bryans 22/04/2014 14:52:32
Belle expérience, digne d'un marathon soit dit en passant.

Malgré la longueur, quelques scènes contemplatives, ainsi que mes engrenages définitivement rouillés en matière de catéchisme, je me suis plongé dans l'oeuvre comme si il s'agissait d'un récit biblique. Chaque tableau / acte peut être pris séparément comme une anecdote, une fable, pour au final constituer une épopée, sans que cela sème le trouble dans la compréhension.

Une belle esthétique digne de la littérature russe. Un vrai plus pour les dialogues, que j'ai tout de même trouvé moins percutants que ceux de Stalker.

:-)
Zsasz 16/06/2014 17:47:06
La première heure est sublime, c'est lent avec des travellings de dingues qui rend le tout vraiment captivant.
La deuxième heure est celle que j'aime le moins, autant la première suivait cyril puis Andrei mais là on suit tout le monde et personne à la fois ça part dans tous les sens, même la bataille je la trouve moins intéressante, et en plus pendant cette heure Andreï choisit de se taire pour une raison que je n'attendais mais qui m'a beaucoup déçu aussi, j'aurais aimé qu'il choisisse de se taire face au mal qui règne sur terre, pour toute la souffrance et les injustices, alors qu'il rachète simplement ses propres péchés.
La dernière heure est un peu meilleur elle alterne le bon et le moins bon avec certaines scènes magnifiques, mais Roublev qui reparle sans que je comprenne trop pourquoi.
En résumé le film de tarkovski à une mise en scène et une photo sublime plombé par un scénario trop confus, mais il arrive quand même à ne jamais ennuyé sur un film de trois heures et rien que pour ça chapeau.
Melaine 21/12/2015 15:59:21
Cette galerie mon dieu... :bave:
Untrucadire 21/12/2015 16:05:05
Regarde ce film au lieu de Hunger Games. :hap:
A-Syagrius 25/10/2016 20:19:20
Et pas un seul screen sur le plan du cheval noir au début :snif2:Message édité
Melaine 25/10/2016 21:15:20
Tu veux parler de ce passage-là ?

Quitte à ajouter un plan de cheval (ou plutôt de chevaux en l’occurrence), je crois que je préfère encore celui-ci.