Barberousse IMDb

Akahige
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Yayap 04/05/2019 12:11:20
Eh bien quelle claque ! Quelque part je redoutais de voir ce film qui représente un peu toute la fin d’une époque (le dernier Kurosawa de sa période “classique”, le dernier en noir et blanc et surtout sa dernière collaboration avec Mifune). Et oui le film a clairement un parfum de film synthétique, comme si Kuro mettait tout ce qu’il a dans cette fresque de 3h contenant toutes ses thématiques et obsessions formelles, avant de partir expérimenter avec la couleur dans Dodes’kaden.

Le sujet abordé, la médecine, lui permet de plus que jamais toucher à l’humain, aux questions liées à la vie et à la mort, et bien sûr à la division des classes qui est au centre de son propos. Mais c’est aussi un grand film sur la notion de transmission, au travers de la relation maître/élève. Le point de départ est d’ailleurs assez évident, un apprenti qui se retrouve sous les ordres d’un maître dont il ne veut pas et qui va d’abord s’y opposer puis progressivement se laisser enseigner, pour finir par lui aussi devenir un transmetteur.

Outre le propos, c’est vraiment l’un des Kurosawa qui m’auront le plus ému. Le film se construit comme une succession de vignettes consacrées à l’un des patients de la clinique, donnant lieu à des scènes tantôt crues et réalistes, tantôt effrayantes et tantôt terriblement mélancoliques. Je pense au petit flash-back qui est presque un film dans le film et qui m’a proprement bouleversé. Le tout justifiant la longueur du film mais aussi le parcours initiatique de son héros, qui apprend à mesure qu’il est témoin de toutes ces scènes.

Difficile également de ne pas évoquer Mifune, je sais que c’est le film qui a causé la “rupture” entre l’acteur et le réalisateur à cause d’une différence d’interprétation du personnage. Mais bon j’ai malgré tout été soufflé une fois de plus par la prestation de l’acteur, sa présence à l’écran, son attitude très solennelle. Je pense définitivement que c’est le Mifune que je préfère, ces rôles plus sages et posés (comme dans Rebellion). Puis le fait que ce ne soit pas lui le personnage principal, que ses apparitions soient relativement parcimonieuses, ça aide à l’iconiser quelque part.

Définitivement l’un de mes Kuro préférés :snif:
leprodiss 04/05/2019 12:21:44
Yayap

C'est cool que tu laisses un commentaire sur chaque film que tu vois (ce message n'a quasiment aucun intérêt :hap: ).

En tout cas je suis d'accord avec ce que tu dis, même si je n'ai pas été autant touché que toi. Tu l'as vu dans sa version restaurée ?
Yayap 05/05/2019 14:16:14
leprodiss

Héhé merci, c'est un discipline que je m'impose pour chaque film en effet, ne serait-ce que pour retrouver mes avis après. Puis si ça permet de donner à quelqu'un envie de voir un film (ou le contraire :hap: ) c'est encore mieux :hap:

C'était la version restaurée je pense, en tout cas c'était du BR.