Zero Dark Thirty

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
blazcowicz 26/02/2013 22:05:20
Je pense pas que TDKR soit un bon exemple :hap:
leprodiss 26/02/2013 22:08:08
J'ai pris le premier exemple qui me venait à l'esprit :hap:

Mais c'est surtout que j'ai pas du tout généralisé sur les films sérieux, et là tout de suite t'as quelqu'un qui s'amène pour dévier tes propos. Y a aucun débat là, juste des phrases irréfléchies balancées comme ça, moi ça m'intéresse pas.
Clyde 26/02/2013 22:08:40
TDKR se prend bien au sérieux quand même, et c'est pas parce-que tes gouts te contredisent que ça te donne raison, au contraire.
"Apprends à nuancer" : c'est ton propos initial que j'ai repris qui était sans nuances justement.
leprodiss 26/02/2013 22:12:24
TKDR se prend pour un objet sérieux qui a des côtés comiques.

Mon propos ne concernait pas le cinéma en général, mais un seul film. Tu prends une phrase, la tords dans un sens et oublie le reste. Je trouve pas ça très honnête et intelligent en fait. Si tu trouves que ça manque de nuances sur Argo, c'est ton droit de le dire, mais ne transforme pas mes phrases en une pensée autre, que je ne partage sûrement pas.
leprodiss 26/02/2013 22:13:54
Et mes goûts ne me contredisent pas, puisque je n'ai jamais dit ça. Je n'ai pas une seule conception du cinéma, ne généralise pas. Et j'ai bien dit que TDKR était sérieux, mais apparemment tu ne lis que ce que tu veux lire.
Clyde 26/02/2013 22:17:27
Jj'avais mal compris alors, ton propos laissait paraitre à une généralisation mais si tu dis que ce n'est pas le cas ok. :ok:
harmonia 26/02/2013 22:19:14
Je ne te suis pas sur les deux points de ton argumentation.

Pas fan de la comédie, je pense que ce que tu veux dire est très malhabile en tout cas, car tu pointes dans un premier temps un film qui serait dramatisé dans son récit pour finalement dire que ce n'est pas un objet sérieux.
C'est absolument pas cohérent !?

Ensuite, Hitchcock était le maitre du suspens précisément de par son travail de montage. Donc, ton pseudo argument sur le fait que son travail serait moins noble, car truffé d'effets de montage, je n'y adhère encore absolument pas.


Enfin bref, à la base je me suis juste montré surpris de ta note, suite à ta critique, pas au film en lui même.
Mais je suis déçu du distinguo opéré avec Argo, du fait que tu baisses ta note en conséquence de l'invective, et encore plus des arguments utilisés. Voilà, fini pour moi.
leprodiss 26/02/2013 22:22:58
Clyde 26/02/2013 22:17:27
J'avais mal compris alors, ton propos laissait paraitre à une généralisation mais si tu dis que ce n'est pas le cas ok.

Ah mais pas du tout ! Après j'ai tapé sur Argo de manière un peu exagérée, le côté comique me dérange pas et on peut pas comparer les deux films sur ce point puisque l'un s'autorise ça et pas l'autre.
leprodiss 26/02/2013 22:28:06
Je me suis expliqué sur la différence de sens du mot dramatiser. Je ne parle pas de drame au sens où de " genre ", ou plutôt de ton, et qu'on pourrait opposer à comédie. Je parle de dramatiser au sens où il y a une exagération stylistique, dont Bigelow se passe ( mais comme dit plus haut, la comparaison n'est peut-être pas pertinente ).

Ensuite, tu me parles du montage d'Hitchcock. Très bien, mais l'ai-je attaqué ? Ai-je parlé du montage en général, en lui-même, ou de celui d'Argo précisément ? C'est quand même fou d'en arriver là, d'extrapoler pour ne pas répondre de manière juste.

Quant à ma note à Argo, aucun rapport avec ton invective, ne te donne pas plus d'importance que tu n'en as.
Ebow 27/02/2013 09:52:13
@leprodiss
Ce que je reproche au film c'est pas de ne pas mettre la vidéo, c'est surtout d'utiliser le 11 septembre pour nous faire frissonner. Après le fait de ne pas nous le montrer je trouve que ça rajoute un côté glauque, ça nous déboussole un peu. OK le travail sur le son est réussi, mais moi j'ai trouvé ça profondément malsain d'utiliser des enregistrement audios de personnes mortes pour nous faire frissoner (la manière dont c'est monté, avec le crescendo, montre que c'est carrément son but). Enfin je ne vois pas l'intérêt, il n'y a aucune analyse, ça ne nous apporte rien. On le sait déjà qu'il y a eu des attentats, pourquoi nous faire écouter des enregistrements ?!
Et ensuite, je ne comprends vraiment pas POURQUOI elle commence par ça ?! Alors OK, il faut bien que le film commence par quelque chose, mais là ça place le début de la traque de Ben Laden en 2001 alors qu'en réalité Ben Laden est connu des USA depuis bien avant. OK, ça a carrément accéléré les choses, mais pour moi placer ça au début, c'est encore une preuve d'américanisme primaire, parce que du coup les méchants sont Al Qaïda qui ont commencé, et les gentils sont les Américains qui ont tué le méchant. Non, je suis désolé, j'en attendais politiquement plus d'un film qui parle de la traque de Ben Laden. (Oui, je sais bien, "ils sont pas vraiment gentils parce que la torture blablabla", ça n'empêche que tout ce qu'ils font sont dans le but de capturer "le méchant qui a commencé", donc "jusitifié", bref je vais pas repartir sur le débat sur la torture)

Lire aussi l'article Contre du Télérama avec lequel je suis assez d'accord :
http://www.telerama.fr/cinema/films/zero-dark-thirty,437431,critique.php
(Je me défile pas non plus hein :hap: )