Zero Dark Thirty

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Siry 29/01/2013 19:29:40
Il apparaît quand Scott Adkins ?
blazcowicz 29/01/2013 19:40:05
Aucune idée, pourquoi ? :hap:
Siry 29/01/2013 19:50:50
Juste pour pas que je le rate. J'imagine qui joue le gars qui tue Ben Laden. Surtout si Ben Laden est joué par Van Damme.
blazcowicz 29/01/2013 19:53:02
Ah :hap:

Il doit avoir un rôle minuscule, même pas moyen de trouver d'images.
Siry 29/01/2013 20:00:29
Ouais, j'ai lu comme quoi il ne jouait que deux minutes. Me reste à savoir s'il a une moustache ou pas, il n'a vraiment pas la même gueule avec et ça me ferait chier de le rater, je suis frustré dans ce genre de cas (oui oui).
ilovemuesli 05/02/2013 23:13:36
Oulah le film! POur moi un serieux pretendant pour etre le film de l'annee :oui:
Mais putain, c'est quoi cette moyenne de chien :ouch: ?
harmonia 09/02/2013 08:39:02
Je reste tout de même très sceptique sur ce film. Et je rejoins très largement Fan sur ce coup.

Si du côté de l'immersion, la présentation de la scène autour de cette chasse à l'homme c'est très réussi (notamment l'assaut) - On se demande bien quel intérêt, quel contenu ?

Le personnage de Chastain semblerait en être le fil directeur ?
Elle joue une femme obstinée, qui va passer dix ans de sa vie à traquer un homme. Voilà le sujet du film ? -
Bah... C'était pas pour moi.
ilovemuesli 12/02/2013 17:09:38
Pour moi, le plus interessant dans ce film c'est pas le pourquoi de la chasse, mais le comment. C'est la maniere de fonctionner de cette chasse qui est interessante, et qui peut poser question. Il faut pas aller voir le film avec des a-prioris, et ses propres opinions sur la Guerre contre le Terrorisme et la liquidation de Ben Laden, mais y aller avec un esprit clair, et voir comment le tout s'est passe (enfin, selon le film bien entendu). Je ne pense pas que le perso de Chastain soit le sujet principal du film (meme si il sert de fil conducteur), c'est plutot tout ce projet contre Ben Laden mis en scene qui est le sujet du film.
leprodiss 26/02/2013 19:38:08
" Et là, intertitre « 11 septembre 2001 » sur fond noir. En fond sonore, on entend des extraits audios de personnes qui sont dans les deux tours et qui appellent à l'aide créant un brouhaha, le tout mixé de telle manière que l'adrénaline, voire l'excitation, monte en nous, nous rappelant la tragédie du 11 septembre... Mais au final... Heu, bah il se passe rien, si ? Voilà à quoi se résume Zero Dark Thirty, qui joue sur la véracité de l'histoire pour exciter le spéctateur. "

Je pense que tu fais complètement fausse route :hap: .Quand les lumières du cinéma se sont éteintes et que le film commençait, je me disais " Bon on va voir un avion planter une tour ", et il se passe exactement le contraire parce qu'on ne voit rien. Et c'est un choix très intelligent - voire digne - de la part de la réalisatrice. Ne pas montrer ces fameuses images, probablement les plus vues et revues depuis plus de dix ans. Aucun rapport avec le fait d'exciter le spectateur, et d'ailleurs le film n'est jamais dans la jouissance ( la manière de montrer la mort de UBL va dans ce sens, il tombe comme tous les autres au cours de l'opération ). C'est juste une manière de remettre le spectateur dans le contexte, de donner un point de départ. Le 11 septembre c'est l'événement majeur du début du siècle, on a été inondé d'informations et d'images sur la catastrophe et ses conséquences. Mais ce qu'on sait de la " conclusion ", c'est seulement que Ben Laden a été tué dans un assaut il y a deux ans au Pakistan. Dès lors, l'intérêt du film n'est pas de montrer ce que l'on connaît quasiment par coeur, sinon de dévoiler les dossiers secrets de l'affaire. Merci au cinéma de permettre ça.

A part ça j'ai été un peu déçu par le film, mais ça reste relatif parce qu'il offre en compensation des choses que je ne soupçonnais pas : un portrait de femme magnifique jouée par une actrice tout en finesse et sobriété ( Jennifer Lawrence a intérêt d'assurer, sinon je commets un attentat contre elle ), et un style de mise en scène qui adopte toujours un point de vue intelligent au service du récit ( putain mais l'assaut de la résidence est un grand moment de cinéma ). L'enquête est parfois répétitive ( le côté Démineurs ? ), manque de profondeur ( on passe d'un fait à l'autre sans tout le temps aller au bout ), mais ce qu'il y a de beau c'est que Bigelow et son scénariste ne romancent pas. C'est le côté documentaire ( et le film est très bien documenté ) qui peut alors rebuter, surtout sur 2H40, mais en même temps la vision de la cinéaste est neutre et préfère la fidélité et la minutie au spectacle pur. Et puis j'ai été très surpris par l'épicentre Maya Chastain et tout ce qu'on comprenait d'elle par le simple jeu de l'actrice, sans que jamais on ne donne d'informations précises sur qui elle est ( à une ou deux rares exceptions ). Et puis la fin ( le plan sur Maya ) et à l'image de Chastain et du film, est très puissante en sachant rester dans la retenue.
leprodiss 26/02/2013 19:38:29
@Ebow : C'était pour toi :hap: