La Saveur de la pastèque

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
11/07/2012 11:43:35
En tous cas, la fin est très émouvante
29/09/2015 23:17:19
go matter ça johnowen9
30/09/2015 08:22:45
bryans ouch ça a l'air terrible: pays peu connu + galerie de fou + titre accrocheur :bave:
18/02/2016 15:29:55
Exceptionnel, film extraordinaire qui va au bout du bout. Kino tjrs dans les grands coups, mais j'ai plus pensé à Jodorowsky et Terayama en parlant de films érotiques tes commentaires sur ceux de Robbe Grillet donnent envie.
02/07/2016 15:13:58
La fin est absolument exceptionnelle.
02/07/2016 15:16:19
Ne pensez-vous pas qu'on puisse rajouter le tag "film érotique" ?
Et "comédie musicale" ?
02/07/2016 15:41:32
Oui je suis d'accord.

Après c'est peut-être le but du tag de ne recenser que les films érotiques à proprement parlé, auquel cas La Saveur de la pastèque n'y aurait pas sa place, mais je ne suis pas sur de ça, c'est pour cette raison que je demande.
07/03/2018 00:45:25
Ayant souvent vu Melaine parler de La saveur de la pastèque, je ne m'attendais définitivement pas à un film avec ce type d'érotisme. Encore que je ne suis pas d'accord avec la nature érotique de certaines scène. Il y en a énormément qui sont qui n'engendre aucun plaisir, avec toujours quelque chose qui rompt avec l'excitation. Que ce soit la présence crue de réalisateurs, les grands angles, la chair grouillante des femmes, les positions cadavériques, la télévision agressivement posée et ainsi de suite. Et jamais il n'y a de fascination morbide qui pourrait procurer de plaisir visuel.

Je vois juste que la partie entre les étagères à cassettes, et encore, c'est pareil, c'est à la fois trop dévoilé et peu dévoilé pour parler d'érotisme.
Et puis le mixage son est plutôt anti-érotique aussi.

Enfin... à mon avis. Sinon, un film qui m'a semblé réussir dans ce qu'il entreprend. Je me suis un peu demandé des fois si le film ne jouait pas trop de son statut avec ses scènes cherchant à faire grosse impression. Mais finalement non, c'est plutôt bon, voire très bon.
Il y a quelque chose que je n'apprécie pas au fond, mais je sais pas si c'est le film en lui-même ou son contenu.
Peut-être que ça appelle trop à de l'interprétation définie et que ça étouffe. Et est-ce que c'est une bonne chose que je ne retienne que le caractère charnel du film et pas assez le reste ? Enfin je ne sais pas trop, c'est le genre de film qui demande beaucoup à ce qu'on y repense avec recul. Message édité
07/03/2018 01:48:10
Ah oui il est certain qu'il n'y a pas d'érotisme au le sens où l'on entend habituellement (mais le terme serait peut-être à clarifier ou redéfinir, j'écoutais une interview de Roland Barthes tout à l'heure et il l'employait tout à fait différemment), à aucun moment le film ne créé un désir sexuel chez le spectateur, d'ailleurs Tsai cherche à l'éviter à tout prix. C'est même le sujet du film, c'est clairement un film qui lutte contre la pornographie (sous toutes ses formes, c'est-à-dire tout ce qui à trait à l'obscénité et à l'image de l'obscénité).
07/03/2018 09:27:21
Que les scènes les plus explicites ne cherchent pas à provoquer de désir sexuel je suis d'accord, mais pour autant j'y vois pas un film qui lutte contre le pornographie, encore moins sous toutes ses formes. Surtout que la pornographie, personne n'est d'accord pour en situer les limites, il n'y a qu'à voir les débats qu'il y a eu à ce sujet quand Love de Noé est sortie, ou même La vie d'Adèle.Message édité