Dark Waters

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
kaelin 28/03/2020 10:38:47

Il y a une scène de 4 minutes et une minute en fin de métrage: je doute que le tag "procès et tribunal" soit approprié.

Crutch 29/03/2020 01:50:26

Je me suis posé la question, mais tout le film raconte l'histoire de différents procès, même si d'habitude le tag est utilisé pour des films qui se passent lors du procès même, ici il me semble que la focalisation sur les arcanes du judiciaire pendant tout le film est suffisante pour que quelqu'un qui veuille regarder un film de procès ne se sente pas floué par le tag (vu qu'on a pas de tag Univers de la justice, c'est un peu un solution par défaut). Peut-être que le tag Enquête est plus justifié, mais je pense qu'on perd le coté "enquête d'un avocat en vue d'un procès" qui est plus rare et méritait plus d'être signalé à mon sens.

kaelin 29/03/2020 09:20:17

Oui, c'est pour cela que j'ai commenté et non signalé.

Mais de mon point de vue, le tag Procès et tribunal concerne les films où il y a un long moment en huis clos avec ses codes et ses rebondissements.

Alors, peut-être faudrait-il créer un autre tag pour les affaires juridiques.

Tchitchoball 29/03/2020 17:00:30

Au vu du synopsis et de la galerie, le film semble correspondre au film d'enquête non ?

kaelin 30/03/2020 08:41:07

Il n'y a pas vraiment de suspens. Même sans connaître les faits réels, on sait très vite que DuPont empoisonne, le seul enjeu étant celui de l'indemnisation/la condamnation dans ce combat pot de terre contre pot de fer.

blazcowicz 30/03/2020 11:20:48

Je suis d'accord avec kaelin, ce n'est pas ce que j'entends d'ordinaire par "film de procès".

Dirty_Flichty 30/03/2020 11:36:05

Enquête et suspens c'est pas vraiment la même chose. Y a pas de fans de Columbo sur Cinelounge ?

Pour moi effectivement on est bien sur un film d'enquête.

kaelin 30/03/2020 14:14:22

Si toi, si tatillon sur les tags, tu admets "enquête", il n'y a plus à sourciller.

Pour Colombo, le suspens pouvait porter sur le mobile, sur la mise en place. Là, c'est clair: ils font du fric.

Il faudra aussi le mettre à Erin Brockovich et d'autres, je suppose.

Message édité
Emaxz 06/04/2020 09:39:51

Un film qui donne envie de jeter ses poêles en Teflon.

Serviam 16/03/2021 03:44:06

Mon premier Haynes, j'en attendais rien de particulier et au final j'ai trouvé ça très bon. Un film d'enquête/ film dossier qui m'a pas mal fait penser à David Fincher ici et là; notamment le visuel : la façon dont la caméra est posé et les couleurs, c'est évidemment -et heureusement- pas ressemblant en tout point, mais ça a pu me faire penser à un Social Network/ Zodiac/ Mindhunter dans la forme quelque fois. Une des différences avec Fincher c'est évidemment le côté "militant" et non cynique de Haynes (entre autres). C'est un film qui a envie de bien faire et d'informer, de scandaliser aussi, mais ça fait du bien de voir quelque chose qui est parfois maladroit et qui peut enfiler ses gros sabots mais qui reste quand même très cohérent, très carré et efficace. Le film est parfois scolaire mais il remporte la mise avec cette ambiance proche du film d'épouvante/ d'angoisse et ce truc poisseux/venimeux qui nous saisit et ne nous lâche pas tout le long. Je veux dire en gros que c'est pas une machine à Oscars qu'on oublie parce que très creux etc .. c'est un film qui a des défauts mais qui a une vraie empreinte.


Le sujet du film est passionnant..  ma mère m'avait déjà dit de ne pas acheter de poêle en teflon il y'a un bail (4,5 ans ) et j'avais pas trop compris pourquoi ^^ .. j'ai fini par oublier ça et surtout je n'avais JAMAIS entendu parler de ce truc, c'est incroyable.. le film m'a mis en rogne.. bien sûr ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan des trucs qui nous empoisonnent tous les jours (si on était au courant de toutes les merdes qu'on ingurgite dans notre organisme ce serait la folie...) mais ça fait du bien de voir une œuvre qui allie "l'information citoyenne" et le cinéma sans en faire un truc ultra académique, sans forme.. autosatisfait..


J'ai vu le film en DVD et les entretiens avec Haynes et les acteurs dans les bonus sont très intéressants, surtout celui avec Haynes qui est le plus long (16 minutes) et celui avec Tim Robbins aussi. Haynes dit notamment qu'une de ses références principales c'est la trilogie de la "paranoïa" de Pakula (Klute - Parallax View - Les hommes du président) et notamment le travail du directeur de la photographie; le talentueux Gordon Willis. En effet ça se ressent fort avec cette image très sombre, très " terreuses" de Dark Waters.


Bref une belle surprise et un film qu'il faut montrer à droite et à gauche, notamment à sa famille :) ma note logique serait un 7.5/10 mais je vais mettre 8 pour "l'importance" du sujet et le fait d'avoir vraiment appris quelque chose.

Message édité