Sonate d'automne IMDb

Höstsonaten
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
titou2 29/06/2012 00:36:03
Pas d'accord. C'est une actrice. Elle doit jouer le rôle tel qu'il est écrit et ne pas le tirer vers sa vision des choses. D'autant plus que - si l'on écoute l'objet du conflit relaté par Liv Ullmann - elle faisait à mon sens un contre sens sur la psychologie du personnage.
Zering 24/03/2014 12:46:36
Je le vois cet après-midi au cinéma :coeur:
blazcowicz 24/03/2014 13:30:57
Prépare toi à déprimer :hap:
Anda 24/03/2014 15:15:22
+1 blazcowicz :o))
Zering 24/03/2014 16:55:27
Putain oui c'est costaud :ouch:
Sinbad 27/08/2016 23:12:39
Dévastateur celui-là :-( peut-être son plus éprouvant de ce que j'en ai vu...
Melaine 28/08/2016 00:49:36
Tu as vu Saraband ?
Sinbad 28/08/2016 11:29:43
Melaine Non je n'ai pas vu Saraband, je le garde pour la toute fin en guise d'oeuvre d'adieu vu qu je compte tous les voir (et j'en ai vu "qu'une" vingtaine pour le moment donc c'est pas pour tout de suite :ok: ).Message édité
Yayap 19/12/2019 10:19:36
Encore une belle claque de la part de Bergman. Le film part une fois de plus d’un point de départ minimaliste - une mère récemment veuve débarque chez sa fille - pour une fois de plus livrer toutes ses conceptions sur l’existence, la famille et le ressentiment inéluctable qui déchire les relations entre les êtres.

On nous montre une relation faite de faux-semblants et d’hypocrisie, avant que le vernis ne s’écaille peu à peu, jusqu’à cette longue séquence de confessions et d’accusations dont Bergman a le secret, au cours de laquelle les masques et autour de laquelle tout le reste du film semble articulé. Et ça prend vraiment aux tripes parce qu’encore une fois les dialogues sont incisifs, frappent où ça fait mal, et surtout parce que le duo Ullmann/Bergman est absolument saisissant, les deux actrices semblent vraiment poussées dans leurs derniers retranchements.

Formellement c’est comme d’habitude : parfait et d’une maîtrise absolue de tous les paramètres de l’image. Bergman reste le meilleur pour filmer les visages, établir les dynamiques entre les personnages… Et faire quelque chose de puissant même avec un décor simplissime. Et la photo de Sven et ses teintes automnales me font me dire que la couleur sied définitivement aussi bien à Bergman que le noir et blanc.
blazcowicz 19/12/2019 10:54:02
J'approuve totalement, ça reste un des Bergman qui m'ont le plus marqué.