Pater

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
sic 16/11/2011 19:16:44
"Ils sont dans des appartements bien riches, ils n?arrêtent pas de bouffer du luxe et quand ils parlent à des "vrais gens", ils m'ont semblé totalement à côté. Et pourtant la grande idée politique transmise c'est le rapprochement entre les pauvres et les riches. C'est peu cohérent."

-> C'est une représentation réussie de la politique quoi.
marcosocho 16/11/2011 19:20:07
Non mais le décalage est quand même flagrant. Ils auraient pu faire d'une autre manière.

Oui mais l'Anatolie c'est bien filmé au moins. Il y a de la mise en scène. Alors que Pater ça s'appuie que sûr une idée et rien d'autre.
Et puis c'est un peu pour "rigoler" que je plains des notes un peu basses. J'en fais pas un drame :)
resolution 16/11/2011 19:24:15
De quelle autre manière, le président même de gauche tu crois qu'il mange des ravioli en boîte ?
blazcowicz 16/11/2011 19:24:49
En tout cas ton 1 ça me fait pas rire du tout :hap:
marcosocho 16/11/2011 19:27:14
Oui mais le président de gauche il n'aurait pas proposé une mesure aussi extrême. (parce que c'est extrême: si la mesure était adoptée, plein d'entreprises bougeraient leur siège social à l'étranger). Ce serait plutôt un président d'extrême gauche qui ferait ces mesures.
Et je vois bien Bessancenot manger ses raviolis :hap:
Fuz 20/03/2012 12:00:00
En mai je vote Cavalier.
jejeninjaki 30/03/2012 15:11:45
J'ai pas accroché du tout.
marcosocho 01/06/2012 17:13:47
Revu.
Je passe de 1 à 4. Je suis gentil :hap:

Le film m'a moins semblé être un foutage de gueule que la dernière fois mais je me suis ennuyé à mourir. Sérieusement leur histoire on s'en fout il n'y a aucun enjeu dans le scénario (bon ça il faut s'y attendre) mais il n'y a pas non plus de nouveau ou d'originalité au cours du film.
La seule particularité du film c'est le début tout simplement quand on découvre le sens du film, ce qu'il font. Mais une fois ça intégré il y a quoi? 2 gamins qui jouent à la politique. Mais j'ai trouvé leur jeu "autiste": ce n'est destiné qu'à eux deux et pas au spectateur (en tout cas pas à moi). Ils ont 2 idées politiques et c'est tout. Ce n'est pas tant que ça.
De temps en temps Cavalier filme comme dans le Filmeur notamment c'est-à-dire son chat, un peu de sa vie. Et ça c'est intéressant parce que c'est frais. Mais leur fiction est loin d'être fraîche et elle ne dit rien. Cavalier a voulu faire différent en mélangeant les 2 alors que le seul intérêt c'est le côté documentaire.
Je me suis ennuyé pendant au moins 1 heure parce que dans une fiction on attend de la mise en scène aussi et que là il n'y en a pas vraiment. Je sais que c'est dans le concept du film mais c'est le concept lui-même du film que je récuse parce que finalement il n'apporte rien.