Une vie cachée IMDb

A Hidden Life
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Terry 21/05/2019 12:27:55
Simon Riaux et Philippe Rouyer ont l'air d'avoir adoré, ça promet :coeur:

Le petit cercle
Del-Flavio 21/05/2019 14:04:16
Yes les retours sont globalement (ultra) positifs! Ca fait plaisir.
Et en plus, Malick était dans la salle !!! :coeur:
blazcowicz 21/05/2019 15:01:51
C'est surtout la durée qui me fait peur je dois dire, mais ça me tente bien plus que ses précédents.
Emaxz 20/12/2019 13:08:00
Bon courage à celui qui refera la galerie !

Le nombre de plans à tomber se compte en centaine, c'est d'une beauté visuelle ahurissante, et Malick se permet même d'avoir un montage assez dynamique avec un enchaînement de plans toujours parfaitement cadrés.
Je n'ai pas vu Tree of life donc je ne peut pas comparer, mais Une vie cachée est à montrer dans les écoles de cinéma pour tout ce qu'il réalise : la beauté des plans avec ce grand angle à s'en décrocher la mâchoire, le montage, la musique magnifique, les dialogues.
Mais surtout la justesse des acteurs ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un aussi beau couple au cinéma.

Le film tient bien ses 3h, même si j'ai commencé à trouver un peu le temps long sur la fin, mais rien d'ennuyant.
L'utilisation d'images d'archives est astucieuse et contribue à faire monter la tension et à créer cette ambiance "sombre" (à défaut d'avoir le bon mot).

Un 8/10 solide et un de mes film de l'année. Sur ce, il serait temps que je vois La ligne rouge et Tree of life, ses films les plus réputés :hap:Message édité
Alvy-Singer 20/12/2019 17:26:07
Emaxz: Si tu as aimé ce film, tu vas absolument adoré les deux que tu as cité ! :)
Ses deux chef-d'œuvre selon moi (original...)...

Sinon je suis d'accord avec tout ce que tu dis, sauf que j'ai trouvé que ça manquait un peu de substance parfois... :'(
J'ai parfois un peu trouvé le temps long et j'aurais souhaité être plus ému. Mais ça reste très loin de knight of cups que j'avais détesté !
Serviet_ 20/12/2019 18:17:45
Il est revenu à une narration plus classique, enfin ! j'ai envie de dire.

Tout comme vous, c'est vrai que ça devient un peu moins intéressant quand vient la séparation du couple.

De plus les échanges épistolaires narrés, c'est répétitif et c'est voulu mais ça me gonfle un peu.

Et il y a un gros bordel au niveau des langues, ils parlent Anglais, Autrichen (?) parfois en Allemand sans logique apparente. Par contre les nazis, ils parlent pas, ils gueulent tous en Allemand et ils ne sont pas traduits :hap:Message édité
Alvy-Singer 23/12/2019 12:55:25
Depuis que je l'ai vu, je pense régulièrement au film et malgré ses longueurs, c'est tellement bien filmé, tellement pur et beau dans son ensemble que ça me fait monter la note d'un point...
C'est pas si mal en fait...
:coeur:
Dirty_Flichty 23/12/2019 13:00:18
Serviet_ a écrit :Et il y a un gros bordel au niveau des langues, ils parlent Anglais, Autrichen (?) parfois en Allemand sans logique apparente. Par contre les nazis, ils parlent pas, ils gueulent tous en Allemand et ils ne sont pas traduits :hap:


Je trouve pas que ce soit le bordel, c'est un parti-pris qu'on accepte ou pas (les gens avec qui je l'ai vu ont eu du mal, moi ça m'a pas dérangé du tout).
Quand il y a échange avec les protagonistes, c'est en anglais, sinon c'est dans la langue du pays. Ca fait partie des choix artistiques de Malick.

Par contre ça fait pas 5 films qu'il utilise les mêmes musiques ? Ca j'en peux vraiment plus.
Yayap 08/02/2020 12:16:04
Moi qui m'attendais au retour en grâce de Malick, je suis assez déçu :-(

Le problème du film, c'est qu'il repose sur des enjeux vus et revus qui ne m'intéressent absolument pas. La figure de l'homme aux principes inaltérables qui se retrouve seul face au reste du monde et en devient une figure christique, ça a vraiment tendance à me laisser de marbre, surtout quand l'ensemble du film est construit là-dessus et qu'il n'y a plus vraiment de conflit ou de progression thématique passé un certain point. Alors oui, Malick se nourrit de ce prétexte pour amorcer des réflexions (j'apprécie les nuances que tente d'apporter le perso de Matthias Schoenaerts par exemple), mais ça ressemble plus à des digressions qui finalement n'enrichissent pas vraiment la réflexion d'ensemble. Et c'est particulièrement problématique quand ça dure 3h.

Je reprocherais également à Malick d'un peu trop user et abuser des mêmes procédés, principalement le combo grand angle/voix off/montage discontinu. Le côté sensoriel est indéniable et ça marche particulièrement bien au début, mais j'aurais aimé quelques moments où il aurait posé sa caméra et filmé des conversations entières, quelques moments plus terre-à-terre qui auraient contrasté avec cette approche très éthérée - ce que j'avais adoré en revoyant Tree of Life dans sa version longue en somme.

Après j'apprécie malgré tout le parti-pris poétisant de Malick et sa manière de filmer la nature, les paysages et les corps qui s'y meuvent. Il donne envie d'aller vivre reclus dans ces splendides montagnes autrichiennes :hap:
Y'a de splendides moments de pur cinéma sensoriel, en particulier dans la première partie où il met constamment en parallèle les enjeux intimes et une dimension plus mystique et spirituelle.

Mais voilà le temps m'a quand même paru fort long.