Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Melaine 01/08/2019 20:55:06
je crois bien que c'est l'un des pires films que j'ai eu l'occasion de voir, peut-être même le pireMessage édité
kaelin 01/08/2019 21:52:57
Et moi qui ai dit à Dirty: "je suis sûr que Melaine va adorer", je m'a bien trompé.
C'était toi le petit de la vidéo?
Y avait-il une violence insidieuse?
Melaine 01/08/2019 21:59:32
c'est pas du tout insidieux pour le coup, Aster ne se cache même pas d'être une sale ordure, il en a même l'air très fier

après, bon... j'aurais peut-être pas dû commenter, ça m'a pris parce que le film m'a beaucoup énervé (j'aurais pas dû non plus, je savais ce que j'allais voir en plus, j'aurais même pas dû y aller...), mais je suis pas trop disposé à en discuter je crois, pour moi il y a là une sorte de point de non-retour dans ce qui peut se faire de plus infâme (et malveillant, cynique, xénophobe, stupide, grossier... enfin tout quoi). Ça me rend très triste, et le petite consensus critique qu'il semble y avoir autour du film m'effraie énormément, mais bon, tant pis, ça va me passer hein... j'aurais pas dû quoi. My bad, comme on ditMessage édité
hannormal 01/08/2019 23:34:55
Ok...
Tu peux développer ton propos xénophobe s'il te plait ? Parce que là, c'est gros, même venant de toi.
Zoomat 01/08/2019 23:36:37
Il y a des vraies ordures qui opèrent dans le monde du cinéma, mais Melaine garde ses insultes pour les désaccords artistiques.
Zering 01/08/2019 23:37:12
+1 Zoomat.

En fait, c'est marrant, on dirait Rivette qui parle.
Melaine 01/08/2019 23:58:41
pour moi, c'est un compliment :hap: (bien que la réputation "sulfureuse" de Rivette est due seulement à quelques textes -en général Kapo et son interview des années 90 aux Inrocks- mais le gros de ce qu'il a écrit n'a rien de particulièrement agressif)

par ailleurs, le film m'a révolté (bien que, à nouveau, j'aurais pas dû...), pour moi il est dégueulasse, alors je tente de trouver les mots à la mesure de cette dégueulasserie. Ça ne vous arrive jamais ?
Cela-dit je reconnais que c'est toujours un peu injuste d'insulter un cinéaste, ou quiconque, d'ailleurs, ne serait-ce que parce qu'une personne ne se résume pas à un ou deux de ses actes, et que quelqu'un peut faire preuve d'infamie sans être pour autant un infâme instantanément. Mais bon, trouver les agissements de Aster ignobles ne m'empêche pas de trouver ceux de Weinstein ignobles aussi, et sans doute pires encore (pour répondre à zoomat). Leur vilenie se joue sur différents plans, mais je ne vois pas pourquoi celle de Aster, sous prétexte que "c'est de l'art", ne serait pas condamnable (et par "condamnable" je n'entends pas une condamnation par la loi bien entendue, je parle de jugement).

Hanno : je trouve le film extrêmement méprisant à l'égard de toute forme d'altérité et d'étrangeté (il n'y a qu'à voir comment est fétichisé le visage de l'handicapée, ou même simplement la constante condescendance railleuse envers la communauté).Message édité
hannormal 02/08/2019 00:07:30
Mais à aucun moment le film n'est méprisant à ce sujet. Certains personnages le sont, c'est tout...Et ça va d'ailleurs dans les 2 sens. Enfin, j'ai pas la petience d'entrer dans un débat aussi bas de front.
Melaine 02/08/2019 00:19:41
je n'en ai pas l'envie non plus, à vrai dire, ça ne m'intéresse pas vraiment de parler de ce film-là (en général je préfère parler des films que j'aime d'ailleurs, y a souvent bien plus de choses à dire, car il s'y passe des choses uniques et singulierès. Ou les films qui me stimulent, dans lesquels je vois des choses, même si c'est parfois largement problématique, comme avec Parasite par exemple. Mais les films nuls c'est souvent chiant d'en discuter, les défauts sont presque toujours les mêmes en plus, c'est des histoires de tendances. On pourrait dire la même chose de Midsommer que de Mise à mort du cerf sacré ou je ne sais quoi d'autre. D'autant qu'ici l'abjection saute aux yeux et semble même revendiquée, alors si on accepte le film quand même et bien tant pis, ou tant mieux, mais pas la peine de remuer le couteau dans la plaie -du moins moi ça ne m'intéresse pas)
Zoomat 02/08/2019 00:22:00
Non mais insulte qui tu veux je suis pas ton père, ça me fait juste rire parce que t'es pas spécialement une grande gueule alors c'est un peu comique comme cri du cœur.
Par contre quand je te vois écrire "et le petite consensus critique qu'il semble y avoir autour du film m'effraie énormément" ça me fait doucement soupirer. Moi aussi ça m’agace quand la critique encense un film que j'ai pas aimé, c'est pas pour autant que je vais insinuer que ce sont des monstres, ou qu'il sont trop bêtes pour voir le vrai message infâme du film. Dans les deux cas on atteint quand même des sommets de puérilité je trouve.