Fast & Furious: Hobbs & Shaw IMDb

Fast & Furious Presents: Hobbs & Shaw
Pas d'image
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Kama 01/02/2019 15:12:48
Kama 01/02/2019 15:16:44
Du moment que c'est aussi débile que le reste et que le duo Statham/Johnson est aussi bon que dans le dernier Fast&Furious, pourquoi pas ? :hap:
Zoomat 01/02/2019 15:50:36
Des tas de raisons, dont une dégénérescence cognitive de masse. :hap:
Tchitchoball 01/02/2019 18:03:05
L'humour semble omniprésent et tant mieux. Il y avait déjà une bonne alchimie entre Statham & The Rock.
Après, ça ne ressemble pas trop à du FF je trouve à première vue, et Idris Elba en carapace ça ne m'inspire pas des masses.
Westen 01/02/2019 18:23:14
C'est qui est intéréssant c'est de voir ce spin-off s'affranchir un peu de la licence en s'orientant de plus en plus vers la SF comme c'est le cas ici avec le personnage de Idris Elba.
Niveau technologie on a encore franchi un cap.

Mais fort heureusement que le spin-off garde le ton de ses prédécesseurs, ça sent le bon gros buddy movie !
Enfin je l'espère, je n'aimerais pas me retrouver devant une déception à la Atomic Blonde.

Si le film cartonne je serais bien curieux de voir Chad Stahelski par la suite ou pourquoi pas directement du coté de la saga mère puisqu'il a fini sa trilogie John Wick.
Finchou 01/02/2019 22:15:07
Le trailer est beaucoup trop longs, j'ai fini par le couper. Mais du peu que j'en ai vu, j'ai à ma grande surprise eut l'impression que ça avait l'air sympa. :hap:
max9 09/08/2019 17:39:39
C'était le plaisir coupable ultime - enfin de l'année -, et le buddy movie inéspéré entre les deux actions star les plus sympatiques et bourrines des dernières années. Manque de pot, ça reste un Fast and Furious - digression familiale lourdingue, 30 à 45 minutes de films en trop. Du reste, la direction artistique est immonde (à part si vous aimez le gris), la réal' encore une fois assez pauvre et le montage aux fraises - scènes d'actions hyper cutés, et scènes de dialogues à rallonges - certains caméos en deviennent pénibles -. Et puis merde, y'a deux acteurs physiques qui se donnent (contrairement à un Vin DIesel) et ça remplace les scènes d'actions par de la bouillie numérique ou de la slow-mo grotesque. On se contentera de quelques échanges de punchlines bien senties, en attendant un réal' un peu moins serpillère pour la suite.
Westen 16/12/2019 01:35:10
Pas mal dans l'ensemble mais le film souffre d'un problème de rythme notamment du coté des séquences punchline posés entre nos deux héros - avec un coté méta - dont la plupart sont étirés comme celle de l'avion.
On sent quand même les 2h15 à cause de ces passages mais au delà c'est un buddy movie honnête malgré l'histoire complètement cliché, c'était le moment idéal pour cette réunion Statham-Johnson contrairement à celui que nous avons eu 30 ans trop tard entre Schwarzenegger-Stallone avec Evasion.

Pour la partie Fast & Furious il n'y a pas de doute on est bien dans le même univers avec ses courses poursuites exagérés et divers plans de caméra sur des parties des bagnoles notamment le levier de vitesse.
Ils ont coché toutes les cases du cahier des charges de la saga ainsi que le thème de la famille.

Mais ça reste quand même bien con :hap:

- Vous êtes qui ?
- Le méchant.
rlmtruffo 21/01/2020 00:22:07
Le film m'a semblé trop long, mais c'est tellement couillon que ça ne se refuse pas :rire:Message édité
Yayap 10/02/2020 13:35:46
Bon ça se laisse quand même franchement regarder. L'action est propre, lisible et David Leitch met sa mise en scène au service de la démesure wtfesque propre à la saga, à défaut d'être vraiment inventif ou original. Le duo principal reste assez rigolo, même si le côté mesurage de bites permanent, doublé du cliché "on se chamaille mais on est pote à la fin" est basique, ça mène à quelques séquences ludiques.

Après le film est fort long et aurait gagné à être condensé, ça a un peu de mal à redémarrer au cours du dernier acte. Et pour la suite évidente, j'aimerais que ça se démarque davantage des codes de la saga d'origine. On a certes des tentatives avec le côté SF mais ça reste la même recette de scènes d'action over-the-top/punchlines/discours sur la famille, ce serait cool qu'ils profitent de l'absence du gang de Baboulinet pour trouver une vraie identité.