Les Oiseaux de passage IMDb

Pájaros de verano
Pas d'image
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Moorhuhn 18/05/2019 12:06:57
Ce qui marque avant tout ici c'est l'ambiance, comme c'était le cas sur son précédent (et magnifique) film L'étreinte du serpent. Ciro Guerra a vraiment le don pour créer une atmosphère envoûtante grâce à sa superbe utilisation du cadrage et du son, que celui-ci soit lié à la scène, au décor ou à la musique.

L'histoire quant à elle est sombre et implacable dans un contexte intéressant où se mêlent la genèse des cartels colombiens et les traditions ancestrales fortement ancrées dans cette région perdue. L'évolution des personnages est plaisante à suivre même si on pouvait peut-être étoffer davantage leur écriture (mais je pinaille).

Dans l'ensemble une belle réussite.Message édité
Saturne 15/07/2019 15:17:45
Excellente surprise. La mise en scène et la photographie sont superbes. La bande originale est… originale. Et j’ai surtout été marqué par l’art de l’ellipse, des non-dits et du chapitrage du film. Beaucoup de choses passent simplement par quelques plans.

Deux exemples.
- Pour montrer la nouvelle réussite économique de la famille : un simple plan sur celle-ci ornée de bijoux et posant devant une belle et grande maison (là où un film nord-américain aurait multiplié les plans en mode vidéo-clip de la réussite).
- Pour montrer la montée en puissance de la tension et le moment où l’on bascule dans la violence, trois plans : celui où le neveu s’approche de sa victime, celui où il fuit (entre les deux, on devine mais ne voit pas l’acte), l’annonce du chapitre "la guerre".

D’une efficacité redoutable en même temps que d’une belle originalité.