Au revoir là-haut

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Siry 15/05/2017 13:57:02
" Merci encore à tous ceux qui sont venus à nos projections clandestines. Votre regard a été précieux. Et sachez que désormais la clause de confidentialité est levée. En espérant vous revoir avec la version finie, mixée et étalonnée quand on repassera dans vos villes."

Moriarty , PARLE
Siry 12/06/2017 20:58:04
Moriarty 12/06/2017 21:32:14
Pardon, je n'avais pas vu ton message.

Bon alors, je dois t'avouer que ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, même si c'est compliqué d'avoir un avis définitif avec la version non finie qu'il nous a présenté.
C'est un film de guerre à gros budget (pour un film français) si j'ai bien compris; un peu dans la veine de La Chambre des Officiers.

Dupontel ne peut pas s'empêcher d'essayer de mêler sans cesse le tragique et le comique. Et ce jonglage entres registres ne fonctionne pas toujours. Nahuel machintruc est plus charismatique que lui alors qu'il a la gueule cassée et qu'il ne peut pas parler.
Bien sûr, comme d'habitude, Arestrup, dans un rôle secondaire, vole la vedette aux autres acteurs. Quant à Lafitte, il n'est pas aidé par l'écriture de son personnage, que j'ai trouvé bien trop grotesque et caricaturé. Il joue plutôt bien le connard mais pas mal de scènes tombent comme un cheveu sur la soupe.

C'était pas mal, mais d'autres ont mieux parlé du trauma des gueules cassées (La chambre des officiers) ou des profiteurs de guerre (La vie et rien d'autre). Sans parler de la fin tirée par les cheveux, malheureusement...
Siry 21/06/2017 00:35:05
Ok et niveau moustaches c est du haut niveau ?
Moriarty 21/06/2017 00:38:04
Ah oui, c'est de la bonne moustache cirée des années 20.
Siry 21/06/2017 00:38:41
:bave:
Siry 18/09/2017 20:20:53
Alors ouais je suis partagé quand même. C'est largement perfectible, loin d'être mauvais mais le problème c'est que tout va trop vite : les présentations de personnages, les scènes, les situations, etc. Le film ne prend jamais le temps, on passe d'une situation à une autre très très vite, d'ailleurs chaque détail est évacué en une scène, pas de respiration. Du coup on ne s'attache à personne et des fois ça ne marche même pas.

Deux exemples :
1. Pradelle et Madeleine sont mariés dans le film, vivent ensemble et tout et tout. Mais ils n'ont qu'une seule scène vraiment ensemble, sur la fin, et du coup elle tombe complètement à l'eau.
2. Les gars attendent que les communes leur envoient du pognon pour leurs monuments aux morts. ça met des mois à prendre leur idée, et en peu de temps il y a plein de demandes. Dans le film, c'est juste une scène où un tas de lettres tombe sur Dupontel, le reste expliqué en voix-off. ça aurait mérité quelques plans par-ci par-là pour montrer l'attente, la frustration et l'accumulation. Moi je n'y ai pas cru.
Et ça ça fait défaut à beaucoup d'aspects ( la pauvreté de Maillard et Péricourt, la souffrance et l'attente à l'hôpital de Péricourt, son addiction à la morphine puis à l'opium ou héroïne, le pont des soupirs à la banque, les magouilles et la chute de Pradelle, Merlin qui prend soin de glisser tous les billets dans son rapport, etc.))

Dupontel n'a pas un jeu super subtil, j'ai lu en interview qu'il a dû jouer au dernier moment, l'acteur qui devait le faire l'ayant lâché au dernier moment.
Nahuel truc (son nom vous sera assez rabâché pendant des mois) est sublime. Arestrup effectivement est très très bon et fait de l'ombre au reste.
Lafitte j'aime beaucoup, son personnage est peut-être trop gros salaud pour y croire mais il s'en sort très bien (comme d'hab). J'étais hilare lorsqu'il fait de l'humour (le tireur sénégalais !!)

Mais alors visuellement ça envoie. La photo faussement argentique et trichrome, les nombreuses idées de mises en scène de Dupontel, les masques, c'est SUBLIME.

J'aime beaucoup la filiation que fait Dupontel avec le cinéma muet. Un moment fait référence aux lumières de la ville, Nahuel a un personnage quasi muet et fait passer quasi tout par sa gestuel, pas mal de fois où on voit des gens parler sans les entendre, et la scène tartes à la crème au Lutecia.

Voilà, on passe quand même à côté d'un grand film je trouve, mais il vaut le coup.
Les défauts que je pointe plus haut ne sont absolument pas dans le livre (peut-être pour ça que ça n'ait pas marché sur moi) où tout est super détaillé, il n'y a aucun manque tout en ayant rien à jeter, je le recommande à tous, il est top top top (d'habitude, il me faut 15 jours pour lire 200 pages, là en même pas 10 jours je l'avais plié, et il fait plus de 500 pages).Message édité
Mordechaye 23/10/2017 17:04:53
Vu le fond tragique je suis surpris que la comédie prenne souvent le pas sur le reste. C'est pas tant ça le problème (puisque c'est souvent très drôle) mais plutôt que tout va un peu vite dans le film, notamment la fin. Je ne suis pas non plus très fan de la photographie (je n'arrive pas à savoir si le film est sous-éclairé ou si c'est simplement l'ampoule du projecteur de ma salle qui était en fin de vie mais ça m'a paru trop sombre, et artificiel mais je pense que c'était voulu) mais j'ai tout de même passé un assez bon moment, ça aurait pu être carrément mauvais et c'est finalement une bonne surprise.
Zoomat 25/10/2017 19:42:41
Vachement rafraichissant dans le paysage cinématographique (surtout français) actuel ! Après j'ai pas trouvé ça très bien dosé.
Le premier acte est très dense et jubilatoire, mais après ça pédale dans la semoule, y'a pas vraiment d'enjeux... jusqu'à un final qui tend presque vers le paresseux.
Mordechaye Je pense que c'était ta salle parce que moi j'ai pas du tout trouvé ça sombre. Message édité