Nelly et Monsieur Arnaud

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Tchitchoball 31/03/2017 00:02:13
Pour la première fois chez Sautet, j'ai été surpris de tiquer sur des dialogues un peu trop théâtraux à mon goût. Et puis, Emmannuelle Beart me fascine autant qu'elle m'agace. Chabrol érotisait la jeune actrice de fort belle manière dans l'Enfer et elle jouait bien la femme esseulée, apeurée. Ici, Claude Sautet commet un grand écart puisque l'actrice fascine les hommes juste avec un simple regard perçant. C'est tout de suite plus difficile à mettre en scène. Lors des dialogues, je trouve qu'elle tombe souvent un peu à côté même si la retenue fait partie du personnage, mais son jeu est éblouissant. Chaque regard, posture devant tour à tour, Berling, Anglade et le maestro Serrault sont travaillés méticuleusement.

Le film peine à marquer durablement pour ma part, manque de souffle et de scènes marquantes, mais on passe un bon moment devant le chant du cygne du réalisateur. Je constate qu'après 3 films, j'aime et je respecte énormément le travail de Claude Sautet.