Les nuits blanches du facteur

Pas d'image
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
stebbins 02/09/2015 21:23:49
Avec sa photographie ( très ) haute résolution et son style composé de jolis plans fixes et de reflets aqueux cette cocasse curiosité balance entre film d'auteur intriguant et nanar inexplicable :hap:
Deaeru 26/10/2016 21:19:00
stebbins Pourquoi nanar ? :question:
stebbins 26/10/2016 23:55:25
Deaeru disons que ça fait maintenant un an que je l'ai vu, donc il y a peut-être prescription... Dans mon souvenir le film est intéressant mais un peu décalé, voire trop décalé ( au sens de grotesque ) d'où mon expression 'nanar'. A revoir cela dit.