Redacted

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
MacGuffin 30/08/2010 09:15:40
Outrages en (beaucoup) moins bien.
Moorhuhn 01/09/2010 14:22:15
Ca se discute. Formellement déjà ces deux films sont très différents, Redacted c/est Outrages avec sa petite touche d/originalité qui fait tout, sans compter que le message envoyé par DePalma est très fort. Sa mise en scène d/ailleurs est excellente dans Redacted :)
Anda 12/10/2010 13:13:40
Excellent. :oui:
DoctorZoidberg 12/10/2010 13:20:09
Note méritée ! :bave:
EdHelms 30/12/2010 10:33:23
Je préfère Outrages, même si celui ci est très bon.
Fuz 10/04/2011 05:29:16
Pas mal du tout, j'ai bien envie de voir Outrages maintenant.
castor 09/12/2014 13:36:52
"C'est bête à dire mais si on n'apprend pas de ses erreurs, on répète les mêmes. Clairement les Américains n'ont rien appris pendant la Guerre du Vietnam, et si je dois refaire les mêmes films pour faire comprendre ça aux Américains alors je les referais" - DePalma


Je pense qu'il a tout dit.
Luckyx 18/03/2016 08:51:56
Incroyable, il y a donc, chronologiquement, un De Palma après Mission Impossible. Mon édification personnelle s'en trouve toute chamboulée.

PS : c'est vraiment très bon :bave:
Ineusleau 07/02/2017 23:34:26
Très bon choix fait ici. Traitement du vrai et du faux partout, quand même la vraie image captée (genre les images d'archives) devient une vérité manipulée de par le choix de prendre celles avec les poses les plus exagérées avec une petite musique à violon. Peut-être un Nuit et brouillard en bien plus juste sur cette façon de montrer.

Et pareil pour toute la fiction. On appelle à une certaine forme de vérité, mais on n'oublie jamais, au grand jamais que derrière, ça reste un jeu de pouvoir sur l'image. Parce que les acteurs, aussi poussive soit leur interprétation, ça reste une interprétation (et on ne manque jamais de le rappeler, que ça soit par l'exagération de jeu, l'aspect mélo-drama ou tout simplement la mise en scène, les couleurs).

Enfin après je dois avouer que j'avais bien peur qu'il se casse la gueule et fasse un truc intolérable, mais au final, c'est très juste ce qui est donné.

Et la dernière image veut tout dire. Je ne sais pas si c'est une vraie comme les autres, mais l'éclairage est si anormalement précis que forcément on se pose des questions sur ce qu'on voit et comment on nous montre ce qu'il y a à voir. Voilà, une réussite.
Ineusleau 12/12/2020 23:38:19

En jetant un oeil au film un peu par hasard, y a une scène avec les soldats qui vont envahir une maison filmé par le mec à la cam, et on a un soldat qui fait semblant de tirer dans la cam en se retournant. Je viens de capter que c'est une ref à Spellbound. :o))