(Nouvelle vague taïwanaise)
Mouvement

La nouvelle vague taiwanaise se dégage des carcans du cinéma local, en recourant à des acteurs peu connus mais aussi en traitant de thématiques sociales ou politiques.


Lire la description

Filtres et statistiques
Tags
Tout cocher - Tout décocher
Année
Tout cocher - Tout décocher
Durée
Ma note
Nombre de notes

Qui connait ?
Qui aime ?
Qui déteste ?
Statistiques
Longs
40
Films
515
Notes
6.98
Moyenne
Vous
0
Longs vus
Commentaires
Waho 27/07/2012 17:38:32
La nouvelle vague taiwanaise symbolise le renouveau du cinéma à Taiwan, après des années sombres après guerre.

Concrètement ça a débuté en 1982 avec le film collectif In our time, et ça a continué pendant deux décennies jusqu'à Three Times, dernier film taiwanais de Hou Hsia Hsien.

Les deux principaux réalisateurs de cette nouvelle vague sont Hou Hsiao Hsien donc, et Edward Yang. Leurs films étaient réalistes, souvent dramatiques. La plupart de ces films reflètent le traumatisme post guerre civil à Taiwan après la seconde guerre mondiale. Ça contrastait donc complètement avec les films d'arts martiaux produits alors par Taiwan, et ça contraste de nos jour avec toutes les conneries grand public qui sortent par centaine sur les écrans taiwanais.

Ang Lee et Tsai Ming Liang par exemple n'ont rien à voir avec ce courant, eux appartiennent à ce qu'on peu appeler la seconde vague taiwanaise, mais le concept est beaucoup plus flou donc je sais pas si ce serait vraiment pertinent d'ajouter le tag.
tadanobu 27/07/2012 19:19:21
A quand un cerveau et du respect, Siry ?

Commentaire supprimé.
-SlaCker- 12/01/2014 21:09:10
Nouvelle vague taïwanaise

1982 : Naissance de la nouvelle vague Taïwanaise avec In our time film à sketchs

1983 : L?homme Sandwich deuxième film à sketchs manifeste de la Nouvelle vague
Growing Up de Kun Hao
Ce jour-là sur la plage d'Edward Yang
Les garçons de Fengkuei de HHH
"Montgolfière d'or au Festival des 3 Continents"

1984 : Un été chez grand-père de HHH
"Montgolfière d'or au Festival des 3 Continents"

1985 : Taipei Story de Edward Yang
"Prix de la Fipresci au Festival de Locarno"


1986 : Super Citizen de Wan Jen
The Terrorizers d'Edward Yang
"Grand Prix du Jury au Festival de Locarno
Un temps pour vivre, un temps pour mourir de HHH
"Prix FIPRESCI au Festival de Berlin"


1987 : Manifeste du Nouveau Cinéma Taïwanais signé par des cinéastes diminués par l?échec commercial de leurs films et qui réclament auprès des autorités une politique culturelle en faveur d?un autre cinéma. Il mettra fin à la nouvelle vague.


Reconaissance International

1989 : Lion d?or à la Mostra de Venise pour La Cité des douleurs de HHH

1993 : Ours d'or au festival de Berlin pour Garçon d'honneur d'Ang Lee
Prix du Jury au Festival de Cannes pour Le Maître de marionnettes de HHH

1994 : Lion d'or et Prix FIPRESCI à la Mostra de Venise pour Vive l'amour de Tsai Ming-liang

1996 : Prix Spécial du Jury au Festival de Berlin pour Mahjong d'Edward Yang

1997 : Grand prix du jury et nomination à l'Ours d'or au Festival de Berlin pour La Rivière de Tsai Ming-liang

2000 : Prix de la mise en scène au festival de Cannes pour Yi yi d'Edward Yang

2001 : Oscar du meilleur film étranger pour Tigre et Dragon d'Ang Lee
Meilleur réalisateur au Festival de Berlin pour Lin Cheng-sheng avec Betelnut Beauty