Commentaires
Minimus 02/06/2011 19:27:24

"Parmi ses compatriotes et parfois amis, Tarkovski cite souvent le Géorgien Iosseliani, l'Ukrainien Paradjanov, qu'il soutint durant son emprisonnement et ses épreuves, et, plus jeune, Alexandre Sokourov, que Tarkovski a déclaré être un génie après avoir vu ses premiers travaux."

Et hop ! en espérant que ça donne envie à certains

Sasory 14/06/2011 12:29:09

Bon go me faire quelques films de ce réal après le bac.

GentilChinois 18/08/2011 08:41:17

Il m'a l'air intéressant, même si j'ai vu qu'un film de lui.

Minimus 14/09/2011 08:28:46

Yeeaah je savais que la Mostra avait bon goût bon j'ai pas encore vu le film mais voilà

DarkToonLink 22/12/2011 12:04:20

[lien]http://www.sensesofcinema.com/2011/feature-articles/%E2%80%9Ceven-god-was-overcome-by-laziness%E2%80%9D-an-interview-with-aleksandr-sokurov/[/lien]

marcosocho 17/01/2012 18:52:53

L'interview est passionnante.
Je commence par quel film?

tadanobu 30/06/2012 15:02:48

Sur le papier, il m'intéresse souvent beaucoup, mais les deux films que j'ai vus, j'ai eu un peu de mal, malgré les indéniables qualités techniques.

Minimus 30/06/2012 15:24:37

j'attends Faust à l'omnia, ça va être grand je le sens !

Kino 13/07/2012 00:09:32

@Minimus J'en appelle au spécialiste Je viens de voir Élégie orientale et j'ai pas envie d'arreter avec Sokourov en si bon chemin. Des conseils pour poursuivre ? Je comptais voir Mère et fils mais il est assez mal noté ici (alors que j'en ai partout entendu parler comme un authentique chef d'œuvre).

Thanks

Minimus 13/07/2012 01:17:34

ah bah je vais répondre à ton message et à celui de marco en même temps (désolé du retard, j'avais pas fait gaffe à sa demande) :

Père fils, Pages cachées, Le deuxième cercle, Le Soleil, c'est un très bon début et comme ça tu auras vu un aperçu complet de tous les styles qu'il peut avoir (le style "ensoleillé et doré" de Père fils, le style "ténébreux et triste" de Pages cachées et le 2e cercle, et le style "historique / dans une bulle" du Soleil)

faut pas avoir peur de l'utilisation de filtres avec Sokurov, ni des films à ambiance ou des oeuvres silencieuses.