Commentaires
Yuz 03/07/2013 19:18:14

Je n'arrive pas à comprendre ce gars-là.
Pourquoi prendre des non-acteurs ?

Franchement, voir des gens sans âme réciter leur texte, je n'y arrive juste pas, ça me sort du film à chaque coup. Comment être touché par une scène, par un moment, quand aucune émotion ne transparait ? C'est la kermesse de l'école avec des acteurs plus âgés.

tadanobu 03/07/2013 19:20:00

Je t'invite à lire le superbe Notes sur le cinématographe pour mieux comprendre

Yuz 03/07/2013 19:30:59

Oui, j'avais déjà entendu parler de ce bouquin.
Mais je me vois mal aller lire une oeuvre d'un cinéaste qui m'ennuie déjà considérablement...

Zering 15/12/2013 02:21:29

Tiens, j'ai bien envie de me faire un de ses films prochainement mais je ne sais absolument pas par lequel commencer.
On avait brièvement parlé de L'argent en DLA (Domaine Littéraire et Artistique), ça avait l'air intéressant, faudra que je jette un ?il attentif à sa filmographie.

resolution 15/12/2013 02:25:08

Zering L'argent ce n'est pas forcément celui que je recommanderai en premier (sans doute car il ne m'a pas marqué outre mesure), mais Jeanne d'Arc ou Un condamné a mort s'est échappé, ça me semble plus intéressant.

Gantz_Graf 15/12/2013 02:27:55

Un condamné a mort s'est échappé c'est très bien pour commencer à découvrir Bresson.

Zering 15/12/2013 02:29:09

Je m'étais un peu renseigné sur L'argent et j'en ai conclu, au vu de ce que j'ai lu ici et là, que c'était effectivement un film mineur. Je ne commencerai pas par celui-là.
Merci à vous deux pour les recommandations (en plus je crois qu'il y a un Blu-Ray pour Un condamné à mort s'est échappé, je vais essayer de le trouver et si ça me plait je choperai ça en HD)

Kino 30/04/2014 08:50:40

Taulier.

veloutou 09/04/2015 16:50:24

Y-a-t-il un de ses films qui ne soient pas volontairement chiant comme la mort ?

Je suis désolé, mais en tant qu'humain, je ne conçois pas qu'on puisse prendre un quelconque plaisir "immédiat" devant ses oeuvres. Tout ce que ça m'inspire c'est une bonne parodie à faire pour les inconnus, tout aussi facile à faire que sa "vision" du cinéma qu'il essaie de justifier dans un livre.
Et ce n'est pas une question de compréhension "ouaich si t'aimes pas c'est qu'tu comprends pas mdr" vis à vis de ce que l'auteur veut rendre (ou pas) à l'écran, car c'est justement quand on comprend que ça devient encore plus ridicule.

Quatre nuits d'un rêveur ou un condamné à mort pourraient-ils me faire passer outre l'innocente prétention du réalisateur ? Je lui reconnais tout de même un sens du cadre exceptionnel.

Melaine 27/06/2016 14:07:21

Je veux faire sa filmographie dans l'ordre, mais je vois que son premier long-métrage a été vu par très peu de monde et a une moyenne catastrophique, ça veut dire qu'il est dispensable ? Je peux commencer par Les Anges du péché ?