Pulp Fiction
1994 - par ordre alphabétique
Quentin Tarantino
 
Kill Bill : Volume 1
2003 - 18ème
Quentin Tarantino
 
No Country for Old Men
2008 - 6ème
Joel & Ethan Coen
 
Inglourious Basterds
2009 - 1er
Quentin Tarantino
 
Gone Girl
2014 - 20ème
David Fincher
Sous les atours d'un thriller sophistiqué à la réalisation olympienne, David Fincher orchestre une farce cruelle et horrifique sur le mariage comme enfer. Le cinéaste réaffirme son credo : le monde est une mise en scène, une illusion, à laquelle rien n'échappe.





 
Mad Max : Fury Road
2015 - 2ème - George Miller
Trente ans après Mad Max 3, George Miller, soixante-dix années au compteur, renoue avec sa saga fétiche dans le bruit et la fureur. Si Tom Hardy remplace Mel Gibson dans le rôle titre, la saga n'a rien perdu de son élan formel dévastateur. En étirant à l'infini le motif de la course-poursuite, Miller signe avec Mad Max - Fury Road un joyau pyrotechnique sans précédent et donne au cinéma d'action une définition résolument moderne. Un tour de force.
 
Casino
1996 - 4ème
Martin Scorsese
 
The Social Network
2010 - 7ème
David Fincher
La légende Facebook racontée par l'un des meilleurs cinéastes américains du moment, ou la marche triomphale de Mark Zuckerberg, à la fois l'un des hommes les plus riches et les plus seuls au monde. Après Zodiac et Benjamin Button, Fincher poursuit son oeuvre originale de moraliste.
 
La Guerre des Mondes
2005 - 14ème
Steven Spielberg
 
Mulholland Drive
2001 - 1er
David Lynch
 
Interstellar
2014 - 15ème
Christopher Nolan
Film vertigineux dans tous les sens du terme, Interstellar nous plonge dans la conquête de l'espace sur fond de liens familiaux sacrifiés. Christopher Nolan y exerce plus que jamais son attrait pour le spectaculaire, la distorsion du temps et de l'espace, ainsi que pour le retournement final renversant.
 
Les Huit Salopards
2016 - 16ème - Quentin Tarantino
 
Les Infiltrés
2006 - 14ème
Martin Scorsese
 
Spider-Man 2
2004 - 11ème
Sam Raimi
 
Eyes Wide Shut
1999 - 1er
Stanley Kubrick
 
Jackie Brown
1998 - 7ème
Quentin Tarantino
 
Zodiac
2007 - 12ème
David Fincher
 
La Ligne Rouge
1999 - 18ème
Terrence Malick
 
Parasite
2019 - 11ème - Bong Joon-ho
 
The Host
2006 - 2ème
Bong Joon-Ho
 
Fargo
1996 - 9ème
Ethan & Joel Coen
 
The Grand Budapest Hotel
2014 - 6ème
Wes Anderson
Les mémoires délirants du concierge du "fameux" palace alpin. Le film le plus explicitement comique et le plus déchirant du dandy Wes Anderson, avec sa fascination émouvante pour les maisons de poupées, les contes et les comédies Mitteleuropa lubitschiennes.
 
Princesse Mononoké
2000 - 17ème
Hayao Miyazaki
 
Boulevard de la mort
2007 - 9ème
Quentin Tarantino
 
A History of Violence
2005 - 3ème
David Cronenberg
 
Once Upon a Time... in Hollywood
2019 - 8ème - Quentin Tarantino
Tarantino ne cesse de réécrire l'histoire à sa sauce. Après avoir inventé sa version de la fin de la seconde guerre mondiale dans Inglourious Bastards, il reconstitue l'assassinat de l'actrice Sharon Tate et le Los Angeles des années 60. Leonardo DiCaprio, en star descendante alcoolique, et Brad Pitt, en cascadeur hyper-sexy devenu compagnon de plaisirs de l'acteur, sont absolument époustouflants.
 
L'impasse
1994 - par ordre alphabétique
Brian De Palma
 
Mars Attacks!
1997 - 8ème
Tim Burton
 
Moonrise Kingdom
2012 - 17ème
Wes Anderson
 
The Tree of Life - L'Arbre de vie
2011 - 14ème
Terrence Malick
 
Match Point
2005 - 7ème
Woody Allen
 
Starship Troopers
1998 - 9ème
Paul Verhoeven
 
Mission: Impossible
1996 - 11ème
Brian De Palma
 
Black Swan
2011 - 17ème
Darren Aronofsky
 
L'étrange histoire de Benjamin Button
2009 - 14ème
David Fincher
 
Elephant
2003 - 1er
Gus Van Sant
 
Her
2014 - 11ème
Spike Jonze
Plus ambitieux et talentueux que jamais, Spike Jonze a réussi son retour avec cette fable à peine futuriste qui explore la frontière entre la chair et le virtuel. Un objet filmique aussi émouvant et séduisant que ludiquement grave et humblement novateur.
 
Fantastic Mr. Fox
2010 - 14ème
Wes Anderson
 
Virgin Suicides
2000 - 14ème
Sofia Coppola
 
Mystic River
2003 - 16ème
Clint Eastwood
 
Vice-versa
2015 - 6ème - Pete Docter
Après avoir insufflé des émotions à des jouets, des robots et des voitures, Pixar relève le défi de donner des émotions à... des émotions. Vice-Versa se déroule dans la tête de la petite Riley, 11 ans, et donne la parole à ses affects. Un dispositif narratif retors qui permet d'appréhender avec humour et subtilité les conflits intérieurs d'une jeune fille au seuil de l'adolescence.
 
Incassable
2000 - 19ème
M. Night Shyamalan
 
Melancholia
2011 - 11ème
Lars Von Trier
 
Spring Breakers
2013 - 19ème
Harmony Korine
 
In the Mood for Love
2000 - 5ème
Wong Kar-Wai
 
Take Shelter
2012 - 11ème
Jeff Nichols
 
La Vie d'Adèle - Chapitres 1&2
2013 - 3ème
Abdellatif Kechiche
La Palme d'or a dressé avec majesté les contours d'un grand film d'amour contemporain, déployant sur trois heures la naissance d'une actrice déjà majeure (Adèle Exarchopoulos), sertie dans de regard plus charnel que jamais d'Abdellatif Kechiche : une grande oeuvre pour le siècle naissant.
 
Big Fish
2004 - 12ème
Tim Burton
 
La Liste de Schindler
1994 - par ordre alphabétique
Steven Spielberg
 
La Nuit nous appartient
2007 - 10ème ex aequo
James Gray
 
Lost Highway
1997 - 1er
David Lynch
 
Split
2017 - 12ème - M. Night Shyamalan
 
Get Out
2017 - 19ème - Jordan Peele
 
Super 8
2011 - 8ème
JJ Abrams
Un blockbuster numérique à alien, avec à l'intérieur un film de zombies low-cost à l'ancienne. Une initiation à l'amour, au deuil et au cinéma. Séparément, et bien sûr ensemble - l'amour du cinéma comme deuil. À la fois le film le plus spectaculaire et le plus intimiste de l'année.
 
Edge of Tomorrow
2014 - 9ème
Doug Liman
Un mythe au cinéma doit-il pour ne pas s'éroder son statut réendosser toujours le même rôle, revivre toujours les mêmes histoires ? Enième film SF high-tech de Tom Cruise, Edge of Tomorrow met aussi en abyme le parcours sisyphéen de la star avec cette fiction façon Un Jour sans Fin qui n'avance qu'en boucle. Petits frissons théoriques garantis.
 
Les promesses de l'ombre
2007 - 2ème
David Cronenberg
 
Scream
1997 - 10ème
Wes Craven
 
Le vent se lève
2014 - 12ème
Hayao Miyazaki
Film le plus personnel du cinéaste japonais, Le Vent se lève, également annoncé comme son dernier film en tant que réalisateur, est inspiré de la vie de l'ingénieur en aéronautique qui inventa les fameux bombardiers, Mitsubishi A6M. Plus réaliste que ses précédents films, il n'en est pas moins dénué d'une poésie portée par l'animation d'un Myazaki au sommet de son art.
 
Chungking Express
1995 - 1er
Wong Kar-Wai
 
Le Nouveau Monde
2006 - 6ème
Terrence Malick
 
Miami Vice - Deux flics à Miami
2006 - 11ème
Michael Mann
 
Hana-bi
1997 - 2ème
Takeshi Kitano
 
Elle
2016 - 1er - Paul Verhoeven
Le Hollandais violent s'empare d'un roman de Philippe Djan pour dynamiter de l'intérieur le cinéma français, ses tics et ses fantasmes. Michèle est violée par un homme cagoulé avec lequel elle va nouer une relation trouble, faite de désir et de manipulation. Ce film délicieusement amoral, à la mise en scène d'une virtuosité éblouissante, bondit du rire à l'obscène et du sexe à la violence, magnétisé par une Isabelle Huppert toute en ambiguïté fantasque, qui règne en majesté sur ce classement.
 
A bord du Darjeeling Limited
2008 - 5ème
Wes Anderson
 
The Ghost Writer
2010 - 3ème
Roman Polanski
Le grand retour de Polanski avec un film hitchcockien de facture éminemment classique. Mais "la modernité, c'est le classicisme", disait Rohmer. La preuve ici avec ce roman d'espionnage feuilletonesque qui permet au cinéaste de nous livrer sa vision désenchantée d'une humanité guidée par des images falsifiées.
 
L'Étrange Noël de Monsieur Jack
1994 - par ordre alphabétique
Henry Selick
 
The Lost City of Z
2017 - 10ème - James Gray
En explorant son cinéma dans l'immensité amazonienne, James Gray s'aventure à la manière de son héros, le colonel anglais Percy Fawcett (Charlie Hunnam), dans une contrée encore inexplorée dans sa filmo : le film d'aventures. Sans consentir au spectaculaire qu'on attribue au genre, le cinéaste, toujours habité par les mêmes obsessions, fait de ces péripéties exotiques et dangereuses une épopée mystique où il est, comme toujours, question de filiation et de quête identitaire.
 
Inside Llewyn Davis
2013 - 7ème
Joel & Ethan Coen
Dans une vision enneigée, onirique, presque fossile du New York des 6Os, Inside Llewyn Davis réinvente le film folk comme un espace de pure mélancolie, traversé de fantômes et de totems (un chat inoubliable), pour ce qui restera peut-être comme le film le plus voluptueux des frères Coen.
 
La Vie Aquatique
2005 - 6ème
Wes Anderson
 
Hacker
2015 - 20ème - Michael Mann
 
Minuit à Paris
2011 - 10ème
Woody Allen
Peut-être lassé de Londres, Woody Allen s'offre un escapade à Paris, transbahutant Owen Wilson dans les années folles, à la rencontre d'Hemingway, Bunuel ou Dali. Le retour du New-Yorkais au fantastique, vingt-six ans après la Rose pourpre du Caire, lui permet non pas de filmer un Paris clicheteux, mais précisément de signer un film sur les clichés et une rêverie minnellienne sur le nouage entre rêve et réalité.
 
Volte/Face
1997 - 3ème
John Woo
 
Looper
2012 - 8ème
Rian Johnson
Aux refrains crépusculaires et factices ressassés par les blockbusters en vogue (The Dark Knight Rises, Skyfall), Looper oppose une vivacité et une musicalité neuves. Ici, les barrières temporelles implosent, les identités se confondent, les visages se brouillent. Victimes et complices, héros et salauds : les distinctions ordinaires n'opèrent plus dans cette intrigue dense, aussi complexe et passionnante que l'existence elle-même.
 
Ghost Dog, la voie du samouraï
1999 - 33ème
Jim Jarmusch
 
Ad Astra
2019 - 2ème - James Gray
Deux ans après le grand The Lost City of Z, James Gray raconte l'épopée dans l'espace qui va permettre à un astronaute sans émotions (Brad Pitt, génial) de retrouver son père misanthrope, disparu aux confins de l'univers, et de résoudre son complexe d'oeudipe. Un voyage psychanalytique qui lui permettra de trouver l'envie de vivre. Un grand film, à la fois spectateur (c'est aussi un film d'aventures spatiales - souvent étranges) et intime.
 
L'été de Kikujiro
1999 - 14ème
Takeshi Kitano
 
It Follows
2015 - 4ème - David Robert Mitchell
Dans une Amérique pavillonnaire, de jeunes gens sont traqués par un monstre invisible à tous, sauf à sa proie. Seule manière d'y échapper coucher avec quelqu'un qui sera à son tour traqué. Film d'horreur languide, It Follows distille ses influences (John Carpenter en tête) tout en inventant sa propre forme.
 
The Assassin
2016 - 13ème - Hou Hsiao-hsien
 
La Mule
2019 - 6ème - Clint Eastwood
Un nonagénaire ruiné (Eastwood en personne) devient un peu par hasard passeur de drogue pour ce qui va s'avérer être un cartel Mexicain. Personne ne s méfie de ce vieillard blanc qui conduit son van. Mais après avoir remboursé ses dettes, il continue son activité et commence à transporter des quantité de stupéfiants de plus en plus importantes. Un film (Bradley Cooper) commence à le repérer. Le grand retour d'Eastwood à l'écran, dix ans après Gran Torino. Un film sur la solitude d'un homme, dans une Amérique éclatée où les communautés s'observent d'un sale oeil.
 
Tigre et Dragon
2000 - 25ème
Ang Lee
 
Les Autres
2001 - 11ème
Alejandro Amenábar
 
Les beaux gosses
2009 - 10ème ex aequo
Riad Satouff
 
Two Lovers
2008 - 1er
James Gray
 
Logan
2017 - 11ème - James Mangold
 
Sonatine, mélodie mortelle
1995 - 9ème
Takeshi Kitano
 
Twilight: Chapitre 1 - Fascination
2009 - 6ème
Catherine Hardwicke
 
Révélations
2000 - 15ème
Michael Mann
 
Ed Wood
1995 - 3ème
Tim Burton
 
La piel que habito
2011 - 4ème
Pedro Almodovar
En se frottant à nouveau au genre, non loin des cauchemars de Franju ou de Cronenberg, Almodovar trouve le meilleur des terrains pour traiter la problématique crossgender qui lui est chère. Adaptant Mygale de Thierry Jonquet, l'Espagnol défigure son cinéma, entre drame psychologique et thriller baroque, s'imposant plus que jamais comme le cinéaste de la métamorphose.
 
Phénomènes
2008 - 11ème
M. Night Shyamalan
 
Midnight Special
2016 - 12ème - Jeff Nichols
 
Perfect Blue
1999 - 20ème
Satoshi Kon
 
Une histoire vraie
1999 - 4ème
David Lynch
 
Sur la route de Madison
1995 - 11ème
Clint Eastwood





 
Cloverfield
2008 - 20ème
Matt Reeves





 
Snake Eyes
1998 - 20ème
Brian De Palma





 
Pentagon Papers
2018 - 3ème - Steven Spielberg
Dans les coulisses du Washington Post des années 1960, Spielberg nous conte l’histoire de la publication des Pentagon Papers, documents secrets révélant l’implication politique et militaire des Etats-Unis au Vietnam. Un formidable plaidoyer pour la liberté d’expression aux fortes connotations féministes.
 
Zero Dark Thirty
2013 - 9ème
Kathryn Bigelow
Comme un point final pour l'après 11 Septembre, Zero Dark Thirty assèche le film de guerre jusqu'à l'aridité absolue, dans un récit à la force brute, porté par la puissance de jeu de Jessica Chastain, qui propose une prestation d'une rare intensité : une détermination quasi inhumaine, au-delà du film politique.
 
Supergrave
2007 - 19ème
Greg Mottola
 
Black Book
2006 - 9ème
Paul Verhoeven
 
Man on the Moon
2000 - 3ème
Milos Forman
 
Dead Man
1996 - 5ème
Jim Jarmusch
 
Morse
2009 - 18ème
Thomas Alfredson
 
The Irishman
2019 - 14ème - Martin Scorsese
 
Cloud Atlas
2013 - 4ème
Andy et Lana Wachowski
Le grand blockbuster malade de l'année est signé Andy et Lana Wachowski, dans une démesure d'époques et de genres : un transcendantalisme qui superpose, par le grimage des acteurs, le polar seventies, la SF postapocalyptique, le mélo en costumes ou la comédie british.
 
2046
2004 - 8ème
Wong Kar Wai
 
Lincoln
2013 - 17ème
Steven Spielberg
 
Mémoires de nos pères
2006 - 20ème
Clint Eastwood





 
Un monde parfait
1994 - par ordre alphabétique
Clint Eastwood
 
Maps to the Stars
2014 - 8ème
David Cronenberg
La version Cronenbergienne et contemporaine des Ensorcelés de Vincente Minnelli, un portrait âpre de l'Hollywood aujourd'hui avec ses monstres d'égotisme (Julianne Morre, en star sur le retour, est extraordinaire) ses parents escrocs et ses enfants mal élevés à qui la société du spectacle ne propose aucun avenir.
 
Holy Motors
2012 - 1er
Leos Carax
Parfois, comme une fronde lancée à la gueule de l'uniforme et du tiède, un film se démarque, sabote les certitudes et laisse à l'oeil une impression inédite. Pour son cinquième long métrage en trente ans, Leos Carax déroule ainsi les errances hallucinées d'un homme (sidérant Denis Lavant !), la multiplicité de ses visages. Et chante en creux - poète visuel - son amour pour le cinéma
 
eXistenZ
1999 - 39ème
David Cronenberg
 
Manchester by the Sea
2016 - 11ème - Kenneth Lonergan
 
Le pacte des loups
2001 - 27ème
Christophe Gans
 
Seul contre tous
1999 - 19ème
Gaspar Noé
 
Midsommar
2019 - 12ème - Ari Aster
 
Frances Ha
2013 - 10ème ex aequo
Noah Baumbach
Chambre d'écho de Woody Allen (époque Diane Keaton) autant que de Leos Carax, la messe indie de l'année appelle à elle toutes les égéries de la culture hipster new-yorkaise (l'irrésistible Greta Gerwig, mais aussi Adam Driver) pour accoucher d'un loser-movie drôle, charmeur et élégant, et donc incontournable.
 
Fous d'Irène
2000 - 16ème
Peter et Bobby Farrelly
 
L'Apollonide - Souvenirs de la maison close
2011 - 1er
Bertrand Bonello
Pour son quatrième long métrage, Bertrand Bonello passe un cap et livre un film magnifiquement accompli. Hypnotique, addictif, suave et toxique comme une fleur carnivore, L'Apollonide est à la fois un grand film sur le travail et l'exploitation, le désir et la pulsion de mort, et enfin sur le cinéma.
 
Bowling for Columbine
2002 - 19ème
Michael Moore
 
Good Time
2017 - 6ème - Ben Safdie
Connie (Robert Pattinson, génial), un voyou instable et nerveux, prépare un casse avec son frère handicapé mental, Nick (Benny Safdie dont le visage fascine). Les choses se passent mal : Nick est arrêté et Connie cherche tous les moyens de le sortir. Après Mad Love in New York, les frères Safdie poursuivent leurs explorations des bas-fonds new-yorkais (côté Queens) et filment la course effrénée de leur personnage à la manière d'un thriller psychédélique.
 
Amour
2012 - 19ème
Michael Haneke
 
La guerre est déclarée
2011 - 5ème
Valérie Donzelli
À partir d'un matériau tragique, qu'on aurait cru inséparable d'une gravité oppressante (le cancer de son fils), Valérie Donzelli se lance dans une tragi-comédie pop en forme d'ode à la vie. En réussissant une alchimie bariolée, ménageant habilement la dérision et l'effroi, la belligérante Donzelli terrasse la sinistrose nationale.
 
Under the Skin
2014 - 3ème
Jonathan Glazer
Une jeune femme très belle (Scarlett Johansson) séduit des hommes, puis les entraîne dans un endroit étrange où on les débarrasse de leur peau. Mais un jour elle rencontre un homme qui ne la désire pas. Troublée, elle vient de percer sans le savoir la pellicule de l'humanité. Un film de science-fiction, une méditation sur le désir.
 
Mysterious Skin
2005 - 12ème
Gregg Araki
 
Uncut Gems
2020 - 1er - Ben Safdie
Les bas-fonds new-yorkais, Adam Sandler en receleur de diamants aux reflets irisés, un concert de The Weeknd et un match de basket suffocant: les frères Safdie continuent leur course effrénée pour se hisser au sommet de leur art et réinventer le cinéma moderne.
 
Only Lovers Left Alive
2014 - 4ème
Jim Jarmusch
Un couple de vieux vampires rock'n'roll (Tom Hiddleston et la sublime Tida Swinton) vivent reclus dans leur appartement et leurs souvenirs de jeunesse. Un film incroyable, nostalgique, classe, magique... et sans doute encore un autoportrait déguisé de Jarmusch.
 
Juste la fin du monde
2016 - 19ème - Xavier Dolan
 
Glass
2019 - 18ème - M. Night Shyamalan
 
Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans
2010 - 6ème
Werner Herzog
Werner Herzog adapte le pitch d'un vieux film d'Abel Ferrara. Il s'agit toujours des agissements hors norme d'un flic très bad boy. Mais à la langueur ferrarienne Herzog oppose une hystérie lyrique exacerbée par le jeu délirant de Nicolas Cage.
 
L'esquive
2004 - 6ème
Abdellatif Kechiche
 
Soul
2020 - 14ème - Pete Docter
 
La graine et le mulet
2007 - 1er
Abdellatif Kechiche
 
Paranoid Park
2007 - 8ème
Gus Van Sant
 
Le Dahlia noir
2006 - 10ème
Brian De Palma
 
Les combattants
2014 - 18ème
Thomas Cailley
Après s'être évadés d'un camp d'entrainement militaire trop facile à leur goût, deux jeunes tentent de vivre coupés du monde, avec les ressources que la nature leur offre. Entre comédie romantique, chronique provinciale et film d'aventure,Thomas Cailley signe un magnifique premier long-métrage. Une joyeuse apocalypse.
 
Foxcatcher
2015 - 13ème - Bennett Miller
 
Marriage Story
2019 - 10ème - Noah Baumbach
L'histoire d'un divorce plus vrai que nature entre une actrice californienne (Scarlett Johansson) et son mari metteur en scène de théâtre new-yorkais (Adam Driver). Baumbach décrit avec une précision diabolique les différentes étapes de l'autodestruction d'un couple, quand l'amour et la haine de deux individus intelligents se mélangent pour aboutir à de la bêtise quand les qualités de chacun deviennent des défauts que le système juridique s'empare de l'intime pour s'en repaître (financièrement). Un film poignant (voire bergmanien), mais aussi parfois très drôle et tendre, interprété avec grandeur par deu immenses acteurs.
 
The House That Jack Built
2018 - 7ème - Lars von Trier
Après Nymphomaniac et Melancholia, Lars von Trier découpe une nouvelle fois son récit sous la forme d’un portrait, cette fois-ci d’un serial killer architecte monomaniaque. En plus d’être drôle, et porté par un Matt Dillon en clown mortuaire, The House that Jack Built est une somme des obsessions du cinéaste.
 
Le cas Richard Jewell
2020 - 7ème - Clint Eastwood
 
Tout sur ma mère
1999 - 8ème
Pedro Almodovar
 
Happy Together
1997 - 4ème
Wong Kar-Wai
 
Conte d'été
1996 - 14ème
Eric Rohmer





 
120 battements par minute
2017 - 1er - Robin Campillo
Malgré une Palme d'or ratée de peu, 120 battements par minute fut le choc émotionnel du dernier Festival de Cannes et de l'année tout court. Pour son troisième long métrage, Robin Campillo infiltre le quotidien, au début des années 1990, d'Act Up, cette association militante de lutte contre le sida animée par une bande de jeunes gens aux vies tragiquement écourtées. En plaçant en son coeur la parole et la vitalité des corps, 120 BPM s'offre surtout comme un idéal de démocratie élaboré par de jeunes résistants.
 
Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures)
2010 - 2ème
Apichatpong Weerasethakul
La Palme d'or surprise et méritée pour le meilleur cinéaste de sa génération. Impossible à raconter, le film imprime dans la mémoire quelques-unes des images les plus saisissantes de l'année 2010. Dont celle d'un grand singe noir aux yeux rouges perdu au milieu de la jungle.
 
Crash
1996 - 10ème
David Cronenberg
 
Un jour dans la vie de Billy Lynn
2017 - 7ème - Ang Lee
Loué pour sa prouesse technique inédite (120 images par seconde au lieu de 24), le film d'Ang Lee n'aura malheureusement pas connu les honneurs du box-office français. Il est pourtant l'un des films les plus fascinants de son temps et conte l'éternel (non-)retour d'un escadron militaire dont fait partie Billy Lynn, un jeune garçon au visage de poupon devenu héros national après avoir accompli avec brio une dangereuse mission en Irak. En multipliant la cadence d'image, Ang Lee compose un film où la fluidité inquiétante des matières n'est que le reflet irréel de la starification obscène du petit soldat.
 
Logan Lucky
2017 - 13ème - Steven Soderbergh
 
Mektoub My Love : Canto Uno
2018 - 2ème - Abdellatif Kechiche
Eté 1994. Dans la ville de Sète, des adolescents écument les bars et se saoulent de lumière sur la plage. Au contact de la caméra fiévreuse de Kechiche, les corps s’exaltent, le temps se dilate en de longs plans-séquences où s’engouffre la parole marivaudienne.
 
A Touch of Sin
2013 - 6ème
Jia Zhangke
Jia Zhangke fragmente la choralité de son cinéma en mêlant quatre destins dissémines dans la Chine contemporaine, de la campagne désolée aux villes tentaculaires. Une oeuvre dévouée aux laissés-pour-compte de l'Empire du milieu qui éclot dans hommage incendiaire aux films de sabre
 
Passion
2013 - 15ème
Brian De Palma
 
Julieta
2016 - 13ème - Pedro Almodóvar
 
Twilight: Chapitre 2 - Tentation
2009 - 6ème
Chris Weitz
 
Habemus Papam
2011 - 20ème ex aequo
Nanni Moretti
 
Gerry
2004 - 2ème
Gus Van Sant
 
Parle avec elle
2002 - 1er
Pedro Almodovar
 
Nocturama
2016 - 9ème - Bertrand Bonello
Des jeunes gens préparent des attentats coordonnés aux quatre coins de Paris. Réfugiés dans un grand magasin endormi, ils attendent et mesurent les conséquences de leur geste. Bertrand Bonello fait le choix de l'allégorie esthétisée pour matérialiser l'océan de frustrations de la jeunesse d'aujourd'hui.
 
Twixt
2012 - 4ème
Francis Ford Coppola
Objet composite, bricolé autant que virtuose sarcastique et profondément noir, Twixt exhale sous ses apparences de thriller gothique des relents d'Amérique en fin de course. À l'image de cet écrivain loser (Val Kilmer) boursouflé par l'alcool et obsédé par une seule phrase, le pays souffre, enlisé dans la répétition du même et incapable de renouveler sa propre mythologie. Coppola résiste, et livre ce film libérateur.
 
Millennium Mambo
2001 - 3ème
Hou Hsiao-hsien
 
Aniki, mon frère
2000 - 40ème
Takeshi Kitano





 
Trois souvenirs de ma jeunesse
2015 - 3ème - Arnaud Desplechin
Un anthropologue d'une quarantaine d'années revient en France après une longue absence. Il se remémore dans scènes de sa jeunesse : son enfance à Roubaix, ses 16 ans auprès de son père, veuf et inconsolable, une improbable mission clandestine en URSS... Derrière son dispositif proustien Trois souvenirs de ma jeunesse est avant tout le portrait sensible d'un homme, brossé à travers les épisodes romanesques et romancés de sa vie. Un hymne à la jeunesse touchant et captivant
 
The Visit
2015 - 15ème - M. Night Shyamalan
 
Yi Yi
2000 - 1er
Edward Yang
 
Douleur et gloire
2019 - 1er - Pedro Almodovar
Le maître du cinéma espagnol, à l'orée de ses 70 ans, réalise un film magnifique, drôle et touchant , sur ce que c'est de vieillir (la maladie) et sur la possibilité de réparer avant de quitter cette vie les erreurs et les injustices que l'on a commises lorsque l'on était plus jeune. Avec, au coeur du film, son double, un personnage totalement inspiré de lui-même et qui a valu à Antonio Banderas d'obtenir le prix d'interprétation à Cannes cette année.
 
La Cérémonie
1995 - 6ème
Claude Chabrol
 
L'inconnu du lac
2013 - 1er
Alain Guiraudie
L'évidence souveraine d'une année de cinéma traversée par toutes les sexualités, renvoyés ici au primal, dans une rumeur aquatique et forestière détachée de tout - une forêt où l'on baise, une plage où l'on parle, un lac où l'on meurt : un îlot d'existences nues, aussi virginal dans la nature et les corps que dans la limpidité de son cinéma.
 
Un monde sans femmes
2012 - 9ème
Guillaume Brac
L'été à Ault, station balnéaire picarde. Un homme timide et un peu gauche loue son appartement à deux femmes (une quadra et une fille ado). Ajoutez au groupe un flic beauf et l'ensemble se mue en quatuor animé par la musique des sentiments et les jeux de séduction. Un très beau premier moyen métrage, à la croisée de Rohmer et de Jacques Rozier.
 
Un conte de Noël
2008 - 4ème
Arnaud Desplechin
 
Rois et reine
2004 - 1er
Aranud Desplechin
 
Bande de filles
2014 - 13ème
Céline Sciamma
De la famille à la bande, de l'école à la rue, Céline Sciamma suit une jeune fille en quête d'émancipation dans un récit d'apprentissage fulgurant. Un film à la ligne claire qui se place pile-poil au coeur des prurits qui démangent une partie de la société française.
 
Kaboom
2010 - 10ème ex aequo
Gregg Araki
Araki renoue avec sa veine la plus fun. Quand le film de campus croise le fantastique à la Ed Wood dans une exultation effrontément sexuelle.
 
Les Amours imaginaires
2010 - 17ème
Xavier Dolan
 
The Taste of Tea
2005 - 10ème
Katsuhito Ishii
 
Eurêka
2000 - 24ème
Shinji Aoyama
 
Breaking the Waves
1996 - 13ème
Lars Von Trier
 
Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
2010 - 13ème
Woody Allen
 
Frangins malgré eux
2008 - 15ème
Adam McKay
 
Dark Water
2003 - 12ème
Hideo Nakata
 
Cemetery of Splendour
2015 - 1er - Apichatpong Weerasethakul
Jamais encore le cinéaste thaïlandais ne s'était hissé à la première place. C'est chose faite : Cemetery of splendour s'impose au sommet de 2015. À partir d'un argument minimal, des soldats mystérieusement endormis dans las salle commune d'un hôpital de campagne, Weerasethakul, véritable chaman du 7ème art déploie un cinéma sensible et prodigieusement onirique. Sublime.
 
Carol
2016 - 15ème - Todd Haynes
 
Bug
2007 - 7ème
William Friedkin
 
Mia madre
2015 - 10ème - Nanni Moretti
Rongée par des affaires familiales, une réalisatrice doit faire front pour assurer le tournage de son film. Une plongée bouleversante et sans filtre dans l'esprit tortueux de Moretti. Avec une performance de John Turturro aussi réjouissante qu'inédite.
 
Speed Racer
2008 - 7ème
Andy & Larry Wachowski
 
Flandres
2006 - 17ème
Bruno Dumont
 
Ken Park
2003 - 19ème
Larry Clark
 
Gummo
1999 - 10ème
Harmony Korine
 
Nos années sauvages
1996 - 2ème
Wong Kar Wai
 
Au-delà des montagnes
2015 - 14ème - Jia Zhangke
 
Victoria
2016 - 2ème - Justine Triet
Justine Triet réussit à insuffler un vent de fraîcheur dans le paysage de la comédie française, en alliant les codes les plus classiques du genre à une contemporanéité des figures et des motifs qu'elle tisse. Virgine Efira est épatante en avocate en plein néant sentimental, tiraillée entre un ex encombrant, un amant baby-sitter et dealer repenti, et un ami manipulateur accusé de meurtre. La chimie interne des personnages se détraque subtilement en des effluves tour à tour dépressifs et hilares, pour notre plus grand plaisir.
 
Toni Erdmann
2016 - 7ème - Maren Ade
La grande surprise de cette année est venue d'Allemagne et nous a plongé dans le tumulte d'une relation père-fille conflictuelle haute en couleur. Le film égratigne par de grands éclats de rire une Europe individualiste et néolibérale qui ne prête décidément pas à sourire.
 
Funny People
2009 - 2ème
Judd Apatow
 
Camille redouble
2012 - 7ème
Noémie Lvovsky
Les adultes sont-ils des enfants qui ont mal tourné ? De la gueule de bois d'une qudra à l'ivresse adolescente, l'itinéraire à rebours de Camille (Noémie Lvovsky) interroge une existence qui, par lâcheté et à mesure de rencontres, s'est métamorphosée. Quête identitaire, franchissement du miroir : une Alice en somme, égarée au pays de son intime, pour mieux se retrouver.
 
Tournée
2010 - 19ème
Mathieu Amalric
 
The Immigrant
2013 - 20ème
James Gray





 
Laurence Anyways
2012 - 16ème
Xavier Dolan
 
On connaît la chanson
1997 - 5ème
Alain Resnais
 
Everybody Wants Some!!
2016 - 17ème - Richard Linklater
 
En liberté !
2018 - 8ème - Pierre Salvadori
Découvrant que son époux défunt était un policier véreux, Yvonne entreprend de réparer les vies brisées qu’il a laissées sur son passage. La grâce verbale de Pierre Salvadori est au service de ses personnages, à la recherche d’une rédemption qu’ils trouveront par l’imagination.
Statistiques
Longs
561
Films
55069
Notes
6.97
Moyenne
Vous
0
Longs
Courts
2
Films
11
Notes
6.68
Moyenne
Vous
0
Courts
Commentaires
leprodiss 20/12/2017 16:45:13
Le Top 2017 est sorti !!

1-120 battements par minute
2-Certaines femmes
3-Le musée des merveilles
4-Les fantômes d'Ismaël
5-Yourself and yours
6-Good time
7-Un jour dans la vie de Billy Lynn
8-Un beau soleil intérieur
9-Barbara
10-The lost city of Z
11-Logan
12-Split
13-Logan lucky
14-La villa
15-Le jour d'après
16-Sayonara
17-The edge of seventeen
18-Jeannette
19-Get out
20-Belle dormant