Filtres et statistiques
Tags
Tout cocher - Tout décocher
Année
Tout cocher - Tout décocher
Durée
Ma note
Nombre de notes

Just Like Weather
Allen Fong  - Hong Kong  - 1986 - 93 min
8
Moyenne
1
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
24/08 - Film unique dans le paysage cinématographique hongkongais des années 1980, Just Like Weather soulève un questionnement concernant la nouvelle vague hongkongaise. Le film en est un représentant parfait, mais est hors-période. Il serait intéréssant de déterminer chronologiquement pourquoi, exactement, la nouvelle vague hongkongaise s'arrête selon les historiens en 1984.
Little Cheung
Fruit Chan  - Hong Kong  - 2000 - 118 min
7.94
Moyenne
8
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
27/08 - Passionnant de constater l'héritage qu'a laissé la nouvelle vague aux réalisateurs de la seconde vague hongkongaise. Impossible de ne pas voir dans ce Little Cheung l'influence d??uvres comme Ah Ying ou Just Like Weather. Bien que le film soit hors date, il témoigne d'une seconde vague de réalisateurs encore plus consciente socialement que la précédente. A creuser.
La Légende de la Montagne
King Hu  - Taïwan  - 1979 - 192 min
7.75
Moyenne
20
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
29/08 - A la vision de ce film, impossible de ne pas comprendre pourquoi King Hu n'a pas su s'entendre avec la Shaw Brothers. Déjà parce que c'était un réalisateur pointilleux, qui travaillait lentement et méthodiquement, mais avant tout parce que ses films, surtout après son exil à Taïwan, refusent toujours le divertissement au sens le plus classique. Legend of the Mountain ne fait pas exception : c'est un film lent, lyrique et onirique. Impossible de ne pas voir par ailleurs l'influence que le film a pu avoir sur A Chinese Ghost Story. Un coup de son mentor Li Han Hsiang ça, encore.
The Longest Summer
Fruit Chan  - Hong Kong  - 1998 - 128 min
7.63
Moyenne
4
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
29/08 - Vision passionnante d'Hong Kong en pleine rétrocession, The Longest Summer montre la ville comme une entité à part entière, qui contrôle le destin de ses habitants. Rejoindre les Triades est un chemin comme un autre, un travail comme un autre dans une ville victime de la désindustrialisation et de la peur de la rétrocession et du retour du régime chinois. Fruit Chan montre une fois encore la ville sous tous ces aspects, avec un naturalisme propre à la nouvelle vague et une énergie particulière à la Seconde vague.
Exilé
7.55
Moyenne
85
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
26/08 - Intéressant de constater l'évolution du polar hongkongais avec ce film. C'est une variation stylistique considérable de l'heroic bloodshed, initiée par John Woo en 1986 : amitiés viriles, gunfights stylisés... Les différences dans l'exécution tracent une véritable frontière entre deux âges du polar hongkongais.
Prison on Fire
Ringo Lam  - Hong Kong  - 1987 - 101 min
7.46
Moyenne
41
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
Full Moon in New York
Stanley Kwan  - Hong Kong  - 1989 - 88 min
7.33
Moyenne
3
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
22/08 - Pas grand chose à dire, il faut que je me renseigne d'urgence sur la seconde vague hongkongaise, parce que je dois bien admettre ne pas la comprendre complètement. J'y reviendrai plus tard.
Histoires de Fantômes Chinois 2
Ching Siu-Tung  - Hong Kong  - 1990 - 104 min
7.28
Moyenne
30
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
The Bride with White Hair
Ronny Yu  - Hong Kong  - 1993 - 89 min
7.28
Moyenne
27
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
Election 2
7.17
Moyenne
51
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
11/09 - Même remarques qu'Election.
Les Anges du boulevard
Yuan Mu-Jih  - Chine  - 1937 - 91 min
7.1
Moyenne
5
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
21/08 - Difficile d'en parler, je connais bien peu le cinéma chinois de cette époque.
A ce jour, l'intérêt principal que j'en tire d'un point de vue documentaire c'est son influence évidente sur Shanghai Blues, réalisé 47 ans plus tard par Tsui Hark, qui, entre 1983 et 1997, à grandement contribué au cinéma hongkongais en réactualisant cinématographiquement la culture populaire chinoise. Par ailleurs, le film évoque également le néoréalisme italien, aussi bien par le contexte de sa génèse que par ce qu'il dit.
Coolie Killer
Terry Tong  - Hong Kong  - 1982 - 92 min
7.06
Moyenne
8
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
26/08 - Le film de Terry Tong correspond à une vision bien nouvelle vague du polar hongkongais : décors urbains, ambiance nocturne, photographie naturaliste, abondance de violence, personnages anti-héroïques... Tous ces éléments en font un film profondément emblématique du mouvement. La manière qu'a Terry Tong de styliser les fusillades, ainsi que le profond nihilisme de son film, le distinguent du reste de la production New Wave. Intéréssant.
Election
6.81
Moyenne
63
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
10/09 - Vision fort originale des Triades au sein du paysage cinématographique hongkongais, le film de Johnnie To s'affranchit de l'imagerie romantique des oeuvres d'heroic bloodshed de John Woo et livre un film profondément réaliste, constamment stylisé certes mais mettant systématiquement en exergue la noirceur et la violence des rapports humains au sein des Triades. Fascinant.
Saving General Yang
Ronny Yu  - Hong Kong  - 2013 - 102 min
6.59
Moyenne
16
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
The Soong Sisters
Mabel Cheung  - Hong Kong  - 1997 - 145 min
6.5
Moyenne
4
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
28/08 - Pas grand à chose dire. C'est une grosse co-production sino-hongkongaise sorti deux mois à peine avant la rétrocession, traitant de l'histoire de la Chine au travers de la vie des s?urs Soong, et plus particulièrement de la persécution des communistes de manière assez balourde. Le film à été censuré par les autorités chinoises.
L'Arche
Cecille Tong  - Hong Kong  - 1969 - 104 min
6.42
Moyenne
18
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
23/08 - Film d'une grande valeur documentaire. Il est peut-être l'un des premiers films à préfigurer la nouvelle vague de 1978. Ses influences européennes (et en particulier de la nouvelle vague FR) en font un objet unique au sein du paysage cinématographique hongkongais des années 60. Un cas curieux, que d'autres films de Cecille Tong, la réalisatrice (qui n'a fait que quatre films) sauront peut-être éclairer.
Zodiac Killers
Ann Hui  - Hong Kong  - 1991 - 97 min
6.13
Moyenne
4
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
25/08 - Intéressant de voir à quel point ce film prolonge Song of the Exile. Ann Hui, comme à son habitude obsédée par ses origines japonaises, y traite une fois de plus de l'exil, mais l'aborde sous l'angle du film de yakuzas. C'est un film étonnant quand on connait la filmographie d'Ann Hui, celle-ci étant davantage habituée à donner dans le drame. Difficile, néanmoins, de rattacher le film à un mouvement précis, à une idée précise d'un point de vue documentaire. Historiquement, le film fait avant tout sens dans la filmographie de sa réalisatrice. A noter qu'il s'agit d'une des quelques co-productions HK/Japon des années 90.
Life After Life
Peter Yung Wai-Chuen  - Hong Kong  - 1981 - 85 min
6
Moyenne
2
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
The Extras
Yim Ho  - Hong Kong  - 1978 - 82 min
5.25
Moyenne
2
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
Films rares.
Si vous savez où les trouver, n'hésitez pas.

-The Extras, Yim Ho, 1978
-The Servant, Ronny Yu, 1979 (CG, sans sous-titres)
-The System, Peter Yung, 1979
-Father And Son, Allen Fong, 1981 (CG, sans sous-titres)
-Lonely Fifteen, David Lai, 1982 (CG, sans sous-titres)
-Sealed With a Kiss, Shu Kei, 1981
-Wedding Bells, Wedding Belles, Yim Ho, 1981
-Buddha's Lock, Yim Ho, 1987 (Trouvé sur CG)
-Made In Heaven, Alex Cheung, 1997
-A Little-Life Opera, Allen Fong, 1998
-Digital Master, Kirk Wong, 1983
-No U-Turn, Clifford Choi, 1981
-Grow Up In Anger, Clifford Choi, 1986
-Amnesty Decree, Clifford Choi, 1987
Hell Has No Boundary
Richard Yeung Kuen  - Hong Kong  - 1982 - 91 min
5.2
Moyenne
5
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
21/08 - En dehors du fait que c'est extrêmement mauvais, Hell Has No Boundary apporte une clé de compréhension supplémentaire au fonctionnement de la Shaw Brothers entre 1979 et 1985. Le film de Chang Yuan s'inspire sans honte du The Imp de Dennis Yu. Dans la même période, la SB a récupéré bon nombre de réalisateurs de la nouvelle vague hongkongaise pour les absorber dans le circuit mainstream. Par ailleurs, le fait que la SB produise un pur film d'horreur démontre sa volonté de porter sa production dans des directions bien différentes d'auparavant.
True Colours
Kirk Wong  - Hong Kong  - 1986 - 90 min
5
Moyenne
2
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
22/08 - Un cas intéressant. Sorti la même année que Le syndicat du crime, c'est un film qui surfe sans pitié sur son succès (même acteur principal, mêmes thématiques...). Une preuve, s'il en fallait, du succès monstrueux du film de John Woo. Le public hongkongais ne s'y est visiblement pas retrouvé : a peine six millions de dollars HK de recettes. Bizarre.
Temple of the Red Lotus
Hsu Teng-Hung  - Hong Kong  - 1965 - 95 min
5
Moyenne
4
Notes
Ø
Guides
Ø
Ma note
28/08 - Film très anecdotique de la Shaw Brothers. Il serait intéressant de savoir combien ils ont produit de films au cours de l'année 1965, ne serait-ce que pour se donner une idée de la quantité de films de ce genre qui inondait le marché à l'époque.
Statistiques
Longs
22
Films
22
Notes
6.75
Moyenne
Vous
Commentaires
06/11/2013 13:32:06
Voila, ça me trotte dans la tête depuis un moment, alors autant le partager avec vous!
Il est notoire ici que le cinéma hongkongais me passionne a peu près autant que le cinéma tout court. Du coup, très simplement, depuis un moment, je pense à réaliser un documentaire, en amateur (ce ne sera que ma quatrième réalisation), dans lequel je présenterai (humblement) ce que je sais concernant le cinéma hongkongais : son histoire, les artistes qui l'ont animé, ce qu'il en est aujourd'hui, sa progression... Et surtout, ce qui m'intéresse le plus : le rapport que j'ai avec ce dernier depuis que je me suis pris la baffe John Woo en découvrant A toute épreuve, The Killer et Une balle dans la tête quand j'avais 8 ans.
Ce ne sera pas un projet facile : je n'ai que 18 ans, donc ma culture cinéma n'est pas énorme, et je n'ai vu que 119 films hongkongais, donc mon bagage à ce niveau-là est très modeste. Comme j'ai pour ambition de faire le film le plus complet possible et imaginable, je vais énormément me documenter (et regarder des films HK évidemment, mais aussi des films chinois et taïwanais, qui sont importants pour le ciné HK) et m'orienter vers des films d'intérêt historique majeur (comme Story of Wong Fei-Hung).
Je poste ça ici pour rester ouvert à toute suggestion que vous pourriez avoir, et vous permettre de suivre le projet, qui, je l'espère, aboutira!
 
06/11/2013 13:37:23
La seule suggestion que je pourrais te faire s'est de te faire la filmo complète de WKW. :bave:

Sinon bonne chance et bon courage à toi pour ton projet, on sent là un vrai passionné de cinéma.
 
06/11/2013 13:37:54
C'est évident (pour Wong Kar-Wai) ^^
Merci de ton soutien en tout cas.
 
06/11/2013 14:02:11
Je serai toi je parlerai aussi du cinéma d'action et des comédie HK. Jackie Chan et Stephen Chow sont de très grandes sources d'inspiration.

Les acteurs tel que Chow Yun-fat, Anthony Wong, Tony Leung Chiu Wai et Andy Lau ont vraiment influencés le polard noir HK.

Sans parlé des réalisateurs et des actrices...

Il reste le cinéma fantastique des années 80-90 dont certains films on réussis a dépasser les frontières tel que T&D, hero et autres.

Sans oublier un petit tour par les CatIII.

En tout cas GLHF!
 
06/11/2013 14:05:05
Merci à toi!

Pour Jackie Chan, Stephen Chow, Chow Yun-Fat, etc... J'aime trop ces artistes et ils sont trop importants pour ne pas être mentionnés. Ils sont au coeur du projet, avec Tsui Hark et compagnie, depuis que je le conçois. D'ailleurs, le projet découle d'une idée que j'ai eu de faire une bande-annonce pour un article que je suis en train d'écrire... sur la Film Workshop. :o))
Pour le cinéma fantastique des années 80-90, va falloir que tu m'éclaires, j'avoue ne pas trop le cerner et quelques titres ne me feraient pas de mal!
 
06/11/2013 14:28:49
A titre indicatif, voici mes pistes principales actuellement :

--> La Film Workshop (1984-aujourd'hui), c'est une évidence
--> La nouvelle vague (1979-1984)
--> Shaw Brothers (dates?), je me documente dessus actuellement
--> Les bases du cinéma de Hong Kong, mais je ne sais pas du tout par ou commencer
--> Le cinéma hongkongais actuellement
--> Le mouvement de cinéma d'action/comédie lancé par Jackie Chan, Sammo Hung et leurs potes.
--> L'aspect très féminisé du cinéma hongkongais
--> L'influence mangaesque du cinéma hongkongais
--> La folie furieuse du cinéma hongkongais
--> L'importance du cinéma d'arts martiaux à Hong Kong
--> Le rapport du cinéma hongkongais avec la comédie
--> Portrait de plusieurs cinéastes cruciaux : John Woo, Tsui Hark, Jackie Chan, Wong Kar-Wai, etc...
--> Je veux particulièrement mettre l'accent sur certains cinéastes oubliés : Ann Hui et King Hu particulièrement.
--> L'influence du cinéma HK sur le cinéma au niveau mondial
--> L'attrait d'Hollywood pour les cinéastes HK
--> Les rapports éventuels entre le ciné HK et le ciné chinois et taïwanais
--> L'évolution du polar dans le cinéma HK
--> La catégorie III

Et bien d'autres.
 
06/11/2013 15:27:26
Pour ceux que ça intéresse (et qui comprennent l'anglais ) :

[lien]http://www.cuhk.edu.hk/rct/pdf/e_outputs/b2930/v29%2630P293.pdf[/lien]
 
06/11/2013 16:23:42
Joli projet ! Et merci pour le pdf, ça a l'air très instructif.

Si un jour t'as besoin d'aide pour cerner un sujet ou autre, hésite pas. Je sais que je pourrais éventuellement être utile pour :
- Le cinéma hongkongais actuellement
- Les rapports éventuels entre le ciné HK et le ciné chinois et taïwanais
- La catégorie III

En tout cas bonne chance, ça va être très intéressant !
 
06/11/2013 16:44:41
@Waho Merci!
J'espérais pouvoir disposer de ton aide, ça me fait plaisir de voir que oui! Je te contacterais en privé à l'occasion et on causera un peu... D'ici là, tu m'as conseillé suffisamment de films chinois/taïwanais/HK pour m'occuper dans mes recherches pendant un moment!

"ça va être très intéressant !"

Je l'espère, mais ça va prendre un temps fou à mettre en place!
 
06/11/2013 17:00:21
Par contre j'ai pas trop compris comment ça allait s'articuler sur la forme. Tu veux commenter des extraits, filmer des trucs, faire un peu de fiction... ?