Filtres et statistiques
Pays
Tout cocher - Tout décocher
Tags
Tout cocher - Tout décocher
Année
Tout cocher - Tout décocher
Durée
Ma note
Nombre de notes

Habituellement : Films d'animation pour enfants
Et là : Documentaire sur Sigur Ros
Habituellement : De l'exploitation avec des monstres et de l'horreur
Et là : Un film engagé
Habituellement : De grosses productions hollywoodiennes,
Et là : une réalisation très indépendante et Nouvel Hollywood, avec un budget de série Z et en 16 MM.
Habituellement : des films incompréhensibles et abstrait
Et là : un film compréhensible et posé
Habituellement : Des comédies populaires italiennes
Et là : Un film d'exploitation violent avec David "La dernière maison sur la gauche" Hess
Habituellement : Des films légèrement érotiques
Et là : Un thriller fantastique
Habituellement : du fantastique lovecraftien et de l'humour très noir
Et là : une joyeuse comédie latino produite par Disney
Habituellement : Des documentaires et trips new age d'aventure et de guerre
Et là : Une cour de récré pour Nicolas Cage
Habituellement : des comédies dialoguées par Audiard et du polar
Et là : Un drame
Habituellement : des documentaires style "journal filmé"
Et là : une fiction
La trilogie Takeshi's, Glory to the filmmaker et Achille et la tortue de Kitano
Habituellement : Des films de yakuza
Et là : Une trilogie sur le manque d'inspiration
Habituellement : des films pornos, dont certains avec Brigitte
Et là : Un film fantastique avec Anthony Perkins
Habituellement : du porno
Et là : un film fantastique
Habituellement : Du cinéma d'exploitation gore et craspec
Et là : conçu par Fulci comme un film "d'auteur"
Habituellement : Film de gangsters et autres marginaux
Et là : film d'aventure fantastique pour enfants rempli de numérique
Habituellement : Du poliziottesco
Et là : Une comédie de sexploitation très cynique
Habituellement : s'il est surnommé le roi du fantastique, ce n'est pas pour rien
Et là : Un film sur Elvis Presley
Habituellement : Des documentaires sur Woodstock
Et là : Un film d'horreur
Habituellement : une violence rare, crue, réaliste et esthétique
Et là : un film pour enfants avec des bastons qui ressemblent à du Benny Hill
Habituellement : films fantastiques avec fulgurances (ou non) sanglantes
Et là : une romance, néanmoins avec des thèmes cronenbergiens.
Habituellement : Des films de genre crade
Et là : Un film familial du style La Boussole d'or
Habituellement : du cinéma expérimental et contestataire
Et là : une gentille fiction sur un boxeur
Habituellement : des "films noirs post-communistes", ancrés dans le terroir hongrois
Et là : une adaptation de Shakespear
Habituellement : Des comédies
Et là : Un film fantastique à ambiance
Habituellement : des drames poétiques sur les petites gens
Et là : un dessin animé biographique
Habituellement : Pas toujours adapté au grand public et teinté de violence
Et là : une comédie dramatique familiale
Habituellement : Des blockbusters adaptés de comics
Et là : Un film d'animation mettant en scène des chouettes et des hiboux
Habituellement : De la parodie potache avec son frère David
Et là : Un film romantique
Habituellement : Planète hurlante, Scanners 2, Scanners 3
Et là : Guillaume Canet, Marina Hands, Daniel Auteuil
Habituellement : Du fantastique et du giallo baroque très esthétique
Et là : une comédie vaudevillesque
Habituellement : du giallo et du fantastique
Et là : Film historique
Habituellement : des polars urbains
Là : Un film fantastique avec des nazis
Habituellement : Drames d'auteurs tendance homosexuels
Et là : Le remake du film d'Hitchcock
Habituellement : Un style naturaliste
Et là : Adaptation de la bande dessinée éponyme
Habituellement : De l'horreur
Et là : Tout est dans le titre
Habituellement : Du cartoon-live et du cinéma shamanique
Et là : biopic sur Coco Chanel
Habituellement : De la comédie et du poliziottesco
Et là : Du zombie et du cannibale
Habituellement : Des films contemplatifs et mystiques
Et là : une comédie avec un héro transgenre
Habituellement : des blockbusters pétés de thunes sur la destruction du monde
Et là : un truc sur Shakespeare
Habituellement : Comédies et Drames
Et là : Un film d'horreur en mode found footage
Habituellement : des films d'actions
Et là : la suite de La fièvre du samedi soir
Habituellement : des films d'horreur
Et là : Tout est dans le titre
Habituellement : de la reconstitution historique
Et là : une comédie paillarde
Habituellement : des docus sur le régime Khmer
Et là : l'adaptation du roman de Duras
Habituellement : Analyses du système américain et drames humains
Et là : Une comédie musicale adaptée de la pièce du même nom.
Habituellement : Du film noir, très noir
Et là : Un divertissement familial niais, livré avec happy-end
Habituellement : La violence et la sexualité chez les jeunes
Et là : Le remake d'une production horrifique pour Corman
Par le réalisateur visionnaire de La môme
Habituellement : Des fresques dramatiques
Et là : Du torture-porn
Habituellement : Des films tendance "low fantasy", aux ambiances mystérieuses, où se cache souvent un twist final
Et là : Un film familial qui mélange aventure, action et grand spectacle, sans grand mystère ni twist
Habituellement : Des documentaires engagés
Et là : Du kitsch musical
Habituellement : Des westerns et des films intimistes
Et là : La suite d'une saga d'horreur cheap
La trilogie La valse, Arietta et Dialogue de Jissoji
Habituellement : des adaptations de romans historiques magnifiquement mis en scène
Et là : trois pornos moches
Habituellement : Un cinéma de la violence (Sans retour, Les guerriers de la nuit, Driver et bien d'autres)
Et là : Une comédie là où on n'attendait pas Walter Hill
Habituellement : du fantastique
Et là : du skinhead
Habituellement : Des comédies françaises populaires
Et là : Un film d'action américain avec Doph Lundgren
Habituellement : Du polar et des fresques sur l'Algérie
Et là : Une comédie populaire
Statistiques
Longs
57
Films
1060
Notes
5.25
Moyenne
Vous
0
Longs vus
Commentaires
Siry 29/04/2013 12:36:23
Et tu mettrais quoi comme annotations sur Habituellement, Et là ?
stevenn33 29/04/2013 12:53:48
Nanar volontaire même dirais-je. :ok: Mais ouais, c'est juste hallucinant qu'après 3 Femmes il fasse ce film, aussi génial soit-il.^^
blazcowicz 29/04/2013 12:59:01
Pour Coppola c'est quand même assez discutable, il a pas mal varié les styles et les ambitions sur toute sa carrière (même si Jack semble encore plus éloigné).
blazcowicz 29/04/2013 13:09:14
Enfin je disais ça comme ça, effectivement je l'ai pas vu et c'est sûrement pire que j'imagine :hap:
rlmtruffo 29/04/2013 13:20:52
Je suis tenté de soumettre "T'aime" de Patrick Sébastien. Habituellement : des chansons atroces et des contorsionnistes tchèques qui se dépêchent de faire leur numéro avant que l'autre ait envie de chanter...
Et là : un ovni cinématographique dont la réputation est digne de la cassette vidéo tueuse de Ring...

:hap:

Sinon, il y a "La musique de mon coeur" de Wes Craven, qui est apparemment très différent de ce qu'il fait habituellement :-)))
Siry 29/04/2013 13:33:08
Je serai bien tenté de mettre T'aime, pas Le jour et la nuit par contre, BHL reste fidèle à lui-même. Je ne prends vraiment que les réalisateurs.

Et pas de "nanar", je ne prends pas les films différents qualitativement, mais ceux qui sont différents de la ligne directrice du réalisateur.

En gros, imaginez que Béla Tarr réalise Scream 5 et que Fabien Onteniente fasse un Rape & Revenge. C'est assez clair ?

La musique de mon coeur, déjà mis !
Siry 29/04/2013 13:49:50
A moins que l'on peut considérer T'aime comme un Rape & Revenge !
rlmtruffo 29/04/2013 13:54:14
Mince, j'avais pas vu que le Craven y était déjà...
Je propose du coup "The Intruder" de Roger Corman, film engagé qui détonne par rapport aux films de monstres et d'horreur qui parsème sa prolifique carrière...

[lien]http://www.cinelounge.org/?page=film&num=3602[/lien]
TraitorToHeaven 29/04/2013 14:19:41
M. Butterfly de Cronenberg qui est un film de romance. Je ne l'ai pas vu mais ça a l'air très différent de ce qu'a pu nous offrir le cinéaste.
Siry 29/04/2013 14:54:09
Le sujet évoque un thème très cronenbergien, mais je prends quand même !

Merci pour The intruder également !