The Magic Crane IMDb

San sin hok san jam
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
ein 13/05/2019 22:55:53
La même année de sortie que Green Snake et Blade of fury ou Iron Monkey et celui-ci se fait un peu moins remarqué... c'est un pur Wu xia estampillé Film Workshop avec toutes les qualités qu'on connait du studio et un Benny Chan à la réalisation qui nous pond son meilleur film.

C'est vachement bon comme film, ça fait quelques années que je me suis plus maté de Wu Xia pian de la workshop et ça réveille de très bon souvenirs (je vais me refaire la trilogie Swordsman du coup).
On a droit à des chorégraphies survoltés et à priori pour une fois c'est pas Ching Siu-Tung aux chorégraphies mais un de ses assistants, bah il se débrouille vachement bien quand même, c'est un enchantement visuel à chaque instant où les sabres s'entrechoquent, je crois même que les plus beaux moments ce sont ceux où justement les sabres sont laissés de côtés et où les décors s’exécutent à la place : je pense à ce magnifique ballet drapé où lyrisme côtoie une bonne touche de comédie sans jamais que ce dernier rende le tout lourdingue ou ce combat d'instrument de musique qui fait jaillir des vagues immenses sur un bateau à l'ambiance si bleuté que j'affectionne tant. D'ailleurs en parlant d'humour, le film est quand même très drôle et je ris pas souvent devant un film HK (excepté chez Stephen Chow...).
Il y a tout ce que je kiff dans ce cinéma, des combats (avec des instruments de musiques! ), des mouvements surréalistes, une histoire d'amour (pourtant c'est pas un monument d'écriture mais comme dab en l'espace de quelques scènes ce genre d'histoire devient magnifique : Merci à la belle Anita Miu surtout), des sommets de lyrismes et un rythme spectaculaire où on te fourre absolument tout.
On part quand même d'une espèce de réunion entre plusieurs écoles d'art martiaux pour abandonner cette thématique et finir sur quelque chose de complètement différent, en passant par une multitude d'événements dont un avec un vieux artiste martial enchaîné dans une grotte depuis des années, c'est juste génial :rire: , et il y a même de l’érotisme, assez inattendu pour ma part et sans véritable logique mais c'est provocant et ça rajoute une couche de plus bien jouissive à l'ensemble.
Le plus fou c'est que même les Fx ne m'ont pas choqué, même la grue en papier mâché m'a paru attachante...

C'était vraiment cool! et puis Tony Lung qui est face à un dilemme à la fin et qui te trouve LA solution :rire: :rire: , un vrai bonhomme !
Zering 13/05/2019 23:05:31
'C'était vraiment cool! et puis Tony Lung qui est face à un dilemme à la fin et qui te trouve LA solution , un vrai bonhomme !'

C'est pas un truc debilos genre il ouvre un harem pour toutes ses gonzesses? :hap:
ein 13/05/2019 23:10:58
On en est pas encore là mais si il y avait une suite, pour sur qu'il s’arrêterait pas en si bon chemin :hap: , je mets quand même en spoiler même si c'est très con je m'attendais à une fin douce amer, au vu du triangle amoureux mais le mec se fait pas chier, il va épouser les deux :rire: , son dépucelage lui fait pousser des ailes ça me tue rien que d'y penser Message édité
Zering 13/05/2019 23:41:01
Ah mais oui le harem c'est dans Diary of a Big Man :hap: