The Great Happiness Space: Tale of an Osaka Love Thief

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
domudomu 08/10/2014 12:43:36
Ce film aurait pu s'appeler "Contes cruels de la jeunesse", comme le film de Oshima. C'est un très bon documentaire sur les host clubs au Japon, ces endroits où des jeunes femmes paient pour passer des soirées en compagnie de "beaux" jeunes hommes qui se comportent en fiancés idéaux. Enfin c'est le principe de base, mais on constate très vite qu'argent et sentiments amoureux ne font pas bon ménage.
holmesBarrett 21/12/2016 17:13:43
Des prostituées qui dépensent leur salaires pour d'autres prostitués...
On vit vraiment dans un monde étrange