Tora San 44: Tora-san Confesses

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
ein 17/03/2022 19:26:18
Avis

Destination pour Torajiro : Tottori dont le paysage est réputé pour ses dunes de sable où l'on peut s'y promener à dos de chameau (aujourd'hui en tout cas, je ne sais pas si c'était le cas à l'époque du tournage).
Le couple : Toujours centré sur Mitsuo et Izumi
Scènes coup de cœur: Les retrouvailles entre Izumi et Torajiro et la petite pause que les deux s'octroient avant de rejoindre Mitsuo

Troisième et peut être dernier film où Yoji Yamada accorde son attention au jeune couple adolescent. Trois épisodes sur les émois amoureux du jeune neveu et de la fragile Izumi qui a subi la séparation de ses parents, le mauvais caractère de sa pourriture d'oncle, sa quête pour retrouver son père dans le suivant et une nouvelle fugue dans celui-ci parce qu'elle n'accepte pas que sa mère puisse de nouveau être heureuse avec un nouvel homme...
Pris individuellement je ne placerai pas chaque film de ce triptyque adolescent parmi les meilleurs épisodes de la série, je trouve qu'ensembles ils forment un segment solide et rafraichissant alors qu'on approche de la fin, les deux jeunes ados forment un joli couple à l'écran mais contrairement aux meilleurs opus il y a une ou deux scènes qui se démarquent d'un ensemble un peu tristouille je trouve...

En fait c'est vraiment ce qui concerne Izumi qui m'emmerde un peu, je n'arrive pas à être touché par ce qu'elle est en train de vivre, son arc narratif je le trouve particulièrement fade alors qu'aux côtés de Torajiro ou Mitsuo bah la jeune fille brille et elle s'est taillée une place de choix parmi les membre de la famille Suwa.
En dehors de cette relation Yoji Yamada fait le taff habituel et l'humour et la bonne humeur sont au rendez vous lorsqu'il pose sa caméra dans la boutique : dispute, les gaffes de Umetaro, les scènes à l'imprimerie, Octopus qui veut recruter le jeune serveur... etc
Et puis trois fois que le réalisateur invite les potes de Mitsuo à la fin du métrage et trois que ça se termine de la même façon, c'est toujours aussi drôle et le jeune adolescent n'a jamais été aussi en résonnance avec la personnalité maladroite de son oncle.

Bref une parenthèse de trois épisodes qui a fait beaucoup de bien à la série mais je me languis quand même de retrouver des personnalités qui se démarquent et des situations incongrues, finalement c'est ce qui m'a le plus manqué je crois.