Holy Flame of the Martial World

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Alex6360 30/12/2015 18:04:16
De la même veine que Buddha's Palm, un tas de personnages délirants, des scènes improbables (un gars qui se bat contre des lettres géantes ou des esprits qui parlent anglais par exemple), un rythme insoutenable, un bon divertissement à qui sait l'apprécier.
Zering 17/07/2018 01:19:10
Ce fut mon premier Tony Liu, et c’était tout ce que j'en attendais. Holy Flame of the Martial World est un film complètement ouf, même les italiens n'ont jamais rien fait d'aussi niqués de la tete , le film de Liu commence sur les chapeaux de la roue et ne s’arrête jamais, on passe de situation non-sensique a des situations encore plus non-sensiques mais toujours plus jouissives de scène en scène, sans jamais que le rythme ne baisse ou que la rigueur formelle de Tony Liu ne cesse d’épouser a merveille son inventivité chorégraphique. A l’époque ou Tsui Hark vient de sortir Zu, Holy Flame of the Martial World s'inscrit comme la réponse Shaw Brothers a la nouvelle vague ultra-technique quasi-expérimentale de wu xia pian ; le genre s'affranchit de nombre de ses codes narratifs, le monde des arts martiaux est dépravé et macabre, ça baise, ça découpe, ça fait imploser des gens a la Ken le Survivant pour un oui ou pour un non (vraiment), c'est du grand n'importe quoi et c'est jouissif ; un bordel qui donne un sentiment de maîtrise totale comme seul les hongkongais savent les faire et certainement un des chefs d’œuvres du wu xia portnawak des années 80. Zering approves.