Winter Sleep

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Templar 15/12/2013 06:30:45
L'attente est grande après un film comme Once Upon a time in Anatolia...
belenos 15/12/2013 07:07:51
Le synopsis est intéressant dans tous les cas. Il avait admirablement rendu l'hiver d'Istanbul dans Uzak.
J'ai hâte de voir ce que cela va donner dans un contexte plus anatolien.
La Turquie est un pays qui s'accorde très bien aux ambiances mélancoliques, surtout pendant l'hiver qui y est rude.
Lire les livres de Pamuk par exemple :)
Les turcs eux-mêmes sont des gens très sentimentaux.
J'ai hâte :)
Parkko 14/05/2014 16:21:08
3h16 quand même.
stebbins 02/08/2014 01:33:49
Vu en avant-première ce soir : nouvelle claque de Nuri Bilge Ceylan avec ce Winter Sleep, dont les 200 minutes passent comme un rien ! Une grande densité psychologique, l'impression de voir un film faussement contemplatif plus mélancolique qu'autre chose. C'est du côté de l'âme humaine que se situe le film, avec tous les paradoxes qui en découlent. Magnifique. J'irai très certainement le revoir, en tous cas la Palme me semble bien méritée :ok:
sic 02/08/2014 15:13:55
Mais quel bande de connards ces distributeurs, c'était trop compliqué d'appeler le film "Sommeil d'hiver" bordel ?
belenos 02/08/2014 15:27:35
Tout à fait, surtout que le titre original est en turc.
Incompréhensible et navrant...
Walden 08/08/2014 21:22:54
Et le titre était bien en français durant le festival de Cannes et dans la première bande-annonce donc ça n'a vraiment aucun sens.
mos3n 08/08/2014 22:21:53
Effectivement, sauf que le titre original turc signifie "hibernation" ou "sommeil hibernal", dont la traduction anglaise exacte est bien "Winter Sleep". Alors qu'en français, "Sommeil d'Hiver" ne correspond pas...

Sinon, pour le film en lui-même, j'en ressort mitigé... Je vais me laisser un petit temps de réflexion, mais, mes premières impressions : un film un peu statique et très bavard. Malgré un cadre grandiose et de très belles séquences (dont une tout particulièrement glaçante, la cheminé), je n'y ai pas retrouver la majesté d'Il était une fois en Anatolie. Dommage.
belenos 10/08/2014 16:19:00
Merci pour la précision sur le titre.
Mais il me semble tout de même que l'utilisation du titre anglais est déplacée en France. Tout simplement parce que si "Winter sleep" correspond bien au sens "hibernation", plus proche du sens original, elle ne renvoie absolument pas à ce sens exact dans l'esprit de la majorité du public francophone.
Donc je trouve que dans un pays francophone "Sommeil d'Hiver" reste plus évocateur même si moins correct.
En y pensant un peu j'y vois surtout un tactique légitime du producteur pour gommer le mot Sommeil du titre. Mot peu vendeur et pire qui peut être détourné par une certaine presse pour dénigrer et caricaturer le film.

Pour ce qui est du film j'ai moi-même été surpris de constater qu'il est plutôt bavard et privilégie les environnements intérieurs aux environnements extérieurs. C'est vrai qu'il est statique, au point qu'on a parfois l'impression de se retrouver devant un tableau ou...une scène

Pour ce qui est du côté "bavard" je crois qu'il faut s'appuyer sur l'influence qu'a eu le théâtre et Tchekov sur Ceylan pour bien le cerner. Ceylan n'a jamais eu de cesse de revendiquer diverses influences (Bergman, Tchekov, Tarkovski...) et de les intégrer dans sa propre oeuvre de façon assez explicite.
Et je crois que l'influence du dramaturge est majeure sur ce film en particulier. Il y a de profondes analogies.
Kasaba, son premier long-métrage est également très bavard. Donc ce n'est pas forcément si surprenant au final.

Évidemment les dialogues sont superbement écrits. Les plans sont magistraux. Un vrai travail de maître. J'ai été envoûté pendant 3H15 de bout en bout par cette ambiance et l'histoire des personnages.
Ils se caractérisent beaucoup par le dialogue, c'est fabuleux de les voir se dévoiler petit à petit. De voir une structure humaine se déliter avec un traitement si juste qui refuse toute concession à la simplicité et à l'accablement du spectateur.
Et puis les dialogues sont d'une richesse exceptionnelle. Magnifique.

Peut-être que ce qui lui manque par rapport à Il Etait un Fois En Anatolie c'est une point de mire pour guider le spectateur par le récit d'une façon plus clair.
Ici, malgré la photographie superbe, le spectateur navigue à vu dans un brouillard épais. Ca participe à l'ambiance du film, mais crée le risque qu'il s'y perde.

Donc pour moi c'est un excellent film, très stimulant. Assez déroutant de prime abord mais que je trouve dans la droite lignée de l'oeuvre de Ceylan avec un peu de recul.
sic 18/08/2014 01:13:55
"Effectivement, sauf que le titre original turc signifie "hibernation" ou "sommeil hibernal", dont la traduction anglaise exacte est bien "Winter Sleep". Alors qu'en français, "Sommeil d'Hiver" ne correspond pas..."

pas la peine d'essayer de chercher une excuse à leur stupidité, il n'y en a aucune.