L'Épée de Kamui IMDb

Kamui no ken
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Klael 07/12/2014 00:41:14
Le design a mal vieilli on ne peut pas le nier par contre la réalisation est tellement ingénieuse. A chaque scène le réalisateur cherche à se renouveler et à faire des plans plus intenses et original que les précédents, c'est assez stupéfiant.
Klael 07/12/2014 00:42:07
originaux* :hap:
Ein 11/06/2019 10:55:46
Rintaro qui confirme que l'on peut faire de la belle animation rythmé même avec un enchaînement de plans fixes. C'est en effet ingénieux à chaque combat. Je me souviendrai de celui contre la femme qui se crée des clones avec plein de papillon autour d'elle, c'est magnifique, la bande son envoie bien du lourd aussi.

Il y a une petite vidéo comparative de kill la kill qui fait une belle référence au film et rien à y faire je préfère 100 fois la mise en scène de Kamui.
kill la kill x kamuiMessage édité
Ineusleau 11/06/2019 15:39:21
Malheureusement pour le combat avec la femme papillon, aussi beau ça pouvait être, je flippais un peu la crise d épilepsie comme ça enchaînait du rouge et du vert (je suis pas épileptique mais je me suis toujours méfié de ça)
Ein 11/06/2019 16:21:41
Maintenant faut tu mates Ninja scroll et son decoupage affûté. C'est la même chose en mieux.
Charadesign typique de ces années là avec ces magnifiques femmes aux courbes fines, ces hommes les vrais avec des mentons bien carrés et des combattants avec leur propre spécialisé. Du sang, des femmes nu tatoué et un personnage principal bien classe.Message édité
kaelin 11/06/2019 17:18:09
Revu légèrement à la hausse. Ca fait un bye que c'était prévu pour cet animé visionné en VHS il y a 25 ans à l'époque bénie des premières arrivées en vidéo-club (Ninja Scroll, mais aussi La Cité interdite, Urotsukidoji, la série Lodoss...).
La mise en scène est souvent virtuose, variant habilement formes et couleurs pour conférer une dynamique très fluide. Dommage que le scénar soit totalement bâclé, à la fois foutraque et répétititif (je sauve des grosses brutes//je m'évanouis//je rencontre un perso-clé et j'en tue un autre...).
Ineusleau 11/06/2019 18:37:45
Yep Ninja Scroll est dans mes envies depuis un certain temps, hâte.

Oui, c est vrai que c est barbant comme scénario, au bout de l heure et demi, ça s essouffle, mais je reste impressionné comment ça se démerde pour être trop chiant là dessus. La seule grosse faute à mon avis, c est le perso du gamin random qui ne sert vraiment à rien. Passe encore le coup de l indienne française rencontrée totalement au pif, puisque les japonais ont une conception particulière du destin qui fait mieux passer ces facilités de scénario.

Et ça reste moins lourdingue que Harmageddon ou X. Je crois pas que le réalisateur ait déjà fait un film solude sur le scénario et le rythme.
Ein 11/06/2019 18:58:23
Le cas de l'esclave noir ne t'a pas dérangé?
C'était un peu malaisant je trouve...
Ineusleau 11/06/2019 19:05:40
Quand t as lu Ippo, plus rien ne te choque sur la perception des noirs par les japs.
Mais quand il dit "Si maître mourir, alors moi mourir" c est gênant oui, alors que les indiens et les américain les plus caricaturaux parlent correctement. :hap: