Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
prettification 19/01/2011 04:33:10

J'aie trouvé la première partie suffocante de génie, la deuxième moins. Mais j'aie adoré ce film

harmonia 14/04/2013 10:20:44

Juste génial

Zering 10/06/2013 22:40:59

Un peu déçu.
J'ai trouvé la première heure magnifique, et la deuxième assez ennuyeuse.
Mais ça reste brillamment mis en scène et très drôle, c'est une évidence.

Bardamu 29/09/2013 18:37:24

impression assez étrange, je n'ai jamais vu qqch de pareil, je l'ai regardé car j'en avais envie depuis longtemps et il y a deux semaines j'ai rêvé de scènes présentes dans le film... l'ambiance est dingue, il faudra d'ailleurs que je finisse de voir "mon oncle" qui lui aussi distille qqch de difficile à décrire sans doute parce que le style de Tati étant unique on ne le raccorde à personne. Je n'ai pas esquissé un seul sourire et pourtant j'ai trouvé ça monumental, mais glaçant, insaisissable, genre du méta cinéma, la première heure est excellente, mais contrairement à Zering j'ai préféré la seconde, dès que la nuit tombe qqch se produit, il y a la scène chez l'ami de hulot et son appart high tech, la scène du drugstore (ambiance extra) et surtout le restaurant qu'aurait sans doute aimé testé Patrick Bateman

Ripailloux 10/02/2014 21:32:47

Je rejoins complètement Bardamu, la première heure est convaincante mais est d'une froideur assez déstabilisante tandis que la deuxième heure est beaucoup plus chaleureuse (c'est le but en même temps).

En tout cas le film aborde de nombreuses choses sur le monde moderne avec une facilité déconcertante, et y a beaucoup beaucoup d'idées de mise en scène comme de gag récurrent ( Afficher spoiler [Les chaises c'est énorme, les couloirs géants, la porte, le final comme un manège] ).

Enfin voilà très déconcerté quand même, difficile à noter je trouve.

Plume 18/07/2014 13:52:38

cette purge, j'ai vraiment pas du tout accroché...

Lt-Schaffer 22/07/2014 01:58:03

Revisionnage

La première chose qui me vient à l'esprit en revoyant le film : "ah putain, l'époque où on construisait encore des décors en France". C'est très impressionnant, car derrière l'univers évidemment très kitchoune construit par Jacques Tati, il décrit une modernité peut-être encore plus vraie de nos jours qu'à l'époque du film. Tout est somptueusement bien mis en scène, écrit et dynamisé. C'est excessivement drôle sans pour autant qu'on soit tordu de rire, un véritable petit plaisir pour l'esprit, qui d'ailleurs, dans son dernier tiers, ne manque pas de m'évoquer Blake Edwards. Un film à voir et à revoir aux fils des âges, tant la perdition de monsieur Hulot face à la modernité de son propre temps parait universelle et visionnaire.

Siry 11/09/2014 16:46:30

lien

TheFrenchJerk 13/06/2015 19:53:49

Je ne pouvais rien imaginer de mieux pour me sortir la tête des révisions (ou pour que les révisions me sortent de la tête).

Ce film est parfait, Hulo court entre les lignes, les colonnes, il rencontre des courbes et se perd dans des labyrinthes. Tati, lui, nous aide: il nous guide entre ces traits, il nous indique les courbes, dans ce quasi-monochrome bleu-gris. C'était vraiment une autre époque, une époque où un réalisateur pouvait à ce point montrer qu'il était plus qu'un simple metteur en scène, où un réal pouvait s'exprimer totalement et à ce point. Faire un film aussi peu narratif, aussi travaillé visuellement, un film où mêmes les mouvements des figurants disent quelque chose, c'est impensable aujourd'hui et c'est si agréable de voir ça. C'est un film d'un seul homme et ça se sent, tous les plans du film (littéralement tous) sont l'occasion d'une trouvaille visuelle, souvent un gag (l'humour du film a d'ailleurs plutôt bien marché sur moi). C'est époustouflant.

Dommage que le restaurant ait une telle place dans le film, pas très fan de ce que ce décor offre, et du coup j'étais moins dedans quand la fin du film arrivait. Mais de toute façon c'est parfait, et oui j'insiste sur les adjectifs mélioratifs.

Allez, maintenant on remet la tête dans les cahiers, eux aussi remplis de lignes et de colonnes...

kaelin 19/06/2015 20:58:55

Autant je suis fasciné par l'aspect visuel, la virtuosité de la mise en scène et séduit par le propos qui en émane, autant je suis totalement hermétique à cet humour (et que je te tombe, et que je te fonce dans une porte, et que je te (rerere)croise...)et me suis mortellement ennuyé à partir du restaurant (j'adore le manège, mais quel temps interminable pour y monter!). De plus, pour quelqu'un d'allergique aux bruits de foule, j'ai été servi (sic)...