Le Roi Singe 1 : La Boîte de Pandore

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Fastsnake 24/06/2010 15:26:23
Dragon Ball Z :bave:
L_Abaratien 10/08/2014 16:44:51
Gros coup de coeur. Je ne pensais pas autant rire à la vision de ce film. :bave:

Par contre je n'ai pas tellement aimé la partie 2 :(
ein 10/01/2020 00:02:01
Je me suis pris une petite claque (merci Waho qui avec son commentaire sur le second m'a donné envie de les revoir).
La grande réussite du film est de proposer, malgré les moyens du bord très limités (si ce n'est la créativité du réalisateur et de Stephen Chow qui elle n'a pas de limite) un récit complètement fou où s’enchaînent de gros moments de fous rires avec la qualité que l'on connait aux bonhommes : comique de situation avec quiproquo en tout genre, gros comique de répétition comme Chow en a le secret, faciès élastique, débit de parole jouissif et éléments non sensique qui n'ont rien à foutre dans un récit pareil mais qui me font pleurer de rire à chaque fois (alors tout ne fonctionne pas mais la bonne humeur et l'investissement général compense dans ces moments là).
Le récit pourrait s'apparenter à un enchaînement de situations qui font offices de sktetch, d'ailleurs l'effet est mis en valeur par la qualité des décors qui sont réduit à leur minimum : on a cette impression que les personnages entrent dans un lieu et font le show avec ce qui les entoure jusqu'à qu'on change d'environnement.
Sauf que la magie est là et il y a cette ambiance d'une grosse aventure qui se dessine petit à petit pour donner plus d'envergure au film dans la dernière partie (et qui annonce un second film plus porté sur l'aventure que celui-ci).
C'est marrant de voir quelques détails de la légende chinoise inspirer des oeuvres que l'on connait tous : les détails les plus évidents sont le roi singe bien évidemment et son bâton, et alors cette espèce de fiole qui sert à aspirer n'importe qui, y'a la même dans dragon ball!!! (c'est quoi le nom déjà?)
Le rythme est assez hallucinant, c'est pour ça que même si certains gags ne fonctionnent pas c'est tellement intense que c'est impossible de se faire chier : du coup on s'étonnera pas d'assister à sans doute la grossesse et l'accouchement le plus rapide de l'histoire du cinéma sans s'en offusquer et les relations qui vont avec bien entendu :hap: , ça fait partie du charme du film et je suis peut-être devenu un sensible avec ce genre d'histoire d'amour mais ces deux duos m'ont quand même touché...
Avec très peu de moyen le tout est quand même bien crédible et (presque) jamais ridicule, les fumigènes et les couleurs de nuits bien appuyés cachent les trucages ou certains effets un peu kitch (l'araignée est même plutôt impressionnante).

Et j'ai un gros coup de coeur pour toutes les actrices du film qui à CHACUNE de leur apparition s'imposent immédiatement comme des personnages hyper puissants et subjuguent par leur dominance ( et leur beauté aussi) sur la gent masculine (sans trop spoiler la dernière apparition féminine - je sais plus qui est l'actrice la honte...- fait vraiment plaisir, preuve que le film avait quand même à offrir au niveau du background, et en quelques minutes impose son arrivée).
Ein 10/01/2020 00:10:08
J'aurais aimé enchaîné le 2 directement (ce qui est plus intéressant) mais je ne le regarderai que demain.
Waho 10/01/2020 00:31:16
Je suis complètement d'accord sur les actrices et d'ailleurs c'est fort parce que tu passes le film à voir les deux premières s'imposer et quand Athena Chu apparait à la toute fin elle vole limite la vedette en une seule scène et announce la couleur pour la suite. Et bien sûr elle est une des qualités majeures de la seconde partie.
Ineusleau 06/12/2020 20:00:55

Ca fait longtemps que j'avais pas autant ri avec cette histoire de feu à éteindre. :-D


Je me suis quand même un peu ennuyé sur le côté un peu enfermé du film (il n'y a qu'un lieu) et un manque de plan de visage sur toutes ses actrices plus charismatiques les unes et les autres. Mais c'est fait avec deux bouts de ficelles, c'est remarquable et l'araignée est impressionnante.

Peut-être que c'est le gag du remontage dans le temps qui m'a un peu saoulé vers la fin.

Message édité
ein 06/12/2020 20:18:17

Il y a plus de lieux dans le second mais je me demande si ce n'est pas le même décors remodelé à chaque fois :hap:


Oui le feu a éteindre c'est mon plus grand fou rire je crois. Dans le second l'essentiel de l'humour passe par Law Kar Ying et je sais qu'il n'a pas fait rire tout le monde, moi il me fait pisser à chaque fois, je peux pas me retenir.

Le gag de fin est trop répétitif en effet.


Enchaine le suivant dès que tu peux, c'est carrément dommage de l'avoir découpé en deux parties cette aventure.

GodArt 10/05/2021 23:52:10

Un peu de mal au début, forcément je connais le mythe du roi singe que de nom et je ne suis pas encore habitué à l'humour HK. Mais une fois qu'on rentre dans le film on prend vraiment son pied. C'est vraiment très drôle par moments, les personnages sont attachants (normal y'a Stephen Chow et Ng Man-Tat), et certains combats sont très jouissifs. L'intrigue est bien amenée (on est un peu perdu au début quand même) et la scène finale est franchement maitrisée.

Ça donne envie de voir la suite.