Un homme de fer

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
28/01/2014 01:05:31
Le drame psychologique sur fond de guerre dans son excellence. Dès les premiers plans, on sent la rigueur de mise en scène d'un patron qui propose rapidement l'une des plus belles transitions vers un flashback du cinéma. Outre un Gregory Peck au sommet, Un homme de fer dessine avec subtilité la guerre et fait le choix de ne pas la montrer jusqu'à la fin du film, créant un véritable paroxysme lors de la scène de combat dévoilée, montée principalement (et superbement) avec des images d'archives. Un moment d'anthologie du combat aérien au cinéma, par ailleurs. De quoi envoyer bouler les Red Tails et compagnie. Je regrette peut-être un peu la fin, et encore, elle s'inscrit dans la logique du film.

Cinéma de taulier.