Kontora

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Jauja 06/08/2022 23:53:52

OK y a un personnage qui s'appelle Haru, je vais être obligé de le voir...

Ein 07/08/2022 01:09:01

Ouais un personnage de moindre importance, Sora pour la principale protagoniste c'est pas mal aussi ! :hap:


C'est un très beau film sinon la jeune actrice est épatante (le père l'est moins, la relation ne fonctionnant pas je trouve), le noir et blanc est (ça se voit je crois?) somptueux et permet d'établir une connexion avec le passé de son grand père en tant que jeune soldat pour l'empire japonais qu'elle va découvrir par le biais de lettres qu'il a écrit lorsqu'il était encore en formation (prêt à devenir Kamikaze?). Ce qui est particulièrement poignant c'est la teneur des messages qui sont de véritables citations d'anciens soldats, c'est chargé d'humanité désespérée; ça change du discours des soldats japonais lobotomisés prêts à mourir pour l'empereur...


L'histoire est classique mais le film dispose de plusieurs couches de lectures qui en font une œuvre complexe mais pas toujours très adroite : Un récit d'apprentissage pour une jeune fille et son père, l'étape du deuil et de l'élévation de soi par un passé violent que Sora découvre via les secrets de son grand-père, un étrange personnage qui fait son apparition (dont la caractéristique est de marcher en reculant) y'a un méchant oncle cupido-capitaliste (la partie la plus faible du film) : bref c'est un joli conte moral qui doit surtout son originalité pour son allégorie au travers de ce gars mystérieux incapable de marcher correctement.


Tourné en 10 jours avec beaucoup d'improvisation alors ça fait défaut chez le papa qui n'est pas toujours très juste mais la jeune qui interprète Sora fait un excellent taff.

Les phases à vélo de Sora + les différentes marches (très adroite !) du SDF handicapés sont sublimées par le chef Op, c'est éthérée, léger et mystique, on voit qu'il a pris beaucoup de plaisir à filmer ces moments là.

Message édité