The Legend of Hei

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
ein 10/07/2022 20:31:31

A la base c'est une série d'adaptation flash réalisée par un petit indépendant répondant au nom de Zhang Ping (alias MTJJ) dont l'intégral est disponible sur Youtube, ce long métrage d'animation produit je ne sais dans quelles circonstances, ni avec quelle budget ou équipe fait office de préquelle à cette petite série (si j'ai bien compris)


Une chose est sûre, ce film a beau être bancal sur de nombreux points (surtout scénaristiquement) le réalisateur est ultra prometteur et je me languis déjà de voir ses futures réalisations !

Grosso modo c'est l'histoire d'un petit chat qui part à l'aventure suite à la destruction de son lieu de vie (une luxuriante forêt).

Je dis bancal parce que si ce The Legend of Hei se présente d'emblée comme une fable écologique qui emprunte indéniablement un certain nombre d'éléments à l'univers de Miyazaki - ce dont l'auteur ne se cache pas puisque je suis tombé en zieutant quelques extraits des épisodes de la série sur le personnage de Hauru, oui du château ambulant ! - il se positionne très vite comme un film d'animation pour (pré)adolescent plutôt basique où le propos devient simplement une toile de fond pour que les différents personnages se dévoilent et se foutent bien sur la gueule. Guilde + combats contre les renégats où chacun dispose de compétences particulières liées aux éléments


Est-ce que c'est réellement facheux ? Franchement non parce que j'ai bien pris mon pied et l'on peut pardonner à un jeune cinéaste qui a du être biberonné à l'animation japonaise (et à Avatar le dernier maitre de l'air oui oui !) durant toute sa jeunesse et qui dans la fougue d'un premier Long Métrage veut transmettre au spectateur son amour pour l'animation sans totalement digérer toutes ses influences.

Du coup je parle de positionnement mais je sais pas trop comment le placer ce film parce que si c'est un préquelle à sa Web Série il reste trop avare en développement et possède une narration bien trop expéditive pour que l'on puisse comprendre le conflit qui anime le jeune garçon (je vois pas comment on peut s'attacher à son groupe d'ami alors qu'il en est séparé moins de 10 minutes après leur rencontre...) et le film dans un laps de temps très court met en scène un trop grand nombre de personnages secondaires qui n'ont pas le temps de s'exprimer à l'écran.


Mais les qualités de cette curieuse production passée inaperçue (pourtant diffusé à Annecy) l'emportent sur les défauts :


La direction artistique est grandiose, le chara design s'inspire à la fois à la BD jeunesse chinoise et dispose de ce caractère chibi (pour le chat notamment :coeur: ) trop meugnon et l'ensemble des personnages très colorés s'accordent parfaitement dans un univers qui l'est tout autant.

Scénaristiquement c'est certes confus et rapide mais ça se laisse suivre sans temps mort et certains séquences sont justes brillantes : le film adopte le parcours Zen et conflictuel d'un road movie qui permettra au garçon chat de se connaître soi-même, de s'éveiller spirituellement et de forger un lien solide avec son binôme, c'est ultra classique mais il faut voir dans quels environnements les deux personnages évoluent, c'est juste merveilleux et le duo se révèle très attachant...


Les combats sont très très très bien réalisés, c'est de l'animation de haute qualité même si je regrette que le montage soit en mode rafale et que la caméra ait du mal à se stabiliser. Les pouvoirs élémentaires sont sublimés par la DA et la fluidité des mouvements et surtout il y a des décors et les animateurs en tirent avantage : la dernière grosse séquence d'action en pleine centre ville en serait presque un affront pour Jujutsu Kaisen le film et sa bataille de Shibuya tant le réalisateur a bien compris qu'envoyer valdinguer ses personnages à l'horizontal comme à la vertical quand ceux-là disposent limite de pouvoirs de destruction massive bah il doit pas rester grand chose à l'écran techniquement....

Et je ne m'attendais pas à trouver la 3D réussie, bien sûr les éléments 3D se détachent de ceux en 2 dimensions comme les personnages mais ça passe extrêmement bien dans le contexte de l'affrontement.


Préparez vous à rêver sur le décors de fin et à verser une petite larmichette sur les dernières paroles de Hei.

Enième défaut on aimerait bien que ce même univers soit développé dans ces réalisations suivantes et retrouver les personnages dans d'autres aventures! Surtout les secondaires dont les aptitudes élémentaires m'ont mis l'eau à la bouche (le petit gars/fille avec les anneaux c'est juste l'archétype du personnage overcheaté qui arrive après la bataille).


Vraiment voyez-le, oui c'est pas parfait et à la fin il y a ce petit goût d'inachevé, de trop peu mais si il corrige quelques trucs ce jeune cinéaste nous gratifiera d'un très très grand film d'animation à l'avenir.


La galerie ne me plait pas mais je voulais éviter de spoiler un certain personnage et les sous titres étaient incrustés donc si vous pouvez faire mieux (et il y a de quoi) n'hésitez pas.

Message édité
ein 10/07/2022 20:35:19

Osez prétendre que cette affiche ne vous fait pas quelque chose :coeur: 


📢Ineusleau 📢Emaxz  📢Yayap 📢Jauja je sais que vous avez un ou des chats à la maison donc voyez-le :oui:
Emaxz 10/07/2022 20:58:25

Alors non seulement j'ai pas de chat mais en plus c'est pas prêt d'arriver vu comment je suis allergique à ces créatures du démon :hap:

Je vais bientôt devoir garder le chat de mes parents pendant 1 semaine, je me prépare à une longue confrontation :noel:

Merci pour la recommandation, le film semble magnifique !

Yayap 11/07/2022 14:47:25

Mais comment tu sais que j’ai un chat :rage: 


Sinon merci pour la suggestion, ça me tente énormément au vu du concept et des influences !

Jauja 11/07/2022 21:21:52

Allez hop, ajouté !

Oui j'ai bien un chat. :hap:


Emaxz a écrit :

Alors non seulement j'ai pas de chat mais en plus c'est pas prêt d'arriver vu comment je suis allergique à ces créatures du démon <img src='http://image.jeuxvideo.com/smileys_img/18.gif' alt=':hap:' />



Effectivement, je cite le synopsis :

"Luo Xiao-Hei, le démon chat [...]" :peur:

Emaxz 10/09/2022 18:56:10

Le film a des dialogues ou c'est 100% muet ?

Ein 10/09/2022 19:26:17

Il y a des dialogues oui

Xi0u 11/09/2022 15:31:25
Avis

Voilà une jolie découverte !

Clairement le film n'est pas parfait mais je ne lui reprocherai que deux choses : un scénario prévisible et parfois expéditif (ça va vraiment trop vite des fois) et un certain nombre de personnages assez peu développés. Voilà, je ne m'étalerai pas spécialement plus sur ces éléments parce que je trouverai dommage que certains fassent l'impasse sur cette curiosité tout droit venue de Chine.

The Legend of Hei sait tirer le meilleur de l'animation chinoise et japonaise pour nous proposer un long-métrage hybride particulièrement efficace. La première force du film réside bien évidemment dans son aspect visuel : une animation ambitieuse, un personnage principal ultra mignon, des environnements divers, colorés et imaginatifs... franchement, ça claque ! Et clairement, on sent que le real a dû regarder du Miyazaki en boucle. Mais si les influences sont très présentes, je trouve qu'il arrive à nous offrir quelque chose d'autre qui, par son identité chinoise, est particulièrement séduisant.

Il y a pas mal de bonnes idées de mise en scène dans les bastons (mais pas que !), des vrais séquences d'émotion et j'ai été très agréablement surpris par le parcours initiatique central du film. Alors rien d'original dans le propos, mais c'est plutôt la forme qui marche ! Généralement, c'est le moment qui déconne dans pas mal dans ce genre de films. Là, c'est une des rares fois où le film parvient réellement à prend son temps, à développer une relation entre deux personnages, à nous laisser contempler des environnements, à laisser un peu de mystère... bref, j'ai beaucoup aimé ce parcours en bateau en plein cœur du récit.

Donc voilà, The Legend of Hei, ça vaut le détour ! Ce n'est peut être pas un chef d'oeuvre, c'est clairement très influencé par moments mais ça reste un vrai plaisir. Malheureusement, le film ne semble pas avoir eu de diffusion en France. Mais on peut très facilement le trouver en streaming (version chinoise sous titrée en anglais) sur Youtube.