The Card Counter

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Saturne 04/01/2022 10:00:52

Ce plan bien Gaspar Noé bien Enter the Void 😮

Mordechaye 05/01/2022 23:45:56

C'est probablement en partie à cause de la parenté de lieu mais visuellement le film m'a beaucoup évoqué la saison 3 de Twin Peaks. Ya cette même platitude de l'image qui tend vers une forme de décomposition. Tout (ou presque) est filmé avec le même minimalisme, la même distance, comme un monde mort. Ce parti-pris m'a davantage tenu que la performance d'Oscar Isaac qui en fait un peu trop (décrispe ta mâchoire bon sang!) et le parcours de rédemption de son personnage qui coche un peu facilement toutes les cases. Pourtant il y a un truc qui gratte là-dedans au-delà de la radicalité esthétique mais j'ai du mal à identifier quoi. Beau film.

Message édité
bob 18/01/2022 00:31:16
Avis

Le film est visuellement réussi mais que c'est froid, on est maintenu à distance des personnages alors qu'on ne demande qu'à s'intéresser à ce trio déglingué par la vie.

Je n'avais pas lu le synopsis et pendant tout le film je me suis demandé où on allait nous emmener, on va de surprise en surprise et le film est loin d'être prévisible mais on est totalement détaché de l'action qui se passe à l'écran.

On frise le Kamoulox avec cet ancien tortionnaire d'Abu Ghraib qui décide de participer au championnat du monde de poker pour rembourser les dettes étudiantes du fils d'un vague collègue de travail

Le film reste captivant.
Ineusleau 18/01/2022 09:14:35

C'est vrai que le personnage principal peut paraître sévèrement altruiste.

Mais là où c'est judicieux, c'est qu'à travers le développement qu'on a sur lui (le mec est heureux dans sa routine et en sortant de prison, il n'entrevoit aucune nouvelle perspective d'avenir), on comprend que l'histoire du fils c'est une opportunité pour le héros de donner un sens à quelque chose. Il avait besoin d'un moteur même de la part d'un inconnu. 

Donc ce n'est pas tellement un geste généreux qui sort de nulle part. Même si on peut se poser des questions dessus.

Serviam 26/05/2022 17:11:58

Impression d'avoir vu 2 films collés ensemble dont l'un (les casinos, le jeu) n'a que très peu d'intérêt à mes yeux.. meme si cela sert de "miroir" quant à l'esprit du personnage de Oscar Isaac (son meilleur rôle ?).. en tout cas on voit bien une parenté dans la sécheresse et la décrépitude entre The Canyons, First Reformed et celui-ci. Le film va me rester en tête un moment même si au final j'ai trouvé ça moyen avec ce 5/10. Belle B.O sinon.

Mordechaye 14/11/2022 11:48:01

Serviam a écrit :

meme si cela sert de "miroir" quant à l'esprit du personnage de Oscar Isaac (son meilleur rôle ?)..



Je n'ai pas trouvé ta note donc peut-être que tu ne l'as pas vu mais je l'avais trouvé plus juste dans "Inside Llewyn Davis" :ok: .

Message édité
Serviam 14/11/2022 12:56:29

Mordechaye a écrit :

Serviam a écrit :

meme si cela sert de "miroir" quant à l'esprit du personnage de Oscar Isaac (son meilleur rôle ?)..

Je n'ai pas trouvé ta note donc peut-être que tu ne l'as pas vu mais je l'avais trouvé plus juste dans "Inside Llewyn Davis" <img src='http://image.jeuxvideo.com/smileys_img/36.gif' alt=':ok:' /> .

Message édité


Vu en salle à sa sortie et jamais revu ! Je me rappelle juste de l'ouverture dans le bar avec les 3 et d'une scène en voiture de nuit avec Goodman il me semble ^^ je l'ai en dvd en+, faut que je me le fasse. C'est ce film là qui a vraiment lancé sa carrière il me semble?

Ineusleau 14/11/2022 15:51:54

Sinon, la fin m'a donné des crampes

aux doigts