L'âge atomique IMDb

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Garrincha 18/03/2012 23:26:43
Singulier et visuellement très abouti (une sorte de clair-obscur psychédélique), ce premier film de la fille de Nicolas est très encourageant. Il sera très probablement esquinté par une certaine critique qui la qualifiera de "film à bobo puant le parisianisme", mais bon moi j'ai adhéré :-).
slash 31/12/2012 20:16:49
et merde c'est ce genre de créneau que je comptais exploiter un jour... :hap:
Gantz_Graf 02/07/2013 19:10:27
Une véritable perle :snif:
Siry 03/07/2013 10:09:33
@ArlongArlong Merci de la recommandation. Même si les thèmes que le film a l'air d'aborder ne sont pas ce qui m'intéresse, visuellement et pour l'ambiance nocturne, je garde le titre en tête !
Parkko 03/08/2013 23:27:19
Y a un côté très fascinant dans le film (mise en scène ; lumière avec les néons ; cette ambiance nocturne ; la bande sonore qui est vraiment hypnotisante) mais ça dit quand même des conneries avec beaucoup (trop) de sérieux, ce qui est assez dérangeant. Je trouve que le film perd vraiment de sa puissance assez rapidement (heureusement il dure 1h).
georgieboy7 15/01/2014 23:28:34
Magnifique film ! Vraiment planant, une heure c'est pile poil ce qu'il fallait ... Et c'est superbe !
Ca m'a beaucoup fait penser dans le traitement a Spring Breakers :oui:
-MacGuffin- 24/04/2014 23:49:10
Il sera très probablement esquinté par une certaine critique qui la qualifiera de "film à bobo puant le parisianisme".

C'est marrant, j'ai pas pu m'empêcher de penser ça du début à la fin (pourtant j'ai essayé). Je suis assez preneur du parti pris esthétique assez radical du film et de l'ambiance nocturne-pop-onirique-mélancolique, mais j'ai vraiment un problème avec ces personnages de poètes auto-proclamés qui se prennent pour les nouveaux Rimbaud. Parce que les dialogues m'ont paru lourds et assez pénibles, et les looongs silences (qui eux aussi en disent long, forcément) presque aussi pénibles. Et puis, la scène de l'altercation entre les bourges du XVIème et les petits poètes de banlieue, franchement, c'était pas possible.
Tout ça pour dire qu'en ce qui me concerne, j'ai pas trop adhéré.
Moriarty 10/06/2015 20:28:05
@georgieboy7 "Ca m'a beaucoup fait penser dans le traitement à Spring Breakers "

Si tu me tends la perche aussi ! :rire:
Georgieboy7 10/06/2015 21:07:40
:hap:
J'y peux rien si t'es allergique aux bons films :p)