Été 85 IMDb

Pas d'image
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Tchitchoball 04/06/2020 17:50:36

Une petite blague de Dirty dans le titre ? :hap:

Dimitri 07/06/2020 10:31:08

C'était une référence à Summer of 84 ? :hap:

Tchitchoball 26/07/2020 20:23:28

Content de retourner en salle. D'autant plus, pour une bonne cuvée Ozon que je trouve en forme depuis quelques films. La première partie est très agréable et douce lors des déambulations nocturnes avec ce désir nostalgique. La seconde partie est hélas un peu moins maîtrisé à mon sens mais globalement c'était une bonne pioche française.

Mordechaye 03/08/2020 19:11:25

Sentiment mitigé comme pour les autres Ozon vus jusqu'ici. C'est à coup sûr un bon filmeur, mais l'histoire qu'il entend raconter ne suit jamais vraiment. Par exemple, tout le récit d’Été 85 réclame une certaine forme d'épure qui n'est jamais vraiment envisagée. On se tape donc un récit raconté au passé, avec la sempiternelle voix off et les prétentions littéraires un peu ridicules (ça l'était déjà dans "Dans la maison" sauf qu'on troque Luchini pour Poupaud). Reste quelques belles images d'été, parce que le grain au cinéma c'est quand même beau. Et un acteur principal rayonnant.

kaelin 15/11/2020 20:44:58

J'ai trouvé ça ridicule de bout en bout, scénario comme personnages. Il n'y a que la scène de dispute d'à peu près sauvable et les deux acteurs qui sont impliqués.


Et il est impardonnable de mettre "Toute Première Fois" et "Self Control" (version RAFT; cas assez inédit de deux versions à succès de la même chanson au même moment, l'autre étant celle de Laura Branigan) en fond de fête foraine, alors que ce sont des tubes de 1984.