Chibi Maruko-chan: Watashi no suki-na uta IMDb

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
EIN 07/01/2020 00:21:18
Pourquoi avoir regardé ce film d'animation totalement méconnu en dehors du japon ?
Parce que c'est un des premiers travaux de Yuasa en tant que directeur de l'animation (jusque là plutôt occupé sur différents petits outils sans pouvoir libérer son potentiel), le premier film sur lequel il a pris énormément de plaisir et dont l'avenir dans le milieu se confirmera un an plus tard avec le premier film Crayon Chin (sur lequel il sera à l'origine du story board où il pourra travailler dessus en toute liberté).
C'est du même acabit : des personnages au design qui fait assez flippé, une petite héroïne qui a du caractère, une histoire toute mignonne où des élèves doivent faire un dessin sur leur chanson préféré : l'occasion pour Yuasa de s'exprimer sur des séquences de songerie au rythme de la musique (expérience qui l'a beaucoup amusé), une bonne dose d'humour, et puis un fond sous couvert d'un design très enfantin qui parlera aux plus grands avec une histoire d'amitié très touchante qui fait écho à la musique titre du film.
Une vraie bonne surprise.Message édité
Hal 09/01/2020 18:17:34
Ça se trouve ou? Les liens sur Nyaa sont mort.
ein 09/01/2020 19:13:17
Je l’héberge de suite.
Ineusleau 09/01/2020 19:55:05
Je veux bien avoir un lien aussi, ?????? ! (siouplait !)
(EDIT : Ah les kanjis japs ne passent pas :o)) )Message édité
ein 09/01/2020 20:51:33
Doucement doucement ça arrive dans la soirée :hap:
ein 09/01/2020 23:21:25
Ineusleau Hal Voilà le lien

Enfin pour tous ceux qui sont intéressés .Message édité
Ineusleau 10/01/2020 00:58:55
Super chouette, merci !
Date_Masamune 10/01/2020 01:22:40
Merci :bravo:
Ineusleau 10/01/2020 22:56:32
Effectivement, d'une part, tu as le côté mignon avec une sorte de réflexion toute simple sur les gens que tu aimerais te souvenir toute ta vie et qui t'ont aidé à la construire. Même si on voit vraiment très très peu de péripéties et de moments partagés, ça réussit à bien fonctionner et j'ai bien aimé les moments de silence avec le petit couple en devenir, la demande de mariage.
Là où c'est devenu moins bien, c'est la musique un peu trop excessive pour transférer l'émotion dans les points culminants de la petite intrigue principale.

L'analogie est quand même curieuse : On compare un cheval qui part pour la guerre à une jeune mariée qui s'en va à Hokkaido...

Sinon, les séquences musicales sont impressionnantes pour l'apport dynamique, les mouvement très tridimensionnels et un sens de l'économie tout en restant inventif. J'ai beaucoup aimé la chanson pour la poissonnerie avec la femme qui gueule et le découpage de la séquence des Beakyu est époustouflant alors que ça tient qu'à une question de cadrage, il y a pas de DA marquée dans cette séquence là.
nolhane 10/01/2020 23:12:58
Tiens je suis intéressé aussi merci pour le lien :)