Le passager n°4

Galerie Le passager n°4
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
jejeninjaki 24/04/2021 01:08:14

Film dans l'espace minimaliste, lent, mais plutôt bien revisité! Certaines scènes apportent son lot de frisson et de vertiges, ce qui est assez rare pour un film de ce genre. On aime ou on aimera pas les quelques ficelles scénaristiques sans réponse, mais ça vaut le coup de s'y immerger (pour une fois avec un film Netflix...)

Message édité
resolution 25/04/2021 03:40:11
Avis

Un passager clandestin est découvert au sein d'un vaisseau spatial en direction de la planète Mars. L'équipage se trouve trop loin de la Terre pour faire demi-tour et il n'y a pas assez de ressources alimentaires. Une seule voix s'oppose au sombre dessein que l'équipage prévoit au passager.

:globe: Mon avis :globe:

J'avais vu Arctic, premier film du même réalisateur et je me souviens juste de n'avoir pas aimé... Et je pense que ce film me laissera le même souvenir...

Le film part d'un principe assez sympathique, en gros c'est Tintin objectif Lune lorsqu'on se rend compte que les Dupond et Dupont sont dans la fusée et qu'ils n'auront pas assez d'oxygène pour faire le retour... Pourquoi pas ?
En gros il y a là de quoi offrir un film explorant les dilemmes moraux, la psyché humaine, le sentiment de mortalité... bref un peu tout et finalement on n'a pas ça...
On aurait pu avoir un film qui tente façon Seul sur Mars de se la jouer survie en milieu hostile... C'est pas ça non plus...
ça aurait pu partir sur de l'action... le film ne fait pas ça non plus...

En fait c'est le problème ce film ne fait pas grand chose, il est assez mou, il n'est pas très beau visuellement, il n'est pas spécialement bien joué, malgré la belle brochette d'acteurs... En fait c'est un peu rien... beaucoup de vide...

J'ai vraiment l'impression que Joe Penna ne savait pas trop ce qu'il voulait faire, il tente de faire des scènes de tension, notamment sur la fin où ils ont une vingtaine de minutes pour rejoindre leur vaisseau et là vu qu'ils ont mis juste quelques minutes à l'écran pour aller là où ils sont en tant que spectateur je me dis : tranquille... Mais non, il semblerait que ça super juste... Et le retour reprend encore une fois quelques minutes à l'écran. Il faut le dire mais Joe Penna n'a aucune idée de comment gérer le temps à l'écran, de comment gérer le suspens, la tension... Il énonce quelque chose, les personnages font ce quelque chose qu'on dit difficile et c'est tout. Il n'y a rien.

Et le pire c'est je crois la cohérence de l'univers, clairement le film n'en a rien à foutre d'être scientifiquement exact, j'ai du mal avec ça, mais je peux passer outre, mais en plus il n'est même pas fichu d'être cohérent avec lui-même. Dans le vaisseau ils ont une gravité artificielle (bon postulat classique de SF, jusque là rien de mal), cette gravité s'exerce même en dehors du vaisseau... bon pourquoi pas ?

Mais alors il va falloir m'expliquer pourquoi lorsqu'ils sont en sortie spatiale sur la fin du film et qu'ils escaladent un réservoir de fusée il y a de la gravité dans l'autre sens ? (vers le vide) Ils peuvent jeter une corde dans le vide spatial, elle va « descendre » et tout... Le pire c'est le retour qui doit prendre donc ces fameuses 20minutes qui à l'écran n'en durent même pas 5... (sans parler qu'on a jamais aucune échelle de temps qui est donnée afin de savoir où ils en sont par rapport à ce compte à rebours) La fille fait tomber un truc dans l'espace alors qu'elle est proche du vaisseau, normalement la gravité du vaisseau aurait dû l'attirer... mais non, il tombe dans le vide...

(d'ailleurs faut m'expliquer comment avec une telle force de gravité le vaisseau n'amasse pas toute la poussière spatiale autour de lui)

Bref, ça ne tient pas, c'est juste stupide. Joe Penna voulait une scène de mission de sauvetage qui échoue pour ensuite jouer sur le pathos, maintenir le suspens pour savoir s'ils vont s'en sortir où non... Mais il n'avait aucune idée de comment écrire ça, de comment le mettre en scène. C'est un désastre absolu. C'est pire qu'Arctic j'ai l'impression.

Quel est le projet ?

Et puis dans ce truc on a juste quatre personnages comme l'indique le titre français... Ils n'ont aucune personnalité, c'est d'une tristesse... ils ont des caractéristiques, mais rien de plus... Donc s'ils crèvent tous, moi je m'en fous, je ne suis pas attaché à ces personnages, ils n'existent pas, ils ne sont que des fonctions.

Ah et si quelqu'un a compris comment le quatrième personnage a réussi à atterrir dans une trappe fermée avec des vis, ça m'intéresse... Tout ça n'est pas crédible une seule seconde.

Le seul truc à sauver c'est peut-être la blague que fait le personnage d'Anna Kendrick qui est prête sacrifier son espace de bagages pour jouer la rivalité entre les universités de yale et harvard, quand bien même elle s'en fout de cette rivalité, juste pour embêter son collègue qui lui prend ça très à cœur...
(j'ai dû réfléchir pour trouver un truc à sauver)

En plus l'univers du film n'est pas clairement établi, il semblerait qu'il y ait une colonie sur Mars que les héros doivent rejoindre... mais du coup... pourquoi ils ne sont que trois ? en plus il semblerait que ça soit des étudiants... (alors que clairement ils sont trop vieux pour l'être)
Bref, tout ça ne tient pas la route, c'est un film idiot, laid, qu'on regarde incrédule en se demandant comment c'est possible d'autant passer à côté du potentiel de son sujet...
Tchitchoball 10/06/2021 16:05:22

Je garde un bon souvenir de cette balade spatiale. Une fois l'énormité de départ du scénario gobée, le film est posé et agréable en compagnie de nos astronautes. Joe Penna parvient à sonder l'âme humaine devant sa survie sans pour autant tomber dans le cliché. On appréciera l'esprit de franche camaraderie. Reste que l'épopée puisse paraître timide dans l'immensité de l'espace et de la SF au cinéma. J'ai envie de découvrir son premier film désormais.