Hotel by the River IMDb

Gangbyeon hotel
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Yayap 31/12/2020 02:08:36

C'était mon premier Sang-Soo et c'est une belle découverte. 


Ce qui marque en premier lieu c'est cette ambiance très apaisée. Tout le film se déroule dans cet hôtel isolé ou aux alentours et joue beaucoup de la répétition de ses décors, son cadre minimaliste, cette neige étincelante qui est en arrière-plan de tous les plans et mise en évidence par le noir et blanc. Même si le film n'est pas particulièrement feel good dans ce qu'il raconte, j'avais juste envie de me poser dans cet hôtel hivernal et d'admirer le paysage :coeur: 


Sinon, c'est assez épuré dans la narration. On a deux groupes de personnages : un père poète et ses deux fils d'un côté, et deux amies de l'autre, tout ce beau monde se retrouvant dans ce même hôtel. Et tout le film va se pencher sur leurs relations, tout en confrontant leurs visions du monde, leur rapport à l'amour et à l'autre. J'aime beaucoup le contraste entre les deux groupes, d'un côté les deux filles qui ont juste une relation super "pure", pleine de chaleur et limite fusionnelle. Et de l'autre ce père et ses fils qui n'arrivent visiblement pas à se comprendre, Sang-Soo construit leur lien comme quelque chose de très doux-amer, avec de très beaux moments (l'histoire du prénom du plus jeune fils) et le rappel de moins en moins caché d'un lourd passif, qui éclate lors d'une longue scène me rappelant fortement Ozu dans cette manière qu'elle a de faire tomber les masques autour d'un repas familial - l'alcool aidant :hap: 


Et j'ai beaucoup été touché par ce personnage de poète, sa mélancolie, l'émerveillement qu'il éprouve quand il rencontre les deux femmes. Il y a d'ailleurs un subtil jeu d'écho entre lui et l'une des deux, celle qui a vécu une rupture difficile, qui rend leur rencontre d'autant plus belle. 


Un film dans lequel on a envie de se lover, et en même temps complètement déchirant sur le fond.