Bird Box

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Kama 22/12/2018 02:39:22
Une sorte de A Quiet Place, sauf qu'au lieu du son on a un film qui tourne autour de la privation du sens de la vue, bien qu'en terme de mise en scène ça ne l'exploite pas autant que ça pourrait.
C'est sympa, Sandra Bullock est plutôt convaincante, mais un peu longuet, manque de personnalité et ça se suit un peu trop facilement.
Defieur 22/12/2018 09:37:13
Ca manque même totalement de personnalité.
Il y a une scène similaire avec A Quiet Place et c'est le jour et la nuit en terme de qualité et d'intensité.
Je pense à l'accouchement. D'un côté, tu as A Quiet Place où la scène dure et ca accentue encore plus le danger et la tension. De l'autre, tu as Bird Box qui met moins en danger des personnages car tu peux te permettre de crier de douleur mais surtout, tu as une pseudo tension qui .. ne sert à rien car l'accouchement a duré 1 minute. Je ne comprendrs pas comment le monteur a raté cette scène sincèrement.

Sinon, concept sympa mais casting, péripéties et mise en scène complètement sous exploitées. Un film Netflix dans ses standards en somme.

A quand un film où les gens devront retenir leur souffle pour ne pas respirer une toxine maléfique ?
Mordechaye 22/12/2018 11:28:27
J'ai pensé à la même chose en voyant la b a de celui-ci :rire:
Goldi 24/12/2018 14:29:53
Entièrement d'accord avec ce qui a été dit.
Concept sous-exploité et péripéties traitées par dessus la jambe.
[On comprend bien vite que rien ne peut arriver aux personnages.
La scène dans les rapides avec les enfants relève du grand n'importe quoi
Defieur 26/12/2018 14:40:59
Defieur a écrit : A quand un film où les gens devront retenir leur souffle pour ne pas respirer une toxine maléfique ?


J'suis con, c'est pas le scénario de Phénomènes ça d'ailleurs ? :hap:
Si c'est le cas, c'était vraiment pas intéressant non plus. Y'a vraiment qu' A Quiet Place qui a réussi à se démarquer sur le sujet. Il y a des limites au concept (sur la tolérance au bruit) mais on ne peut pas dire que ça manque de maîtrise à côté de cela.
Rien que la scène similaire avec Bird Box montre tout de suite l'écart formel des enjeux et de la mise en scène. Allez hop, à la poubelle Netflix comme 98% des exclu' de la plate-forme.
jejeninjaki 15/01/2019 22:28:20
Je me suis jamais senti inquiété par la menace qui est censée être apocalyptique. Beaucoup de mièvrerie, instants d'émotions bien lourds qui gâchent le fait que putain ils sont dans un film survival avec un monstre dont la réalité physique dépasse tout l'entendement !!
Sans un Bruit effectivement fonctionnait très bien.
Encore une fois pleins d'incohérences : la scène des pillards à la fin, pourquoi diable ont-ils décidé de se séparer pour faire diversion alors que l'union faisait la force, pourquoi le gars sort de sa putain de maison alors qu'il pourrait se défendre à l'intérieur en voyant autour de lui ? Non il décide de les accueillir à l'aveugle. En conséquence de toutes ces décisions bizarre, sa mort survient dans la plus grande indifférence . et pourquoi ils disent qu'ils doivent migrer alors qu'ils sont complètement capable de vivre en autonomie dans leur jardin qui est rempli de fruits et légumes!!!
EdHelms 16/01/2019 01:21:39
Defieur a écrit :A quand un film où les gens devront retenir leur souffle pour ne pas respirer une toxine maléfique ?


Tu rigoles mais c'est plus ou moins le scénario de Dans la brume :hap:

Edit : que tu as vu apparemment :hap:Message édité
Defieur 16/01/2019 12:24:56
C'est vrai. Encore que Dans la Brume, c'est un peu différent. La brume est justement tangible là où dans Bird Box / Phénomènes, on ne t'expose pas de limite sur quand on peut regarder/respirer dehors ou non. C'est selon l'humeur du script et du scénariste.

Et puis Dans la Brume, la brume est mortelle alors que dans les deux autres - mauvais - films, cela influence le système nerveux des personnages qui deviennent subitement suicidaires.
Lornyk 04/02/2019 00:58:43
Un bon divertissement. Comme Premier Contact en fait.
Aucun rapport vous me direz?
Eric Heisserer est le scénariste de ses deux films. Et déjà dans Premier Contact, le scénario était très moyen, et les incohérences présentes. Mais ça restait un bon film grâce à la réalisation de Denis Villeneuve..
On ne peut pas en dire autant pour Birdbox.
Maintenant le film reste captivant à certains moments, (heureusement que c'est le cas, c'est un film d'horreur/thriller) mais trop long et trop peu intéressant.
Un film malheureusement dispensable donc.
Defieur 14/02/2019 14:53:20
Oula, pas d'accord pour le scénario très moyen de Premier Contact.
Alors, soyons clair, sans la mise en scène de Villeneuve, le film ne serait pas ce qu'il est là car au-delà d'un film sur le langage et la communication inter-espèces, c'est surtout un film sur le langage cinématographique. La narration est vraiment sublimée par le montage (qui prend sens avec le récit brisant cette linéarité filmique) et par la mise en scène (on parle quand même d'un film qui explique visuellement l'apprentissage des langues).
Le scénario même sans ces effets de mise en scène reste intéressant sur la thématique même du langage, qui est généralement sous-exploitée ou mal amenée dans bon nombre de films d'invasion.

Pour Bird Box, il y a quand même beaucoup moins de volonté cinématographique. On réunit tous les clichés façon Netflix au sein des survivants (les gays et les étrangers sympas, le blanc façon Trump etc), on sabote toutes les idées de narration (les coupures de narration avec les enfants, les idées mal pompées sur Sans un bruit). Même en excluant la portée cinématographique du film, j'ai du mal à voir dans le script de Bird Box autre chose qu'un ersatz opportuniste après le succès de Sans un bruit. Un peu comme s'ils avaient voulu piocher des bonnes idées tendances tout en conservant un discours politique d'actualité pour faire plaisir à tout le monde (ce qui est dans les deux cas éviter dans Premier Contact).