Before the Rain

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
kaelin 18/03/2015 23:03:17
Ce film, en trois parties qui s'entremêlent narrativement en s'axant autour de trois principaux protagonistes , traite plutôt habilement de l'intrusion de la violence, en s'appuyant notamment sur des contrastes et des interpénétrations: entre la photographie et le réel par la similarité de scènes tragiques (et photographier peut tuer), entre l'intime et l'ethnique (thématique du divorce irrémédiable, bien qu'inexplicable), entre la beauté de cadres idylliques et la sauvagerie qui y germe, entre les actes de naissance et de mort...Que ce soit en milieu urbain (accompagné de musiques saccadées) ou en terre rurale (magnifiques compositions d'Anastasia), la violence se retourne contre les siens et ni l'autorité spirituelle, ni la fraternité des proches ne sont de taille à endiguer l'inéluctable. J'ai, pour ma part, été emballé par l'intensité du propos et l'esthétique, mais peu ému car il est peut-être un peu trop structuré et pas assez surprenant (même si la séquence du restaurant est un modèle de mise en scène d'une tension tragique).
Moriarty 24/03/2015 18:08:17
Un film très riche sur la violence en général et la violence de la guerre en particulier.

Malgré le découpage du film en trois parties et sa narration non-linéaire (qui auraient pu être casse-gueule), il y a bel et bien une homogénéité et la thématique du temps est très bien exploitée par Milcho Manchevski.

Kaelin a tout dit...ou presque.

Moi, j'ai été ému...choqué par la froideur de cette violence. La scène tragique qui conclut la première partie notamment est horrifique et pourtant d'une grande beauté.
Même chose pour le chaos de la scène du restaurant mis en scène à la perfection.

Katrin Cartlidge et Rade Serbedzija sont remarquables mais ça, ce n'est pas une surprise.

Un film riche, très riche qu'il faudra donc que je revoie car j'ai cette impression d'avoir juste effleurer la surface du matériau après ce premier visionnage.