Street Law IMDb

Il cittadino si ribella
Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Zering 17/01/2013 21:14:21
Une bombe. Galerie complète et avis détaillé dans pas longtemps!
Zering 03/03/2013 22:21:46
Bon, j'ai mis un peu plus de temps que prévu, on va dire que c'est pas grave :hap:
Castellari est un réalisateur pour lequel j'ai beaucoup d'affection... Son Keoma est un de mes films préférés et The Big Racket est excellent. Avec Street Law, il signe un film inattendu dans le sens ou il tranche autant avec le reste des polars italiens de la même époque qu'avec les autres polars du bonhomme... La ou on pourrait s'attendre à ce que Franco Nero, dans sa quête de vengeance, sorte douze fusils à pompe et flingue tout le monde de manière ultra-violente, Street Law repose en réalité davantage sur l'intelligence de son scénario et la prestance de son acteur principal. Franco Nero n'a plus à prouver son talent, et il livre ici une de ses meilleures performances, dans le rôle d'un personnage vulnérable et faible mais d'une intelligence sans pareil, qui utilise cette dernière pour manipuler les criminels et faire tourner les évènements à son avantage constamment. C'est un film dans lequel l'action qu'on attend d'un mec comme Castellari n'arrive qu'a la toute fin, et seulement dans une fusillade un tantinet déçevante car pas aussi intense que l'on pourrait le vouloir MAIS préfigurant avec grâce et force les films d'action du grand John Woo... Ce n'est pas le seul point sur lequel Street Law évoque The Killer et autres "heroic bloodshed", puisqu'il se concentre avant tout sur l'amitié virile presque homosexuelle naissant petit à petit entre un vigilante faiblard et un petit truand plus à plaindre qu'a blamer... Face a ces deux personnages, par ailleurs brillament interprétés, on trouve toute une belle bande de sales gueules, Romano Puppo en tête, aussi moche et insolite qu'a son habitude. Mais surtout, le tout préfigure largement l'excellent The Big Racket et le magnifique Keoma, notamment lors d'une scène d'un lyrisme rare ou la mise en scène de Castellari est alors a son meilleur, un moment d'une telle beauté visuelle qu'il ferait passer The Big Racket pour un film de Fragasso.
Génialissime, ce Street Law, j'adore, et si d'habitude je parle des films italiens dans l'espoir que ça vous plaise même si j'en doute (c'est très particulier), ici je pense qu'il y a matière à ce que ça vous plaise... C'est de la pure exploitation, mais c'est vachement moins bisseux et beaucoup plus subtil que la plupart des films italiens dont je parle ici. Enjoy, du coup!
Kino 03/03/2013 22:24:34
Comme d'habitude, les screens sont magnifiques et le film donne vraiment envie :oui:
Zering 03/03/2013 22:25:51
Merci :oui:
Pour le coup, je pense que le film pourra vraiment te plaire, même s'il n'est pas sans défauts (Nero est à la limite du cabotinage, certains passages manquent d'intensité...), mais c'est une ?uvre à voir absolument.
Zering 03/03/2013 23:05:30
[lien]http://www.youtube.com/watch?v=3MsYOl5t4MQ[/lien]

Guido & Maurizio De Angelis c'est vraiment pas ce qui se fait de mieux, mais des fois leurs compositions sont vraiment géniales. ici, non seulement elle déchire, mais en plus elle sert le film et le rend encore plus génial qu'il ne l'est déjà. Le syndrome Keoma en somme.
Siry 03/03/2013 23:14:44
:bave: :bave: :bave:
Zering 03/03/2013 23:16:56
Ai-je besoin de dire que tu vas aimer Siry? ^^
Zering 06/04/2015 19:42:41
Bon Siry , qu'est-ce que tu fous? ^^
Siry 07/04/2015 21:48:30
Zering , ah oui, merci de me le rappeler, je ne me souvenais plus de ce film !
Zering 07/04/2015 22:52:54
Siry Ca vaut le coup de se faire chier à prendre screens et à écrire des critiques :nah: :hap: