Lettres d'un homme mort

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Kino 31/05/2013 00:29:13
Beaucoup aimé l'ambiance, Bykov est assez magistral et la fin est très belle.

Mais je trouve le film très impersonnel, en effet, la référence immédiate du film est Stalker et Lopuhansky a énormément de mal de se démarquer de l'héritage tarkovskien, que ce soit dans le propos (plus poussif d'ailleurs que celui de Stalker, mais on y retrouve le même pessimisme teinté d'espérance et une certaine spiritualité) et l'esthétique (moins réussie que celle de Stalker).

J'ai vraiment l'impression que Lopuhansky se démène comme il peut avec l'influence du Maître mais ne parvient jamais vraiment à imposer son style (contrairement à un génie comme Alexandre Sokourov)
Sasory 31/05/2013 02:25:57
C'est meilleurs que 90% de tout les films de Sokourov, juste comme ça :hap:
Kino 31/05/2013 02:31:14
Sokourov compose avec une identité cinématographique singulière. Lopushansky est un sous-Tarkovski
Sasory 31/05/2013 02:34:48
Sokourov aussi est un sous tarkovski et je trouve que Lettres d'un homme mort, influence ou non, se détache totalement de Stalker, il n'en a pas la prétention (de vouloir faire mieux ou d'en reprendre le fond) au contraire, il s'inspire peut être de la forme, pour le reste c'est un film post apocalyptique qui se détache de Stalker part des thématiques plus simples et, au fond, des choses plus touchante
c'est pas aussi bon que stalker, mais c'est largement mieux que tout ce qu'a pu faire Sokourov sauf 2 3 trucs
Sasory 31/05/2013 02:35:48
Et puis au final l'esthétique n'a rien à envier à Stalker, qui n'est d'ailleurs pas forcément le plus beau film de Tarkovski
machinalaver 31/05/2013 02:37:48
Sous-tarkovski, sur-tarkovski, références, inspirations... Un cinéaste a aussi le droit d'être lui-même...
Sasory 31/05/2013 02:46:11
Pour le coup je n'ai jamais dit l'inverse, je reprend ses mots pour le comparer à Sokourov, ce qu'il fait déjà, même si Sokourov ne reprend pas forcément l'idée d'un monde post apocalyptique dans ce que j'ai vu de lui, donc la comparaison est un peu couillonne même si le maitre reste le même
Et pour le coup, ainsi que pour les autres films du monsieur, je trouve clairement que Lopushansky est lui même et fait un film plutôt personnel et très intéressant dans la forme et le fond, plus compréhensible (voir pourquoi pas humble même) qu'un Stalker (qui n'en reste pas moins meilleur, j'insiste) mais dont je ne comprend pas forcément la comparaison
Kino 31/05/2013 02:47:50
"Sokourov est un sous Tarkovski"

C'est là que l'on est pas d'accords, Sokourov a réussi à imposer une identité qui est influencée par Tarkovski mais qui est la sienne, et ceci dès ses premiers travaux. Le cinéma de Sokourov est beaucoup plus sensoriel et immanent que celui de Tarkovski (le Jour de l'Eclipse prend la forme d'un songe), l'esthétique qui ne craint ni les filtres sépia (bon,tu me diras, Tarko le fait dans Stalker, mais pas avec la même approche, il me semble), ni le flou est totalement différente de celle de Tarkovski et les deux filmos ne sont pas traversées par les mêmes réflexions et les mêmes thématiques. Je trouve celui de Sokourov plus expérimental en matière de cinéma, plus feutré, mais moins virtuose que celui de Tarkovski.

Je ne trouve pas que Lettres d'un homme mort se détache de Stalker, il y a même des plans que le film copie presque (par exemple le 4e plan de la galerie). On retrouve tout ce côté acqueux, boueux de Stalker à de nombreux moments du film, et l'esthétique est extrêmement proche (alternance de couleurs selon les lieux). Et le propos est (sous)tarkovskien au possible, comme je l'ai dit, pessimisme teinté d'espérance et foi.

Mais ce film, même s'il ne se détache pas assez du travail de Tarkovski, a le mérite d'être prenant et immersif, ce qui n'était pas le cas de Solo, qui lui était vain, poseur et chiant :hap: Quant à l'esthétique, très sincèrement, elle a tout envier à Stalker, la photo est loin d'être aussi belle et le filtre bleu est dégueulasse.
Kino 31/05/2013 02:49:35
out à fait, machina, c'est justement ce que je reproche à Lopushansky, c'est de ne pas être lui-même
Kino 31/05/2013 02:53:36
Cela dit, je suis d'accord quand tu dis que Stalker n'est pas le Tarko le plus abouti esthétiquement parlant, je préfère le Miroir ou Andrei Roublev